Accueil / ChequeredFlags - Annonces / ChequeredFlags Awards 2012 : Pilote français de l’année

ChequeredFlags Awards 2012 : Pilote français de l’année

ChequeredFlags Awards 2012

Dans la catégorie « Pilote français de l’année », vous avez choisi Romain Grosjean à 16,7 % des voix comme le meilleur pilote tricolore de la saison. Le pilote Lotus succède ainsi à Jean-Eric Vergne, champion en British F3 lors de la saison 2010, mais il se succède aussi à lui-même après son titre de champion GP2 Series en 2011 !

10 – Nathanaël Berthon – GP2 Series – 0,6 %

Nathanaël Berthon GP2 Series 2012 Monza

Suite à une deuxième année en demi-teinte en Formule Renault 3.5, Nathanaël Berthon s’est tourné vers le GP2 au sein de la structure espagnole Racing Engineering, où il fut assez convainquant parmi les rookies présents cette année, terminant à mi-chemin entre Felipe Nasr et Rio Haryanto. Une jolie douzième place finale, agrémentée de deux podiums en course sprint à Barcelone et Budapest.

9 – Arthur Pic – Formule Renault 3.5 – 1,6 %

Arthur Pic Formule Renault 3.5 2012 Spa

Le frère de Charles s’attaquait une nouvelle fois à la Formule Renault 3.5 après des débuts mitigés en 2011. Au volant de l’équipe DAMS, Arthur montrait d’emblée sa vitesse sur un tour en signant les deux premières poles de la saison au volant de la nouvelle Dallara T12. Las, quelques mauvais départs et courses au rythme ne suivant pas les performances du matin l’empêcheront de s’imposer jusqu’à son premier succès, à Moscou, point d’orgue d’une saison qui le voit finir huitième.

8 – Tom Dillmann – GP2 Series – 4,3 %

Tom Dillmann Rapax GP2 Series 2012 Bahreïn

Le début de saison de Tom Dillmann était des plus prometteurs. Malgré l’inexpérience de son coéquipier, Rapax lui permettait de s’illustrer à divers niveaux de la hiérarchie malgré un deal signé tardivement. Vainqueur à Bahreïn, Dillmann était ainsi, avec James Calado, le seul débutant à s’imposer. Las, les récurrents problèmes budgétaires touchant l’Alsacien se sont montrés surmontables puis insurmontables à un certain point de la saison. Sa 15ème place en GP2 Series est ainsi peu représentative du potentiel montré en piste malgré des conditions parfois peu engageantes.

7 – Sébastien Bourdais – IndyCar Series – 8,0 %

Sébastien Bourdais aux Masters Kart de Bercy

Embourbé jusqu’au pied dans la galère Lotus en IndyCar Series, Sébastien Bourdais n’a pas connu une saison des plus tranquilles. Un top 10 miraculeux dans les six premières courses, puis un changement de manufacturier moteur de son équipe le laissa à pied quatre fois sur les neuf dernières manches. Sa quatrième place à Mid-Ohio avec un moteur Chevrolet démontre que le Manceau n’a pas encore tout perdu, malgré ce que peut laisser penser sa 25ème place au championnat.

6 – Charles Pic – Formule 1 – 9,2 %

Charles Pic 2012 Formule 1 Spa

Après deux saisons en GP2 Series, Charles Pic faisait ses grands débuts en F1 non sans avoir essuyé quelques critiques sur son statut de pilote payant chez Marussia. Ses performances parleront pour lui puisqu’il inquiètera rapidement Timo Glock, dans une mesure toute autre que ne l’avaient pu faire Jérôme d’Ambrosio ou Lucas di Grassi. Des performances qu’il lui faudra confirmer chez Caterham en 2013.

5 – Simon Pagenaud – IndyCar Series – 9,3 %

Simon Pagenaud IndyCar 2012 Sebring

Il ne s’est peut-être pas imposé, mais ses 4 podiums, 6 Top 5 et 9 Top 10 ont fait de lui une des stars de la saison d’IndyCar Series. Simon Pagenaud s’est illustré comme l’un des plus fiables et des plus réguliers pilotes de pointe cette saison. Seul dans son équipe, poursuivant son apprentissage des tracés et des subtilités de la discipline, le Français a frappé fort en se classant cinquième du général et deuxième meilleur pilote Honda.

4 – Jean-Eric Vergne – Formule 1 – 9,7 %

Jean-Eric Vergne Formule 1 2012 Spa

Vice-champion de Formule Renault 3.5, le Français membre du Red Bull Junior Team faisait également ses débuts en F1, chez la Scuderia Toro Rosso. Malgré une expérience légèrement inférieure à celle de son coéquipier, JEV parviendra à devancer Daniel Ricciardo à la fin du championnat malgré un déficit en qualifications qu’il lui faudra corriger assez vite.

3 – Tristan Vautier – Indy Lights – 10,1 %

Tristan Vautier Indy Lights 2012 Sam Schmidt Motorsports

Après un titre en Star Mazda Championship en 2011, le Français continue de relancer sa carrière de l’autre côté de l’Atlantique puisqu’il conclut une nouvelle année aux USA avec un titre en poche, celui de l’Indy Lights, malgré une concurrence féroce composée des redoublants Esteban Guerrieri et Sebastian Saavedra. Une saison conclue par de beaux essais en IndyCar, malgré la valeur relative à leur attribuer.

2 – Jules Bianchi – Formule Renault 3.5 – 15,2 %

Jules Bianchi Formule Renault 3_5 2012 Spa

Membre de la Ferrari Driver Academy, Jules Bianchi n’avait pas pu se libérer une place en F1 pour la saison 2012 et repiquer une troisième année en GP2 Series lui semblait néfaste. Il se retourna donc chez Tech 1 en Formule Renault 3.5 où il trouva rapidement le rythme, avant d’échouer dans sa quête au titre suite à un accrochage avec le futur champion, Robin Frijns. Ses essais le vendredi chez Force India convaincront-ils la structure de Vijay Mallya d’une promotion ?

1 – Romain Grosjean – Formule 1 – 16,7 %

F1 - BRITISH GRAND PRIX 2012

Champion d’Auto GP puis champion des GP2 Series, on pensait Romain Grosjean définitivement prêt pour la Formule 1. Et il a prouvé qu’il l’était, du moins en vitesse en pointe. Sa fougue pas parfaitement maitrisée est certes encore perfectible mais n’a pas semblé vous faire oublier ses belles performances en qualifications ainsi que ses trois podiums, à Bahreïn, au Canada et en Hongrie. A lui d’améliorer de prendre son destin en main pour 2013.

Votes blancs – 15,3 %

Pilote Français ChequeredFlags Awards 2012

À propos Guillaume Renard

Guillaume surveille le monde des monoplaces comme personne. Toujours à l'affût des dernières nouvelles et des disciplines en vogue, il définit la ligne éditoriale et apporte un regard avisé mais toujours bienveillant sur les formules de promotions.

Un commentaire

Laisser une réponse

Votre adresse email ne sera pas publiéeLes champs requis sont surlignés *

*

Motor Racing League plugin by Ian Haycox