Accueil / AutoGP / Auto GP – Bacheta s’offre son premier succès de l’année 2013

Auto GP – Bacheta s’offre son premier succès de l’année 2013

Luciano Bacheta 2013 Auto GP Marrakech

Après le succès de Sergio Campana hier, la course 2 de Marrakech voit Luciano Bacheta s’élancer de la pole position avec Andrea Roda à ses côtés puisque Vittorio Ghirelli, 7ème hier, a été relégué au 9ème rang de la première manche pour avoir dépassé Bacheta sous drapeaux jaunes. Narain Karthikeyan et Antonio Spavone suivent sur la deuxième ligne devant Riccardo Agostini.

Avec cette pole rendue au dernier moment, le champion en titre de la Formule 2 Luciano Bacheta s’offrira-t-il un premier succès dans la discipline gérée par Enzo Coloni ?

AUTO GP Marrakech race 2 Prod from Auto GP on Vimeo.

Au départ, les hommes de tête s’élancent sans trop de changement de positions en dépit de l’envol moyen mais ce n’est pas le cas de Kimiya Sato. Derrière, les pilotes se tassent au premier virage mais plusieurs partent en tête-à-queue. Quelques virages plus loin, Daniël de Jong est un peu trop optimiste et s’accroche avec Narain Karthikeyan. Vainqueur hier, Sergio Campana passe par les stands et doit abandonner, probablement après avoir été impliqué dans l’incident du premier virage avec Riccardo Agostini et Giuseppe Cipriani. Seules 10 des 15 monoplaces sur la grille sont encore en piste à cet instant.

En tête, Luciano Bacheta et Andrea Roda prennent rapidement de l’avance sur le reste de la meute. Michele La Rosa se fait dépasser par Vittorio Ghirelli puis Robert Visoiu. Présent au 3ème rang, Antonio Spavone est le premier à passer par les stands, dès le 4ème tour. Max Snegirev s’arrête une boucle plus tard. Kimiya Sato, qui a hérité de la 3ème place, voit Vittorio Ghirelli commencer à lui mettre la pression mais le Japonais est sauvé par l’entrée en piste de la voiture de sécurité au 5ème tour, déployée pour évacuer les épaves du premier virage.

L’arrivée du safety-car provoque un mouvement de foule des pilotes dans les stands afin d’effectuer le changement de pneus obligatoire. Les cartes ont été redistribuées et c’est Antonio Spavone qui hérite de la tête de la course grâce à son arrêt effectuée avant la neutralisation. L’Italien devance Andrea Roda et Luciano Bacheta, grand perdant de la valse des stands. Vittorio Ghirelli, Robert Visoiu et Meindert van Buuren suivent devant Kimiya Sato, Max Snegirev, Yoshitaka Kuroda et Michele La Rosa.

Le restart se produit au 9ème tour et Ghirelli attaque Bacheta sans succès. Son échec crée une opportunité pour Robert Visoiu dont le Roumain ne se prive pas pour gagner une place. A l’épingle, van Buuren se loupe et tombe dans les profondeurs. Michele La Rosa se sent pousser des ailes mais se précipite et s’accroche avec van Buuren. Si le Néerlandais continue, l’Italien repart à pied.

Au 11ème tour, les drapeaux jaunes du Turn 1 faussent la donne. Alors qu’Andrea Roda était menacé par Luciano Bacheta, il parvient finalement à attaquer Antonio Spavone pour la tête après le virage, tout comme Robert Visoiu tente de ravir une place sur le podium à Bacheta. Roda et Spavone sont à la même hauteur mais le leader Spavone se rabat sur Roda au freinage, ce qui le propulse dans le mur. Andrea Roda prend la tête devant Luciano Bacheta qui est parvenu à résister au retour de Robert Visoiu.

A 7 tours de la fin, les huit derniers pilotes en piste se tiennent en six secondes. Roda cède la tête dans le même tour au profit de Bacheta. Robert Visoiu tente d’imiter le Britannique mais n’y parvient pas, ce qui fait le jeu de Vittorio Ghirelli qui dépasse le Roumain au 14ème tour. Kimiya Sato en fait de même quelques virages plus loin.

En tête, Andrea Roda revient sur Luciano Bacheta mais écope d’une pénalité suite à son accrochage avec Spavone. Un drive-through discutable qui ruine les chances de podium de l’Italien. A 3 tours du but, Max Snegirev, alors 5ème, manque un freinage et voit Yoshitaka Kuroda et Meindert van Buuren revenir dans ses rétros. Le Japonais cède sa 6ème place au Néerlandais dans la foulée avant de s’attaquer au pilote Virtuosi mais il ne parvient pas à trouver l’ouverture. Quant à Kuroda, il tire tout droit dans une chicane et doit abandonner. Il s’agit donc du 8ème retrait sur les 15 pilotes engagés au départ. Difficile apprentissage pour les écoliers d’Enzo Coloni.

Luciano Bacheta s’offre des derniers tours plus paisibles que ne l’a été son début de course. Vittorio Ghirelli et Kimiya Sato s’offrent le podium tandis que Robert Visoiu et Max Snegirev complètent le Top 5. Meindert van Buuren et Andrea Roda sont les deux derniers pilotes qui franchissent le drapeau à damiers.

Au championnat, avec son quatrième podium en autant de courses, Kimiya Sato profite de l’abandon de Sergio Campana pour reprendre les commandes du championnat. Toutefois, Luciano Bacheta et Vittorio Ghirelli se rapprochent et reviennent à portée de tir du Japonais.

Le troisième meeting de la saison 2013 d’Auto GP se déroulera les 4 et 5 mai prochains au Hungaroring de Budapest.

Auto GP 2013 – Course 2 Marrakech – Classement
Pos Pilote Equipe Temps/Ecart
1 Luciano Bacheta Zele Racing 19 tours
2 Vittorio Ghirelli Super Nova International +1.921s
3 Kimiya Sato Euronova Racing +2.779s
4 Robert Visoiu Ghinzani Motorsport +4.482s
5 Max Snegirev Virtuosi UK +10.804s
6 Meindert van Buuren Manor MP Motorsport +12.047s
7 Andrea Roda Virtuosi UK +18.276s
8 Yoshitaka Kuroda Euronova Racing + 2 tours
NC Antonio Spavone Super Nova International + 9 tours
NC Michele La Rosa MLR 71 + 10 tours
NC Daniël de Jong Manor MP Motorsport + 19 tours
NC Riccardo Agostini Manor MP Motorsport + 19 tours
NC Giuseppe Cipriani Ibiza Racing Team + 19 tours
NC Sergio Campana Ibiza Racing Team + 19 tours
NC Narain Karthikeyan Zele Racing + 19 tours

 

Auto GP 2013 – Classement pilotes – Meeting 2/8
Pos Pilote Points
1 Kimiya Sato 66
2 Sergio Campana 62
3 Luciano Bacheta 43
4 Vittorio Ghirelli 42
5 Robert Visoiu 31
6 Riccardo Agostini 27
7 Antonio Spavone 22
8 Narain Karthikeyan 19
9 Daniël de Jong 18
10 Andrea Roda 10
11 Max Snegirev 9
12 Meindert van Buuren 7
13 Yoshitaka Kuroda 7
14 Michele La Rosa 4
15 Giuseppe Cipriani 3
16 Giacomo Ricci 0

À propos Guillaume Renard

Guillaume surveille le monde des monoplaces comme personne. Toujours à l’affût des dernières nouvelles et des disciplines en vogue, il définit la ligne éditoriale et apporte un regard avisé mais toujours bienveillant sur les formules de promotions.

Un commentaire

Laisser une réponse

Votre adresse email ne sera pas publiéeLes champs requis sont surlignés *

*

Motor Racing League plugin by Ian Haycox