Accueil / AutoGP / Auto GP – Kimiya Sato souffle la victoire à Tamas Pal Kiss
Kimiya Sato 2014 Auto GP Hungaroring
© Auto GP

Auto GP – Kimiya Sato souffle la victoire à Tamas Pal Kiss

Pour ce troisième meeting de l’année, Markus Pommer s’élançait de la pole position devant l’enfant du pays, Tamas Pal Kiss. Sam Dejonghe et Michela Cerruti occupaient la deuxième ligne devant Vittorio Ghirelli, titré l’an passé, mais de retour pour une pige.

Au départ, Tamas Pal Kiss se portait en tête devant le poleman allemand et Sam Dejonghe. Kimiya Sato remontait du neuvième au quatrième rang devant Andrea Roda, Michela Cerruti et Kevin Giovesi, pourtant dixième sur la grille. Vittorio Ghirelli chutait en neuvième place.

Dès la fin du troisième tour, Kevin Giovesi et Vittorio Ghirelli étaient les premiers à passer aux stands pour effectuer leur changement de pneus obligatoire. Michele La Rosa et Yoshitaka Kuroda les imitaient deux boucles plus tard, non sans problème pour le Japonais.

Au septième tour, Tamas Pal Kiss commençait à s’échapper de la pression de Markus Pommer tandis que Kimiya Sato prenait le dessus sur Sam Dejonghe. Le Belge rentrait dans la foulée, tout comme Loris Spinelli, lâché en fin de peloton après un début de course manqué par un problème.

Avec une facilité presque déconcertante, Kimiya Sato revenait sur Markus Pommer et le dépassait au cours du onzième tour, moment choisi par Giuseppe Cipriani pour passer aux puits. Le Japonais fondait sur Tamas Pal Kiss, qui décidait de rentrer avant qu’il ne soit trop tard, tout comme Markus Pommer et Michela Cerruti. Les arrêts des Super Nova de Pommer et Cerruti ne se déroulaient pas comme prévus, tous deux étant victimes d’un problème à l’arrière gauche.

Kimiya Sato continuait sur son rythme impérial, tout en retardant au plus tard son passage aux stands. Certaines luttes dans le peloton avaient tout de même lieu. Au seizième tour, Kevin Giovesi dépassait Sam Dejonghe, très en difficulté avec ses pneumatiques. Plus loin, Yoshitaka Kuroda attaquait Vittorio Ghirelli avec succès. Michele La Rosa tentait d’imiter le Japonais, mais perdait l’arrière au freinage.

La course de Giuseppe Cipriani s’arrêtait en raison d’un problème mécanique dans les derniers tours. Kimiya Sato rentrait finalement dans la foulée, à la fin du vingtième tour. L’équipe Euronova se montrait irréprochable et le vice-champion 2012 ressortait en tête du classement.

Malgré le retour de Tamas Pal Kiss, Kimiya Sato s’imposait sans trembler devant le Hongrois et Andrea Roda, grâce à une stratégie discrète, mais efficace. Kevin Giovesi et Sam Dejonghe terminaient aux portes du podium devant Markus Pommer, Yoshitaka Kuroda, Michele La Rosa, Vittorio Ghirelli et Michela Cerruti.

Au championnat, Kimiya Sato accentue son avance sur le peloton de chasse, désormais mené par Tamas Pal Kiss. La course 2 aura lieu demain, avec la présence de Michele La Rosa en pole position grâce à la grille inversée.

Pos Pilote Equipe Temps/Ecart
1 Kimiya Sato Euronova Racing 23
2 Kiss Pal Tamas Zele Racing +1.215s
3 Andrea Roda Virtuosi UK +13.172s
4 Kevin Giovesi Eurotech Engineering +23.250s
5 Sam Dejonghe Virtuosi UK +30.985s
6 Markus Pommer Super Nova +43.547s
7 Yoshitaka Kuroda Zele Racing +1m05.333s
8 Michele La Rosa MLR71 +1m10.672s
9 Vittorio Ghirelli Super Nova +1m10.862s
10 Michela Cerruti Super Nova +1m28.461s
11 Loris Spinelli Eurotech Engineering + 2 tours
12 Giuseppe Cipriani Ibiza Racing + 5 tours

À propos Guillaume Renard

Guillaume surveille le monde des monoplaces comme personne. Toujours à l’affût des dernières nouvelles et des disciplines en vogue, il définit la ligne éditoriale et apporte un regard avisé mais toujours bienveillant sur les formules de promotions.

Laisser une réponse

Votre adresse email ne sera pas publiéeLes champs requis sont surlignés *

*

Motor Racing League plugin by Ian Haycox