Accueil / AutoGP / Auto GP : Quaife-Hobbs domine la première course à Monza

Auto GP : Quaife-Hobbs domine la première course à Monza

Quaife Hobbs remporte la course 1

Après s’être élancé en pôle, Adrian Quaife-Hobbs n’a jamais été inquiété durant la course, maintenant un écart constant vis-à-vis de ses poursuivants.

La course a débuté avant-même le départ où le pilote qualifié 14e, Matteo Beretta, n’a pas pu prendre à la course à cause d’une licence non-conforme. Au départ, Sergey Sirotkin cale, mais par chance, tout le monde parvient à l’éviter. A l’abord du premier virage, quelques débris volent, quelques pilotes court-circuitent la chicane sans dégât majeur cependant. Quaife-Hobbs confirme sa position de départ, il est suivi par Sergio Campana, Pal Varhaug, Chris van der Drift et Facundo Regalia qui tire son épingle du jeu lors de ce départ.

Les malheurs de Sirotkin continuent : après avoir été poussé pour s’élancer, il fait ensuite un détour par les stands et se retrouve à un tour. Pendant ce temps, la bataille pour la sixième place fait rage entre Max Snegirev et Daniel de Jong ; ce dernier se hisse devant Snegirev à la Parabolica avant le quatrième tour.

Ensuite, le bal des arrêts au stand bat son plein tandis que les trois premiers se tiennent dans un mouchoir de poche. Campana passe au stand au 8e tour, Quaife-Hobbs continue n tour de plus tandis que Giuseppe Cipriani écope d’une pénalité. Lors de la sortie de Sirotkin, Quaife-Hobbs doit le dépasser peu avant la seconde chicane, la manœuvre n’a pas l’air simple mais le Britannique ne perd pas trop de temps. Après les arrêts, Quaife-Hobbs devance Campana, Varhaug, de Jong et Snegirev. Le calme s’installe quelque peu par la suite, en tout cas avant que Victor Guerin se distingue avec un aileron peu stable et endommagé. Il continue sur la piste, jusqu’à ce qu’une crevaison le contraigne pour de bon à passer par la case stands et à abandonner, laissant ainsi filer une neuvième place.

C’est le dernier tour, et Quaife-Hobbs devance Campana d’une secode, Varhaug de quatre, de Jong de 10, Regalia de 12, van der Drift de 22, Ricci de 25 et Snegirev de 27. Le Britannique remporte ainsi la première course du championnat, et puisque les huit premiers restent inchangés, c’est Antonio Spavone qui s’élancera en pôle lors de la seconde course de la première manche du championnat d’Auto GP, à Monza, qui débutera comme aujourd’hui peu après 11h30.

Campana et La Rosa ont reçu une pénalité d’une minute après la course pour avoir changé les pneus avant et arrière lors du pitstop obligatoire. Néanmoins, seuls les arrières pouvaient être changés.

AutoGP – Course 1 – Monza (meeting 1/7)
1. Adrian Quaife-Hobbs – Super Nova 23:37.782
2. Pal Varhaug – Virtuosi UK + 4.800
3. Daniel de Jong – Manor MP + 11.480
4. Facundo Regalia – Campos + 13.444
5. Chris van der Drift – Manor MP + 22.896
6. Giacomo Ricci – Zele + 27.137
7. Max Snegirev – Campos + 28.245
8. Antonio Spavone – Euronova + 32.073
9. Giancarlo Serenelli – Ombra + 40.862
10. Sergio Campana – MLR71 + 1.499 (une minute de pénalité)
11. Giuseppe Cipriani – Campos + 1:27.688
12. Michele La Rosa – MLR71 + 54.340 (une minute de pénalité)
13. Adderly Fong – Ombra + 1 tour
14. Sergey Sirotkin – Euronova + 1 tour
15. Victor Guerin – Super Nova + 2 tours

À propos Juliette Follin

Juliette vous apporte les actualités, interviews et résumés de meetings de course sur un plateau, quelle que soit la discipline. En parallèle, elle supervise l’aspect technique et graphique sur le site et les réseaux sociaux.

Laisser une réponse

Votre adresse email ne sera pas publiéeLes champs requis sont surlignés *

*

Motor Racing League plugin by Ian Haycox