Accueil / AutoGP / Auto GP – Victoire hold-up de Kimiya Sato sur Vittorio Ghirelli

Auto GP – Victoire hold-up de Kimiya Sato sur Vittorio Ghirelli

Kimiya Sato Auto GP 2013 Hungaroring Euronova Racing

Vittorio Ghirelli allait-il chercher la victoire dans la première course d’Auto GP au Hungaroring après une entame de week-end parfaite, où son rythme effréné lui avait permis de signer les meilleurs temps et la pole position ?

C’était pourtant Kimiya Sato qui réalisait le départ parfait pour surprendre Vittorio Ghirelli et Tamas Pal Kiss avant même le premier virage. Derrière le trio de tête, Narain Karthikeyan se plaçait en position d’outsider suivi de Sergio Campana et Riccardo Agostini. Absent de la grille, Yoshitaka Kuroda s’élançait des stands.

Dès le début du deuxième tour, Vittorio Ghirelli reprenait la tête de la course après une manoeuvre à l’extérieur sur le Japonaisau Turn 1. L’Italien ne mettait pas longtemps à s’échapper en alignant les meilleurs tours en course.

Auto GP Budapest 2013 – Gara 1 from Auto GP on Vimeo.

Riccardo Agostini passait le premier aux stands dès la fin du troisième tour. Daniël de Jong, Andrea Roda et Francesco Dracone l’imitaient une boucle plus tard. Ce dernier connaissait d’ailleurs des problèmes pour ressortir, l’Italien étant proche de caler.

Parmi les hommes de tête, Narain Karthikeyan remplissait son devoir au cinquième tour mais perdait quelques secondes dans l’histoire, le faisant ressortir derrière Riccardo Agostini et juste devant Daniël de Jong.

A mi-course, Vittorio Ghirelli menait toujours devant Kimiya Sato, Tamas Pal Kiss, Sergio Campana, Meindert van Buuren, Luciano Bacheta, Robert Visoiu et Michele La Rosa mais tous devaient encore s’arrêter. Luciano Bacheta le faisait au dixième tour et le Britannique ressortait entre Narain Karthikeyan et Daniël de Jong.

Alors que Tamas Pal Kiss revenait sur Kimiya Sato, le local de l’étape préférait passer par les stands au onzième tour mais ressortait derrière Riccardo Agostini. Kimiya Sato et Sergio Campana en faisaient de même un tour plus tard et conservaient leur avantage sur Agostini et Pal Kiss.

Rejoignant le trafic des retardataires, Vittorio Ghirelli choisissait d’observer son arrêt à la fin du quinzième tour. Un problème à l’arrière-gauche retardait l’Italien ce qui permettait à Kimiya Sato de reprendre la tête provisoire à la sortie des stands.

Leader circonstanciel, Robert Visoiu s’arrêtait au dix-septième tour. A deux tours de l’arrivée, Kimiya Sato menait devant Vittorio Ghirelli, Sergio Campana, Riccardo Agostini et Tamas Pal Kiss.

Au début du dernier tour, Vittorio Ghirelli était trop loin pour tenter l’impossible tandis qu’un contact entre Luciano Bacheta et Robert Visoiu met un terme aux espoirs de points des deux hommes.

A l’arrivée, Kimiya Sato s’imposait pour la deuxième fois cette saison et réalisait le hold-up parfait en profitant des problèmes récurrents de Super Nova lors des arrêts au stand. Le Japonais, déjà leader du championnat, accentue ainsi son avance.

Vittorio Ghirelli et Sergio Campana l’accompagnaient sur le podium suivi de Riccardo Agostini, Tamas Pal Kiss, Meindert van Buuren, Daniël de Jong et Narain Karthikeyan. C’est d’ailleurs l’Indien qui s’élancera de la première place pour la seconde course de la journée à 13h35 grâce à la grille inversée.

Auto GP 2013 – Hungaroring – Course 1
1. Kimiya Sato – Euronova Racing – 19 tours
2. Vittorio Ghirelli – Super Nova International    – +0.356s
3. Sergio Campana – Ibiza Racing Team – +1.787s
4. Riccardo Agostini – Manor MP Motorsport – +5.649s
5. Tamas Pal Kiss – MLR 71 – +6.740s
6. Meindert van Buuren – Manor MP Motorsport – +14.290s
7. Daniël de Jong – Manor MP Motorsport – +28.387s
8. Narain Karthikeyan – Zele Racing – +32.670s
9. Andrea Roda – Virtuosi UK – +33.233s
10. Max Snegirev – Virtuosi UK – +39.842s
11. Francesco Dracone – Super Nova International – +50.337s
12. Yoshitaka Kuroda – Euronova Racing – +51.568s
13. Giuseppe Cipriani – Ibiza Racing Team – +59.066s
14. Michele La Rosa – MLR 71 – +62.587s
15. Robert Visoiu – Ghinzani Motorsport    – + 2 tours
16. Luciano Bacheta – Zele Racing – + 2 tours

À propos Guillaume Renard

Guillaume surveille le monde des monoplaces comme personne. Toujours à l'affût des dernières nouvelles et des disciplines en vogue, il définit la ligne éditoriale et apporte un regard avisé mais toujours bienveillant sur les formules de promotions.

Laisser une réponse

Votre adresse email ne sera pas publiéeLes champs requis sont surlignés *

*

Motor Racing League plugin by Ian Haycox