Accueil / AutoGP / AutoGP : Adrian Quaife-Hobbs en pole pour le titre
AutoGP World Series Portimao, Portugal 31 May- 03 June 2012
© AutoGP.org

AutoGP : Adrian Quaife-Hobbs en pole pour le titre

Curitiba accueille l’antépénultième meeting de la saison 2012 d’AutoGP, un week-end qui peut sacrer Adrian Quaife-Hobbs puisque le Britannique possède 73 points d’avance sur Pal Varhaug avant les qualifications.

Le wild-card Antonio Pizzonia est le premier à prendre la piste sur ses terres. Son premier effort se conclut en 1m21.517, rapidement effacé par les pilotes partis après lui, Francesco Dracone en tête en 1m17.500s, puis Max Snegirev en 1m16.327s et l’autre Brésilien de ce meeting, Rafael Suzuki en 1m15.299s.

Les temps deviennent petit à petit plus significatif, Daniël de Jong prend la tête en 1m14.749 avant que Pizzonia n’améliore de plusieurs secondes, en 1m13.443s. C’est alors que Quaife-Hobbs, parti légèrement après ses concurrent, boucle son deuxième tour lancé en 1m12.668s, qu’il abaisse dans la foulée en 1m12.173s. Le Britannique, seul pilote Super Nova ce week-end est en passe d’améliorer à nouveau mais un drapeau rouge s’abat sur la piste. Il semblerait que Daniël de Jong soit arrêté au virage 6.

Le tiers de la séance a déjà été disputé, Adrian Quaife-Hobbs est alors en pole provisoire, sept dixième devant Antonio Pizzonia et une seconde et demie devant Daniël de Jong et Chris van der Drift. Sergey Sirtokin, cinquième, est à ce moment à près de deux secondes. Quaife-Hobbs ne semble pourtant pas se satisfaire d’un tel écart et est l’un des premiers à reprendre la piste.

Le premier à améliorer sera Pal Varhaug, le Norvégien se glisse en troisième position. Le drapeau rouge brouille pourtant les pistes, la pause de mi-séance étant alors ignorée par certains pilotes qui préfèrent décaler au plus tard un changement de pneus.

Antonio Pizzonia améliore peu après mi-séance mais demeure loin de Quaife-Hobbs, à 541 millièmes, puis à 329. Max Snegirev en profite également pour ravir la troisième place à Pal Varhaug. Sentant le vent du boulet se rapprocher, Quaife réplique avec un 1m12.012s et repousse l’ancien pilote Williams à cinq dixièmes. Antonio Pizzonia se replace à un quart de seconde du Briton tandis que Sergey Sirotkin et Chris van der Drift se disputent la troisième place.

A cinq minutes de la fin, van der Drift s’intercale entre Quaife et Pizzonia, tandis que Varhaug est également revenu dans le lutte. Les 4 hommes se tiennent alors en moins de trois dixièmes.

La situation n’évolue toutefois pas et Adrian Quaife-Hobbs signe sa cinquième pole position en six séances qualificatives cette saison. Il devancera demain à 19h45 Chris van der Drift sur la première ligne. Ils seront suivis par une deuxième ligne composée d’Antonio Pizzonia et Pal Varhaug, puis d’une troisième ligne 100% russe : Sergey Sirotkin devant Max Snegirev. A noter que Sergio Campana, champion 2011 d’Italian F3, n’a pas pris part aux qualifications suite aux dommages sur sa monoplace consécutifs à un crash aux essais libres 2.

Avec cette pole, Adrian Quaife-Hobbs gagne un point supplémentaire sur ses adversaires et dispose désormais de 74 points d’avance. Avec 95 points encore à distribuer cette saison, une victoire demain lui assurerait le titre quoiqu’il arrive. Cinquième des GP3 Series l’an passé, le Britannique a son destin entre les mains.

AutoGP 2012 – Curitiba – Qualifications
1. Adrian Quaife-Hobbs – Super Nova – 1m12.012s
2. Chris van der Drift – Manor MP – +0.136s
3. Antonio Pizzonia – Ombra – +0.194s
4. Pal Varhaug – Virtuosi UK – +0.287s
5. Sergey Sirotkin – Euronova – +0.812s
6. Max Snegirev – Campos – +1.361s
7. Rafael Suzuki – Ombra – +1.504s
8. Daniël de Jong – Manor MP – +1.649s
9. Giuseppe Cipriani – Campos – +2.637s
10. Francesco Dracone – Virtuosi UK – +2.927s
11. Michele La Rosa – MLR 71 – +3.460s
NC. Sergio Campana – Euronova – Pas de temps

À propos Guillaume Renard

Guillaume surveille le monde des monoplaces comme personne. Toujours à l'affût des dernières nouvelles et des disciplines en vogue, il définit la ligne éditoriale et apporte un regard avisé mais toujours bienveillant sur les formules de promotions.

Laisser une réponse

Votre adresse email ne sera pas publiéeLes champs requis sont surlignés *

*

Motor Racing League plugin by Ian Haycox