Accueil / AutoGP / AutoGP : Adrian Quaife-Hobbs passe la cinquième

AutoGP : Adrian Quaife-Hobbs passe la cinquième

AutoGP: Adrian Quaife-Hobbs wins Valencia race 2
Le leader du championnat 2012 d’AutoGP, Adrian Quaife-Hobbs, a fait de nouveau parler la poudre en s’imposant une cinquième fois cette année mais également pour la deuxième fois en deux courses à Portimão. Le Britannique de Super Nova est le premier pilote à réaliser cet exploit depuis que la série AutoGP existe. Il est également le premier à s’imposer cinq fois cette saison.

Auto GP 5th Round, Portimao, Race 2 Full Coverage from Auto GP on Vimeo.

Parti huitième, Adrian Quaife-Hobbs est remontée méthodiquement en dépassant sur la piste la plupart des pilotes présents devant lui. De plus, Quaife-Hobbs réalise une excellente opération suite à l’accrochage dès le premier tour de Pal Varhaug, deuxième au championnat, qui a mené le Norvégien à l’abandon, celui-ci ayant été entraîné par Sergey Sirotkin, son rival direct.

Le Russe, parti un peu plus haut que Quaife-Hobbs, a lui aussi connu une belle remontée dans le début de course, prenant l’avantage sur Chris van der Drift temporairement. Néanmoins, Sirotkin a connu un effet kiss-cool avec ses Kumho tendres et rodés dans les derniers tours, ce qui a permis à Chris van der Drift de profiter d’une belle deuxième place. Le Néo-Zélandais peut cependant se lamenter sur l’apparition de deux safety-cars en début de course, suite au problème de Varhaug, puis à l’accrochage de Juan Carlos Sistos et Victor Guerin. Van der Drift était le seul sur la grille à mettre des pneus tendres neufs, et les voitures de sécurité l’ont empêché de prendre un avantage décisif pour la suite.

Derrière ce podium composé de Quaife-Hobbs, van der Drift et Sirotkin, Sergio Campana et Facu Regalia complètent le Top 5 devant Giancarlo Serenelli.

Au championnat, suite à son carton plein (la pole, les deux victoires, les deux meilleurs temps en courses), Quaife-Hobbs possède désormais 73 points d’avance sur Varhaug et 81 sur Sergey Sirotkin. Comme il reste deux meetings, 98 points sont potentiellement à offrir, ce qui laisse encore une maigre chance à Chris van der Drift. Cependant, Adrian Quaife-Hobbs peut remporter le titre 2012 d’AutoGP dès la première course au Brésil le 21 juillet prochain à Curitiba. Il en va de même pour le classement des moins de 21 ans, qu’il mène de 63 points sur Sergey Sirotkin.

AutoGP 2012 – Portimão – Course 2
1. Adrian Quaife-Hobbs – Super Nova – 18 tours
2. Chris van der Drift – Manor MP – +5.451s
3. Sergey Sirotkin – Euronova – +6.921s
4. Sergio Campana – MLR71 – +12.555s
5. Facu Regalia – Campos – +16.861s
6. Giancarlo Serenelli – Ombra – +20.147s
7. Daniel de Jong – Manor MP – +22.012s
8. Max Snegirev – Campos – +23.482s
9. Antonio Spavone – Euronova – +23.910s
10. Francesco Dracone – Virtuosi UK – +24.750s
11. Michele La Rosa – MLR71 – +39.844s
12. Sten Pentus – Zele – Abandon
13. Juan Carlos Sistos – Zele – Abandon
14. Victor Guerin – Super Nova – Abandon
15. Pal Varhaug – Virtuosi UK – Abandon
16. Giuseppe Cipriani – Campos – Abandon

AutoGP 2012 – Classement général – Meeting 5/7
Classement général
1. Adrian Quaife-Hobbs – 196 points
2. Pal Varhaug – 123
3. Sergey Sirotkin – 115
4. Chris van der Drift – 102
5. Facu Regalia – 68
6. Sergio Campana – 63
7. Daniel de Jong – 53
8. Victor Guerin – 46
9. Giacomo Ricci – 30
10. Antionio Spavone – 27
11. Giancarlo Serenelli – 26
12. Max Snegirev – 25
13. Giuseppe Cipriani – 17
14. Sten Pentus – 14
15. Yann Cunha – 8
16. Francesco Dracone – 6
17. Adderly Fong – 4
18. Juan Carlos Sistos – 2
19. Michele La Rosa – 0
20. Matteo Beretta – 0
21. Peter Milavec – 0
Classement moins de 21 ans
1. Adrian Quaife-Hobbs – 211 points
2. Sergey Sirotkin – 148
3. Pal Varhaug – 135
4. Facu Regalia – 96
5. Antionio Spavone – 74
6. Daniel de Jong – 73
7. Victor Guerin – 66
8. Yann Cunha – 24
9. Matteo Beretta – 9
10. Juan Carlos Sistos – 6

À propos Guillaume Renard

Guillaume surveille le monde des monoplaces comme personne. Toujours à l'affût des dernières nouvelles et des disciplines en vogue, il définit la ligne éditoriale et apporte un regard avisé mais toujours bienveillant sur les formules de promotions.

Laisser une réponse

Votre adresse email ne sera pas publiéeLes champs requis sont surlignés *

*

Motor Racing League plugin by Ian Haycox