Accueil / AutoGP / AutoGP : impressions d’Adrian Quaife-Hobbs, champion 2012

AutoGP : impressions d’Adrian Quaife-Hobbs, champion 2012

AutoGP World Series Curitiba, Brazil 20-22 July 2012

L’année 2012 comporte un nouveau champion, le Britannique Adrian Quaife-Hobbs. Dominateur durant toute la saison d’AutoGP, le pilote n’a cependant pas été en mesure de remporter le Graal avec l’art et la manière.

Lors du dernier meeting à Curitiba du week-end dernier, Antonio Pizzonia s’est en effet imposé lors des deux courses. Lors de la première course, Quaife-Hobbs avait connu une longue attente aux stands, le faisant chuter au classement. En contrepartie, il s’élançait en 3ème position en course 2 et a pris la tête pour s’échapper. Lors de son entrée aux stands, il a heurté le mur de pneus. Rageant.

Néanmoins, cette relative déception ne doit pas gommer une saison dominatrice du pilote, qui était clairement au-dessus du lot. Et lorsque le talent est là, ce genre de contre-performance est frustrant et donne envie de prendre sa revanche. Cela tombe bien, il reste une manche à effectuer dans le championnat d’AutoGP, le week-end du 23 septembre à Sonoma, en Californie. Avant cela, le nouveau champion d’AutoGP est revenu sur l’obtention de son titre.

Décrocher le titre sans même franchir la ligne, c’est plutôt rare. Quel est votre resssenti ?

Franchement, c’est un peu étrange. D’un côté, je suis très déçu car ce n’est pas de cette façon que l’on veut gagner le titre après une saison si dominatrice. Je m’en allais vers une victoire, j’aurais fêté le titre sur la plus haute marche du podium, c’était comme ça que les choses devaient se dérouler. Par conséquent, comme je l’ai dit, d’un côté je suis très déçu. D’un autre côté, nous avons débuté la saison avec le titre en ligne de mire, nous avons travaillé dur pour réaliser cet objectif, donc il y a de quoi être heureux. C’est simplement que le sentiment de déception que j’éprouve est pour l’heure plus fort que la satisfaction d’avoir remporté le titre. Je suis certain que dans une poignée de jours, j’aurai oublié la course et serai simplement heureux d’avoir remporté le titre.

Il reste encore une course à Sonoma pour clore la saison en beauté…

Tout à fait, et c’est ce que nous essaierons de faire. Cette saison, nous avons toujours été une force dominante dans le championnat. En regardant en arrière, je ne me souviens pas que quiconque ait été en mesure de rivaliser en termes de rythme. Nous étions ceux qui nous échappions lorsque nous étions en tête, et ceux qui dépassaient lorsque nous devions partir à l’arrière en raison de la grille inversée. Nous avons toujours débuté les week-ends de course avec le seul objectif de nous imposer, et Sonona ne sera pas une manche où cela changera. J’ai vraiment hâte d’y être.

À propos Juliette Follin

Juliette vous apporte les actualités, interviews et résumés de meetings de course sur un plateau, quelle que soit la discipline. En parallèle, elle supervise l'aspect technique et graphique sur le site et les réseaux sociaux.

Laisser une réponse

Votre adresse email ne sera pas publiéeLes champs requis sont surlignés *

*

Motor Racing League plugin by Ian Haycox