Accueil / AutoGP / AutoGP : La monoplace 2013 se dévoile

AutoGP : La monoplace 2013 se dévoile

AutoGP World Series 2013 Car

A deux jours des essais d’AutoGP organisés sur le circuit de Catalunya, la discipline a dévoilé sa monture pour la saison 2013, qui y fera ses débuts en piste.

Tout juste assemblée au QG de l’AutoGP à Passignano sul Trasimeno, la monoplace 2013 est en route vers Barcelone avec un nouvel ensemble dont le gain au temps au tour est estimé à 1,5 seconde, d’après les chronos du simulateur. Les nouveautés incluent également un nouveau volant et de nouvelles pédales. Les changements aérodynamiques visent à rapprocher la monoplace à celle d’une Formule 1 grâce à un meilleur appui et une meilleure traînée.

Adrian Quaife-Hobbs, champion 2012, sera finalement seul à tester la monoplace, puisque Luca Filippi a été sélectionné pour réaliser des essais DTM chez BMW. D’autres pilotes seront présents lors de ces essais, pour leur part au volant des monoplaces utilisées en 2012. La saison prochaine, la première manche du championnat se tiendra le 24 mars sur le circuit de Monza.

À propos Juliette Follin

Juliette vous apporte les actualités, interviews et résumés de meetings de course sur un plateau, quelle que soit la discipline. En parallèle, elle supervise l'aspect technique et graphique sur le site et les réseaux sociaux.

Un commentaire

  1. Ca reste mon avis personnel mais…l’AutoGP est une discipline qui ne sert à rien…et c’est bien dommage…
    Pourquoi?

    Qu’elle se soit appelée « Euro Formule 3000 » ou « Euroseries 3000 », cette discipline n’a jamais apporté de pilotes en Formule 1…
    (en même temps…c’est du low cost…)

    Seuls Felipe Massa (champion en 2001) et Romain Grosjean (champion en 2010) sont aujourd’hui en F1 ainsi que Pastor Maldonado (jamais primé après plusieurs saisons en AutoGP)…mais ce n’est sûrement pas grâce à l’AutoGP qu’ils sont là !!
    Le reste des pilotes issus de ce championnat sont des pilotes de réserve ou sans grand perspective d’avenir en F1 (Rigon chez Ferrari, Nicolas Prost chez Renault, Luca Filippi, Ben Hanley, Adrien Tambay, Luiz Razia, Maria De Vilota…)

    C’est vraiment dommage que des pilotes talentueux finissent dans cette discipline alors que l’avenir c’est en F3 ou en WSR 3.5 !

Laisser une réponse

Votre adresse email ne sera pas publiéeLes champs requis sont surlignés *

*

Motor Racing League plugin by Ian Haycox