Accueil / AutoGP / AutoGP : Varhaug remporte Monza 2

AutoGP : Varhaug remporte Monza 2

Pal Vahraug AutoGP Monza 2012

Antonio Spavone s’élance de la pole devant Max Snegirev et Giacomo Ricci. Suivent van der Drift, Regalia et de Jong. Le vainqueur d’hier, Adrian Quaife-Hobbs part huitième derrière Varhaug en raison de la grille inversée alors que Sergey Sirotkin, qui a calé en course 1 sur la première ligne, part quatorzième. Enfin, Sergio Campana, qui avait fini deuxième hier avant sa pénalité, s’élance depuis la dixième position.

Matteo Beretta, parti dernier et non-partant hier, cale sur la grille, tandis que Spavone réalise un départ catastrophique. C’est Snegirev qui prend la tête devant Ricci et van der Drift. Ricci tente un dépassement à la Vettel sur Alonso pour passer Snegirev, mais ce n’est pas suffisant. Pire, van der Drift récupère la seconde place devant un Snegirev qui contrôle tant bien que mal le paquet. Regalia et de Jong, en bataille pour la quatrième place, partent tout droit tous les deux à la chicane. De Jong partira une nouvelle fois tout droit à la chicane de premier virage. Dans ce même virage, au début du quatrième tour, Sirotkin dépassera Campana et de Jong. Campana récupère sa place un tour plus tard, tandis que de Jong connaitra un problème qui le fera court-circuiter presque chaque virage.

En tête, Ricci qui a récupéré sa seconde place met la pression sur Snegirev. Le ballet des ravitaillements commence, avec van der Drift qui ouvre le bal, suivi de Facu Regalia à l’entamme du sixième tour. Snegirev rentre au tour suivant alors que Ricci continue en tête. Snegirev ressort derrière van der Drift. Ricci, Varhaug, Quaife-Hobbs, Spavone et Campana, soit l’ensemble du top 5 provisoire, rentent aux stands ensemble. Ricci perdra deux places dans l’histoire alors que Varhaug ressort en tête, juste devant Spavone. Ricci passe Spavone juste avant la Parabolica. Sergio Campana sortira Giacomo Ricci au premier virage du dixième tour, une opération dont l’Italien n’est pas en cause, à son plus grand regret. Campana écopera d’un drive-through pour cette action.

Auto GP 2012 First Round, Monza from Auto GP on Vimeo.

Pal Varhaug creuse ensuite l’écart en tête alors que la lutte pour la seconde place se joue à quatre de front dans la ligne droite des stands, ce qui se passe mal. Victor Guerin pousse Sergio Campana, d’autres pilotes sortent tout droit, et c’est van der Drift et Quaife-Hobbs qui récupèrent les places sur le podium, avec Spavone et Sirotkin en P4/P5. Sirotkin passe Spavone plus tard dans le douzième tour. Derrière, Snegirev est en difficulté mais gère sa sixième place. Le dernier tour est plus calme, et les places en tête restent les mêmes, malgré une ultime tentative de Sirotkin sur Quaife-Hobbs. Le jeune russe signe également, comme hier, le meilleur tour en course.

AutoGP – Course 2 – Monza (meeting 1/7)
1. Pal Varhaug – Virtuosi UK – 14 tours en 23m48.744s
2. Chris van der Drift – Manor MP – +3.519s
3. Adrian Quaife-Hobbs – Super Nova – +4.445s
4. Sergey Sirotkin – Euronova – +4.520s
5. Antonio Spavone – Euronova – +9.839s
6. Maxim Snegirev – Campos – +12.332s
7. Adderly Fong – Ombra – +20.060s
8. Giancarlo Serenelli – Ombra – +23.840s
9. Facu Regalia – Campos – +26.135s
10. Giuseppe Cipriani – Campos – +27.103s
11. Victor Guerin – Super Nova – +31.180s
12. Michele la Rosa – MLR 71 – +48.448s
Ab. Sergio Campana – MLR 71 – + 3 tours
Ab. Giacomo Ricci – Zele – + 5 tours
Ab. Matteo Beretta – Virtuosi UK – + 7 tours
Ab. Daniel de Jong – Manor MP – + 8 tours

AutoGP – Classement championnat (meeting 1/7)
1. Pål Varhaug – 38 points
2. Adrian Quaife-Hobbs – 38
3. Chris van der Drift – 25
4. Daniël de Jong – 15
5. Facundo Regalia – 14
6. Sergey Sirotkin – 12
7. Antonio Spavone – 12
8. Max Snegirev – 12
9. Giacomo Ricci – 8
10. Giancarlo Serenelli – 5
11. Adderly Fong – 4
12. Giuseppe Cipriani – 1
13. Sergio Campana – 1
14. Victor Guerin – 0
15. Michele La Rosa – 0
NC. Matteo Beretta – 0

À propos Guillaume Renard

Guillaume surveille le monde des monoplaces comme personne. Toujours à l'affût des dernières nouvelles et des disciplines en vogue, il définit la ligne éditoriale et apporte un regard avisé mais toujours bienveillant sur les formules de promotions.

Laisser une réponse

Votre adresse email ne sera pas publiéeLes champs requis sont surlignés *

*

Motor Racing League plugin by Ian Haycox