Accueil / Endurance / Le Championnat du Monde d’Endurance dévoile son calendrier 2012
Le calendrier 2012 du Championnat du Monde d'Endurance a été dévoilée
© ChequeredFlags

Le Championnat du Monde d’Endurance dévoile son calendrier 2012

Mise à jour 07/12/2011 : contrairement à ce qui a été annoncé ici, et conformément à la volonté des équipes, les meetings au Japon et en Chine se suivront. Le calendrier a été mis à jour dans l’article.

Le nouveau Championnat du Monde d’Endurance, issu de l’Intercontinental Le Mans Cup, sera composé de huit manches pour sa grande première. Avec deux courses en Europe, deux courses en Amérique, deux courses en Asie et les 24 Heures du Mans, c’est une manche à Bahreïn qui s’ajoute à la liste.

Le General Manager de la série a déclaré qu’il y avait la possibilité d’aller au Moyen-Orient et que certains teams considèrent cette région très importante vis-à-vis des sponsors et des partenaires venant de cette région. On note ainsi une allusion à peine voilée à l’actionnariat de certains constructeurs (Aston Martin) ainsi qu’à certains sponsors historiques de l’Endurance, tels que Gulf qui engagera des LMP2 l’an prochain dans le Championnat.

Parmi les déceptions, certains fans regretteront le choix d’Interlagos en place du Petit Le Mans aux Etats-Unis, ou le choix de Bahreïn pour le circuit du Moyen-Orient. La manche japonaise se déroulera à Fuji, probablement pour satisfaire Toyota, qui s’engagera également dans ce campionnat WEC. La finale aura lieu en Chine, soit à Shanghaï, soit à Zhuhaï, où a eu lieu aujourd’hui une manche de l’IMLC.

Le calendrier 2012
17 Mars – 12 Heures de Sebring
5 Mai – 6 Heures de Spa
16 Juin – 24 Heures du Mans
25 Août – 6 Heures de Silverstone
16 Septembre – Interlagos
29 Septembre – 6 Heures de Bahreïn
14 Octobre – 6 Heures de Fuji
11/18 Novembre – Shanghaï ou Zhuhaï

À propos Guillaume Renard

Guillaume surveille le monde des monoplaces comme personne. Toujours à l'affût des dernières nouvelles et des disciplines en vogue, il définit la ligne éditoriale et apporte un regard avisé mais toujours bienveillant sur les formules de promotions.

2 plusieurs commentaires

  1. C’est surtout Bahreïn qui prend la place du Petit Le Mans… quelle honte.

    • L’organisation te répondrait que la règle du 2-2-2 par continent + Le Mans fait qu’Interlagos n’est pas en cause, mais sur le fond on est d’accord.

Laisser une réponse

Votre adresse email ne sera pas publiéeLes champs requis sont surlignés *

*

Motor Racing League plugin by Ian Haycox