Accueil / F1 / Business / Améliorer la diffusion de la F1 en France : possible ?
Sebastian Vettel, Fernando Alonso et Mark Webber - podium Grand Prix d'Italie 2013 à Monza
© Red Bull Content Pool

Améliorer la diffusion de la F1 en France : possible ?

Alors qu’au Royaume-Uni, les droits TV seront bientôt partagés entre la BBC et Sky Sports, à quoi doit-on s’attendre en France ?

Tout d’abord, ne soyons pas naïfs : la diffusion de la F1 en France n’est pas 100% gratuite. La diffusion en intégralité du championnat du monde de Formule 1 se partage entre TF1, chaîne gratuite, et Eurosport, chaîne payante. Et encore : tout un week-end se retrouve parfois diffusé sur la chaîne payante, ou bien les essais libres sont tronqués par des programmes étrangement diffusés sur la télévision publique (celle pour laquelle on doit une redevance salée) !

L’ambiguïté de cette diffusion semi-gratuite/semi-payante s’est accentuée lors du GP du Canada cette année. Plusieurs fois, Denis Brogniart est intervenu sur TF1 pour donner des nouvelles quant au départ de la course, puis a déclaré avant le lancement du film du dimanche (un des épisodes de Taxi, ndlr) :

Vous avez deux choix : soit vous souhaitez continuer votre soirée sur TF1, avec un film sur l’automobile, soit vous passez sur Eurosport, où nous diffusons le Grand Prix.

Bien entendu, la seconde option n’était pas accessible à tous.

Au-delà de la F1, c’est toute la question de la diffusion du sport, qu’il soit automobile ou non, qui se pose. Les différentes offres de bouquets sportifs sont inadaptées aux besoins du consommateur. Il faudrait proposer un nombre de chaînes limité pour un prix donné (différents paliers de prix, si nécessaire), puis laisser le consommateur choisir les chaînes qu’il souhaite recevoir. Les foules seraient peut-être plus attirées dans ce cas, au lieu pour elles de devoir payer à prix d’or le droit de ne rien rater, et encore !

Toutefois, la situation est-elle si morose, ou existe-t-il un espoir, même minime, d’espérer jouir d’une retransmission intéressante ? Sur TF1, l’émission F1 à la Une ne peut se passer de sa gazette. Oui, c’est parfois drôle. Non, ce n’est pas utile. L’atelier de Jean-Louis Moncet, récemment ancré, semble s’inspirer de la BBC – et la BBC est toujours une source d’inspiration pour les télés étrangères, semble-t-il.

A l’heure où les réseaux et médias sociaux se développent de manière exponentielle, et où l’effort d’en offrir plus aux fans se fait sentir (concours organisés par les écuries ou sponsors, présence accrue sur Twitter, etc.), comment souhaiteriez-vous améliorer les choses ?
Les chaînes qui diffusent la F1, les formules de promotion, ou le sport en général, devraient-elles consulter les téléspectateurs pour améliorer leurs retransmissions ? Quelle est la part à donner à des journalistes tels que Stéphane Vrignaud ou Alain Pernot, spécialistes dans les petits détails et à l’aise dans la presse écrite ? Faudrait-il augmenter le nombre de pilotes consultants ?

Une chose est sûre, il y a de la place pour une amélioration, comme en témoigne par exemple la migration du magazine Autocritiques, diffusé le lundi soir, au magazine Dimanche F1, le soir de la course (qui s’était alors mélangé avec le GP du Canada mentionné plus haut !). Toutefois, il ne faut assurément pas négliger le travail de ces journalistes, qui ont affaire à des passionnés plus ou moins au courant de ce qu’il se passe, et qui doivent faire en sorte de couvrir les disciplines pour les novices comme pour les spectateurs les plus aguerris. Toutefois encore, le mouvement pris par les émissions traitant du sport automobile depuis près d’une décennie, à savoir d’offrir des vitrines pour les marques automobiles via plus d’essais de véhicules que d’actualités sportives, ne va pas dans le bon sens.

À propos Juliette Follin

Juliette vous apporte les actualités, interviews et résumés de meetings de course sur un plateau, quelle que soit la discipline. En parallèle, elle supervise l’aspect technique et graphique sur le site et les réseaux sociaux.

2 plusieurs commentaires

Laisser une réponse

Votre adresse email ne sera pas publiéeLes champs requis sont surlignés *

*

Motor Racing League plugin by Ian Haycox