Accueil / F1 / Business / Lola de retour en Formule 3 ?

Lola de retour en Formule 3 ?

Lola pour offrir une concurrence décente à Dallara ?

Autosport a relevé ce week-end une information passée quasiment inaperçue malgré le caractère important qu’elle pourrait revêtir dans les formules de promotions des prochaines années. D’après les informations d’Autosport, Lola est en train de réfléchir sérieusement à un retour en Formule 3 pour 2013 en raison des nouvelles règlementations techniques à venir l’an prochain.

L’arrivée de Lola permettrait ainsi de revoir un peu de diversité dans le paysage des diverses Formule 3 à travers le monde, où seul Dallara est en position de force actuellement. Les concurrents de Dallara sont actuellement très limités, tant dans les moyens que dans la présence, ce qui impacte leur action, quasiment marginale. Actuellement, parmi les principaux championnats de Formule 3, on peut seulement dénombrer quelques ArtLine-ArtTech en F3 Allemande (German F3) ainsi qu’une Mygale en F3 Italienne… Et c’est tout.

Un retour du constructeur possédé par Martin Birrane mettrait fin à une absence depuis 2007, où Lola avait stoppé son partenariat débuté en 2003 avec le japonais Dome. Ce retour pourrait également marquer une reprise en main de la branche monoplace de Lola, qui est mal en point depuis l’échec retentissant des Lola MasterCard de 1997. Lola avait ensuite perdu successivement des contrats en monoplace nord-américaine (2001 à 2003), puis celui du GP2 remplaçant la F3000 Internationale (2005) et enfin se faisant déborder par Swift en Formule Nippon (arrêt en fin 2008), ne remportant que le contrat de l’A1GP pour 2005 à 2008 entre temps. C’est d’ailleurs suite aux difficultés financières que le désastre de 1997 avait amené que Matin Birrane avait pris le contrôle et renfloué Lola.

Lola s’était alors tourné par choix ou par défaut vers l’endurance, avec une réussite non négligeable, en fournissant jusqu’à l’an passé les Lola-Aston, et les Rebellion Racing, aux résultats émérites en raison de leurs motorisations essence face aux monstres que sont Audi et Peugeot dans le paysage actuel des LMP1.

Une diversité sur les plateaux de Formule 3 pourrait permettre de retrouver une diversité s’étant faite de plus en plus rare depuis la standardisation progressive des formules de promotions depuis les années 1990. Cela pourrait également à certains plateaux de se refaire une santé, si les budgets parviennent à rester maitrisés, ce qui n’est pas assuré, Dallara et Lola devant rentabiliser leurs nouvelles montures.

Seul l’AutoGP assure actuellement une visibilité monoplace à Lola, qui s’est également vu refuser une entrée en F1 pour la saison 2010. Avant de renoncer pour 2011 en voyant les budgets plafonnés s’éloigner.

À propos Guillaume Renard

Guillaume surveille le monde des monoplaces comme personne. Toujours à l’affût des dernières nouvelles et des disciplines en vogue, il définit la ligne éditoriale et apporte un regard avisé mais toujours bienveillant sur les formules de promotions.

Un commentaire

Laisser une réponse

Votre adresse email ne sera pas publiéeLes champs requis sont surlignés *

*

Motor Racing League plugin by Ian Haycox