Accueil / F1 / Ecuries et pilotes / Casques des pilotes : impersonnels et insipides ?

Casques des pilotes : impersonnels et insipides ?

Pilotes aux casques insipides et impersonnels ?

Tendance des dernières années, le casque est devenu un objet décoratif plutôt qu’une opportunité d’afficher, voire d’affirmer sa personnalité, outre son intérêt basique, la protection.

Ce ne sont pas tant les designs qui évoluent incessamment, cette évolution étant graduelle, que les couleurs qui sont elles énormément sujettes aux livrées. Il aurait pourtant été logique de penser, voire de considérer le casque comme partie intégrante de l’identité du pilote, sans changement trop fréquent.

Un exemple, quand on voit une McLaren de l’époque Marlboro avec un casque jaune, on pense de suite à Ayrton Senna. Mais dans vingt ans, pourrons-nous reconnaître un Vettel qui change de casque à chaque GP ou presque ? Pareillement pour Alonso et son changement annuel ? On pourrait même franchir le pas de dire que ça manque franchement de personnalité. Ou que trop de personnalité tue la personnalité, et mène à l’indifférence.

Garder un casque unique semble être devenu un luxe tant de plus en plus de pilotes se plient aux recommandations de leurs équipes, voire le décident de leur propre chef, comme Rosberg et Kubica ont pu le faire cette année. Est-ce là le symbole que les pilotes effacent leurs personnalités au profit de l’identification à la marque ? On pourrait sérieusement le penser.

Certains pourraient me dire qu’au tout début pourtant, les pilotes ne portaient pas de casques. Et quand ils ont commencé à en porter, ils étaient blancs, puis aux couleurs de la nation, c’était selon. Mais avec les évolutions apportées aux casques, ceux-ci se sont montrés plus surs, et le temps aidant, de plus en plus à l’image du pilote, de son style, de sa personnalité, de sa philosophie.

Le casque conserve bien entendu une fonction de sécurité avant tout, et sa décoration est accessoire. Mais il est tout simplement dommage que le mauvais goût soit de plus en plus présent dans ce domaine. Bariolage, coloriage, tout y passe maintenant, et pas dans le bon sens. Certains estiment qu’un casque totalement blanc serait impossible à voir dans les disciplines au sommet, puisque la décoration y reflète le style du pilote. Dans ce cas, on aurait à faire à beaucoup de pilotes peu esthètes selon les goûts de chacun.

On peut également ajouter que de moins en moins de pilotes sont fidèles aux casques de leurs débuts. Tant au niveau couleur qu’au niveau dessin. Regardez les casques des pilotes selon leurs archives photos et comparez-les à ceux d’aujourd’hui. Le constat est pratiquement sans appel. L’identité visuelle se perd au fil des ans, et ce parfois avant même que des sponsors ne viennent et ne partent.

Alors certes, les sponsors étaient moins exigeants de par le passé, et imposaient moins de bandeaux ou de stickers car beaucoup considéraient encore leur casque comme un objet sacré. Mais cela se perd. Comme la vieille tradition des lauriers qui s’est sensiblement perdue à la même époque. La seule distinction visible pour le grand public restera la couleur des caméras. Jaune ou rouge. Quelle personnalité ! Quelle customisation ! Non sans ironie, puisque certains casques peuvent ressembler à du Jacky-tuning de nos jours.

Au final, au sujet des casques, c’est Jacques Villeneuve qui en parle le mieux quand il raconte comment on l’a encouragé à modifier son design de casque pour optimiser ses rentrées d’argent. Ce qu’il aura refusé, estimant le casque comme partie de lui ad vitam eternam. Le casque n’en restera pas moins un sujet hautement subjectif, étant la carte d’identité du pilote et non le semblable d’une chemise. Reste que si Kant avait raison, avec son « Est beau ce qui plaît universellement sans concept », le sujet n’aurait pas lieu d’exister.

À propos Guillaume Renard

Guillaume surveille le monde des monoplaces comme personne. Toujours à l'affût des dernières nouvelles et des disciplines en vogue, il définit la ligne éditoriale et apporte un regard avisé mais toujours bienveillant sur les formules de promotions.

Laisser une réponse

Votre adresse email ne sera pas publiéeLes champs requis sont surlignés *

*

Motor Racing League plugin by Ian Haycox