Accueil / F1 / Business / Charles Pic chez Marussia Virgin Racing

Charles Pic chez Marussia Virgin Racing

Charles Pic signe chez Marussia Virgin Racing

Le pilote français Charles Pic fera ses débuts en Formule 1 en 2012, au sein de l’écurie Marussia Virgin Racing. Il remplacera le pilote belge Jérôme d’Ambrosio, qui, malgré une campagne 2011 loin d’être ridicule, n’a pas suffisamment convaincu pour continuer à courir chez Virgin. Il se murmure que le Belge pourrait obtenir un volant ailleurs, mais des tractations sont encore en cours et rien n’est officiel.

Soutenu par Lagardère Unlimited et managé par Olivier Panis, Pic a pu faire valoir l’argument financier en plus de sa carrière de pilote. Loin d’avoir décroché un championnat en monoplaces durant sa carrière, Pic était néanmoins bien placé à plusieurs reprises. En 2006, il termine troisième de Formule Renault Campus France, puis réalise une troisième place en Eurocup Formule Renault 2.0 et une quatrième place en Formule Renault France 2.0. S’ensuivent deux saisons de Formule Renault 3.5 chez Tech 1. Il termine sixième puis troisième. Enfin, dernière passerelle avant la Formule 1, Pic participe à deux saisons de GP2 et deux saisons de GP2 Asia. Si sa première saison de GP2 Asia se solde en une cinquième place, la suite des événements n’est pas si brillante. Dixième en GP2 lors de sa première tentative, il enchaîne sur une 18ème place au championnat de GP2 Asia en 2011, alors que ses compatriotes Grosjean et Bianchi s’assurent le doublé français en tête du classement du championnat. Cependant, il ne faut pas oublier que cette saison n’a accueilli que deux meetings, et donc quatre courses en tout et pour tout. Toutefois, il termine sa carrière GP2 sur une bonne note, puisqu’il se classe 4ème en GP2 cette année, se distinguant grâce à de bonnes performances, dont deux victoires et trois pôle positions.

La France peut être soulagée : son pilote français tant attendu est enfin confirmé. Il se murmure que d’autres pourraient le rejoindre dès la saison 2012, notamment Romain Grosjean qui a prouvé lors des séances d’essais allouées aux jeunes pilotes pendant les week-ends de Grands Prix F1 qu’il était dans le rythme. Beaucoup de pilotes français ont souffert ces dernières années du manque de soutien financier et du manque de personnes désireuses de s’investir dans le sport. Rien d’étonnant dans un pays autophobe qui n’a d’yeux que pour l’électrique et les pétitions contre toute initiative liée au sport automobile (projets de circuit de Formule 1 pour ne citer qu’eux). Toutefois, espérons que l’arrivée de Pic change la donne, même si chez Marussia Virgin Racing, il ne jouira pas d’une exposition médiatique conséquente.

À propos Juliette Follin

Juliette vous apporte les actualités, interviews et résumés de meetings de course sur un plateau, quelle que soit la discipline. En parallèle, elle supervise l'aspect technique et graphique sur le site et les réseaux sociaux.

Laisser une réponse

Votre adresse email ne sera pas publiéeLes champs requis sont surlignés *

*

Motor Racing League plugin by Ian Haycox