Accueil / F1 / Ecuries et pilotes / Course Bahreïn : Vettel renoue avec la victoire

Course Bahreïn : Vettel renoue avec la victoire

Sebastian Vettel à Spa

Sebastian Vettel est sorti vainqueur d’un spectaculaire Grand Prix de Bahreïn, devançant les deux Lotus de Kimi Räikkönen et Romain Grosjean, respectivement 2e et 3e. La course a permis au pilotes de démontrer leurs capacités de dépassement tout au long de la course, phénomène favorisé par le DRS et la dégradation des pneumatiques Pirelli.

Au départ, les McLaren s’élancent plutôt mollement : même si Lewis Hamilton ne perd pas de place, la position de son coéquipier Jenson Button en pâtit. Le rythme des Lotus a été l’élément le plus surprenant du jour : après quelques boucles, Romain Grosjean dépasse Mark Webber pour le gain de la troisième place. Pendant un temps, il a semblé remonter vers le leader Sebastian Vettel, mais finalement, c’est davantage Kimi Räikkönen, en pneus tendres à ce moment-là, qui créera cette lutte jusqu’au bout même si les positions sont restées figées. Comme Mark Webber le souligne, il faut désormais prendre Lotus très au sérieux.

Loin derrière, les Red Bull de Webber, les McLaren d’Hamilton et Button, les Ferrari de Fernando Alonso et Felipe Massa, ainsi que la Mercedes de Nico Rosberg se tiennent en l’espace de quelques secondes, loin derrière le trio de tête, en bagarre notamment avec la Force India du brillant Paul di Resta, constamment dans le rythme et devançant Nico Hülkenberg (6e contre 12e), ainsi que les Sauber de Sergio Perez et Kamui Kobayashi – même si ces dernières ne sont finalement pas entrées dans les points. L’écart entre Webber et Vettel s’est creusé aujourd’hui – mais il faudra surveiller si la tendance se confirme. Les Mercedes entrent toutes deux dans les points, grâce à une belle remontée de Michaël Schumacher notamment facilitée par un départ réussi.

En ce qui concerne les autres duels entre équipiers, commençons par noter le resserrement de la hiérarchie chez Ferrari. Massa a marqué ses premiers points sur un circuit qu’il apprécie et où, traditionnellement, il réalise de bons résultats. Néanmoins, il est toujours en retrait : Alonso est 7e, Massa 9e.

Pour terminer sur McLaren, le bilan est très mauvais. Les ravitaillements de Lewis Hamilton se sont tous mal passés, de façon similaire à la Chine. McLaren retombe dans une mauvaise spirale. Quant à Button, un échappement cassé l’empêchera de marquer les points de la septième place. Au final, Lewis Hamilton se classe 8e.

Chez Toro Rosso, c’est la déception : après un incident au départ, Daniel Ricciardo a dû s’arrêter en tout début de course, ce qui l’a relégué derrière Jean-Eric Vergne qui, malgré sa mauvaise performance en qualifications, devancera finalement l’Australien. Un week-end où l’écurie est passée à côté de bons résultats et ne doit pas s’en satisfaire.

Les pilotes Caterham ont connu des fortunes diverses. Heikki Kovalainen continue d’engranger des pépins à chaque course et a dû, comme Ricciardo, passer par les stands suite à une crevaison. Il a néanmoins arboré un rythme de course soutenu, lui permettant de limiter l’écart avec Vitaly Petrov. Le Russe a réalisé une course solide, se mêlant de temps à autres à la lutte avec les Toro Rosso et respectant les drapeaux bleus de façon exemplaire. Sur ce point, les deux pilotes Caterham sont très au point. Néanmoins, il y a encore du travail pour que l’équipe progresse.

Chez Marussia, Charles Pic a dû renoncer à mi-course car il a rencontré un problème de système de valve. Quant à son coéquipier, il termine 19e à deux tours, derrière les Caterham et devant les HRT. La hiérarchie de fond de grille reste donc similaire. A noter que Pedro de la Rosa devance Narain Karthikeyan, comme en qualifications.

Les Williams sont également passées à côté du Grand Prix à la suite d’un double-abandon. Pastor Maldonado est parti en tête-à-queue suite à une crevaison, ce qui lui a été fatal puisqu’il a dû renoncer au tour suivant en rentrant au stand pour de bon. Bruno Senna s’éclipsera quant à lui vers la fin de course après avoir constaté une vibration dans la pédale de frein et avoir choisi par précaution d’abandonner pour éviter l’accident.

Ainsi s’achève le Grand Prix de Bahreïn tant controversé et instrumentalisé. Une très belle course, sur le plan sportif, qu’il aurait été dommage de manquer. Rendez-vous dans trois semaines pour le Grand Prix d’Espagne sur le circuit de Catalunya.

Formule 1 2012 – Bahreïn – Course 4
1. Vettel – Red Bull – 1h35m10.990s
2. Raikkonen – Lotus – + 3.333s
3. Grosjean – Lotus – + 10.194s
4. Webber – Red Bull – + 38.788s
5. Rosberg – Mercedes – + 55.460s
6. Di Resta – Force India – + 57.543s
7. Alonso – Ferrari – + 57.803s
8. Hamilton – McLaren – + 58.984s
9. Massa – Ferrari – + 1m04.999s
10. Schumacher – Mercedes – + 1m11.490s
11. Perez – Sauber – + 1m12.702s
12. Hulkenberg – Force India – + 1m16.539s
13. Vergne – Toro Rosso – + 1m30.334s
14. Kobayashi – Sauber – + 1m33.723s
15. Ricciardo – Toro Rosso – + 1 tour
16. Petrov – Caterham – + 1 tour
17. Kovalainen – Caterham – + 1 tour
18. Button – McLaren – + 1 tour
19. Glock – Marussia – + 2 tours
20. De la Rosa – HRT – + 2 tours
21. Karthikeyan – HRT – + 2 tours
22. Senna – Williams – + 3 tours
NC. Maldonado – Williams – + 31 tours
NC. Pic – Marussia – + 32 tours

Formule 1 2012 – Championnat pilotes – Course 4/20
1. Sebastian Vettel – Red Bull – 53 pts
2. Lewis Hamilton – McLaren – 49
3. Mark Webber – Red Bull – 48
4. Jenson Button – McLaren – 43
5. Fernando Alonso – Ferrari – 43
6. Nico Rosberg – Mercedes – 35
7. Kimi Räikkönen – Lotus – 34
8. Romain Grosjean – Lotus – 23
9. Sergio Perez – Sauber – 22
10. Paul di Resta – Force India – 15
11. Bruno Senna – Williams – 14
12. Kamui Kobayashi – Sauber – 9
13. Jean-Eric Vergne – Toro Rosso – 4
14. Pastor Maldonado – Williams – 4
15. Nico Hülkenberg – Force India – 2
16. Michaël Schumacher – Mercedes – 2
17. Felipe Massa – Ferrari – 2
18. Daniel Ricciardo – Toro Rosso – 2

Formule 1 2012 – Championnat constructeurs – Course 4/20
1. Red Bull – 101 pts
2. McLaren – 92
3. Lotus – 57
4. Ferrari – 45
5. Mercedes – 37
6. Sauber – 31
7. Williams – 18
8. Force India – 17
9. Toro Rosso – 6

À propos Juliette Follin

Juliette vous apporte les actualités, interviews et résumés de meetings de course sur un plateau, quelle que soit la discipline. En parallèle, elle supervise l'aspect technique et graphique sur le site et les réseaux sociaux.

Laisser une réponse

Votre adresse email ne sera pas publiéeLes champs requis sont surlignés *

*

Motor Racing League plugin by Ian Haycox