Accueil / F1 / Ecuries et pilotes / Course Hockenheim : la troisième d’Alonso en 2012

Course Hockenheim : la troisième d’Alonso en 2012

Fernando Alonso, vecteur du succès de la Formule 1 en Espagne

Le leader du championnat Fernando Alonso a trouvé le chemin de la victoire pour la troisième fois cette saison, après s’être imposé à Sepang et Valence. Il signe la 30ème victoire de sa carrière et conforte par la même occasion son avance au championnat.

Si la performance de l’Espagnol est magistrale, celle de son coéquipier Felipe Massa est à oublier. Le Brésilien signe une 12ème place, même si celle-ci est notamment due à un arrêt aux stands en tout début de course à la suite de la perte de son aileron avant – néanmoins de son fait, puisqu’il a heurté l’Australien Daniel Ricciardo. Néanmoins, sans inscrire de point en Allemagne, le pilote Ferrari reste en 14ème place du championnat, intercalé entre les Force India de Paul di Resta et Nico Hülkenberg.

McLaren est revenu timidement aux affaires ce week-end. Si Lewis Hamilton a fait les frais d’une crevaison en début de course à cause de débris sur la piste non évacués lors des premiers tours pour trouver le chemin de l’abandon à 11 tours du but, Jenson Button est revenu aux affaires. Son équipe lui a ainsi indiqué que l’objectif était ni plus ni moins la victoire. Arrivé en 3ème place suite à un dépassement controversé de Sebastian Vettel, le Britannique récupère néanmoins la 2ème place sur tapis vert après pénalisation de l’Allemand.

Lotus a connu des fortunes diverses également. Cette fois, le Finlandais Kimi Räikkönen était à son avantage et monte sur le podium sur tapis vert. Une maigre récompense, tant la course de Romain Grosjean a été décevante. Contraint à passer par les stands en début de course, le Français était par ailleurs loin du rythme de son coéquipier. Sans pouvoir effectuer la même remontée qu’à Silverstone, il termine au 18ème rang, étant le dernier pilote à 1 tour. A sa décharge, les conditions de ce week-end ont été si diverses que le réglage des montures, couplé au test de nouvelles pièces, n’a pas dû jouer en sa faveur.

Les Sauber ont effectué une course solide grâce à une très belle remontée. Classées 5ème et 6ème à l’arrivée, les monoplaces de Kamui Kobayashi, finalement 4ème, et de Sergio Perez ont été ramenées à l’arrivée sans pépin majeur. Une belle performance d’équipe pour de gros points récoltés, la satisfaction est de rigueur, tout comme l’envie de faire encore mieux dès la semaine prochaine !

L’évaluation de l’équipe Red Bull aurait dû intervenir plus tôt, mais une pénalité de 20 secondes ajoutée au temps final de Sebastian Vettel, arrivé 2ème, le relègue au 5ème rang. De fait, l’écart constaté en course est réduit entre les deux pilotes, Mark Webber se classant 8ème, au même rang que sa position de départ. Lui non plus n’a pas été en mesure d’être dans le rythme. Dans l’ensemble, Red Bull a encore du travail pour se hisser aux avants postes sans contestation possible. En outre, des effractions au règlement en cours d’étude pourraient les atteindre dans quelques temps.

Mercedes déçoit à domicile, mais l’équipe a encore du travail à effectuer pour rivaliser à toutes les manches de la saison face aux meilleures montures. Parti 3ème, Michael Schumacher chute au 7ème rang à l’arrivée. Nico Rosberg a récolté quant à lui le point de la 10ème place. Il ne faut pas oublier que parmi les pilotes pénalisés, il figurait le plus loin sur la grille au 21ème rang. Une très belle remontée, contrastée par cette arrivée en milieu de peloton.

Nico Hülkenberg aura réalisé un assez bon week-end au volant de sa Force India, même s’il a chuté en course. Difficile pour une monture de milieu de peloton de tenir en course de rivaliser avec les meilleures, mais il s’agit néanmoins d’un point de pris dont son coéquipier Paul di Resta ne verra pas la couleur, l’Ecossais se classant 11ème. Pour ce dernier, avant la course tout était question de stratégie – mais avec peu de roulage et l’incertitude de la course, difficile de trouver son chemin dans les points ! Néanmoins, tout cela souligne une fois encore le travail que l’équipe indienne doit encore accomplir pour élever son niveau de jeu !

Toro Rosso termine la course sans points. Daniel Ricciardo termine en 13ème position, un dixième seulement devant le Français Jean-Eric Vergne. Le Français, dont les oreilles sont bien échauffés par des rumeurs dénigrant un début de saison moins bon que celui escompté par certains observateurs, doit néanmoins gérer une arrivée derrière son coéquipier Australien, qui ne manque pas par ailleurs de talent. L’équipe pâtit inévitablement d’un niveau faible par rapport à ses adversaires.

L’écurie Williams essuie une déception importante après ce Grand Prix. Forte d’un plutôt bon rythme affiché cette saison, cette fois-ci aucun pilote n’a pu entrer dans les points. Pourtant, en début de course Pastor Maldonado était à la lutte devant, mais cela n’a pas empêché que le Vénézuélien ait chuté au 15ème rang, rejoignant son coéquipier Bruno Senna dans le groupe des pilotes à un tour.

Pour preuve, le pilote Caterham Vitaly Petrov s’est hissé entre les deux hommes de l’équipe de Grove. Une très belle prestation du pilote Russe, qui surclasse son coéquipier Heikki Kovalainen, classé 19ème. Le Finlandais a cependant effectué quatre arrêts au stand, ce qui l’a handicapé et se ressent dans le résultat final.

Le Finlandais demeure cependant devant les Marussia de Charles Pic (20ème) et Timo Glock (22ème). Le Français s’est distingué en terre allemande face à son coéquipier qui courait pourtant à domicile et qui finit à trois tours du leader, un du Français. Les ressentis étaient donc différents pour les deux pilotes – mais le Français ne se satisfait pas pour autant et veut encore progresser. De bon augure pour le futur !

HRT repart avec la 21ème place de Pedro de la Rosa et la 23ème et dernière position de Narain Karthikeyan. L’Espagnol devance la Marussia, mais ce n’est une nouvelle fois pas suffisant pour celui qui était déçu de s’être qualifié derrière les montures russes. L’équipe la plus faible du plateau est également intercalée entre les deux pilotes Marussia en termes de meilleurs tours en course – Charles Pic menant ce groupe. A partir de ce moment, dans une course sans grand rebondissement ou spectacle, difficile d’espérer mieux.

Au championnat, Fernando Alonso devance les deux Red Bull de Sebastian Vettel et Mark Webber, tandis que Kimi Räikkönen effectue la bonne opération en se hissant au 4ème rang avec 98 points. La prochaine étape du championnat du monde de Formule 1 se déroule la semaine prochaine, en Hongrie.

Formule 1 2012 – Hockenheim
Course
Pos Pilote Equipe Temps
1 Fernando Alonso Ferrari 67 tours
2 Jenson Button McLaren +6.949s
3 Kimi Räikkönen Lotus +16.409s
4 Kamui Kobayashi Sauber +21.925s
5 Sebastian Vettel* Red Bull +23.732s
6 Sergio Perez Sauber +27.896s
7 Michael Schumacher Mercedes +28.960s
8 Mark Webber Red Bull +46.900s
9 Nico Hülkenberg Force India +48.162s
10 Nico Rosberg Mercedes +48.889s
11 Paul di Resta Force India +59.227s
12 Felipe Massa Ferrari +1m11.428s
13 Daniel Ricciardo Toro Rosso +1m16.829s
14 Jean-Eric Vergne Toro Rosso +1m16.965s
15 Pastor Maldonado Williams + 1 tour
16 Vitaly Petrov Caterham + 1 tour
17 Bruno Senna Williams + 1 tour
18 Romain Grosjean Lotus + 1 tour
19 Heikki Kovalainen Caterham + 2 tours
20 Charles Pic Marussia + 2 tours
21 Pedro de la Rosa HRT + 3 tours
22 Timo Glock Marussia + 3 tours
23 Narain Karthikeyan HRT + 3 tours
NC Lewis Hamilton McLaren + 11 tours

Formule 1 2012
Classement pilotes
Meeting 10/20
Pos Pilote Equipe Points
1 Fernando Alonso Ferrari 154
2 Mark Webber Red Bull 120
3 Sebastian Vettel Red Bull 110
4 Kimi Räikkönen Lotus 98
5 Lewis Hamilton McLaren 92
6 Nico Rosberg Mercedes 76
7 Jenson Button McLaren 68
8 Romain Grosjean Lotus 61
9 Sergio Perez Sauber 47
10 Kamui Kobayashi Sauber 33
11 Pastor Maldonado Williams 29
12 Michael Schumacher Mercedes 29
13 Paul di Resta Force India 27
14 Felipe Massa Ferrari 23
15 Nico Hülkenberg Force India 19
16 Bruno Senna Williams 18
17 Jean-Eric Vergne Toro Rosso 4
18 Daniel Ricciardo Toro Rosso 2
19 Heikki Kovalainen Caterham 0
20 Vitaly Petrov Caterham 0
21 Timo Glock Marussia 0
22 Charles Pic Marussia 0
23 Narain Karthikeyan HRT 0
24 Pedro de la Rosa HRT 0

Formule 1 2012
Classement constructeurs
Meeting 10/20
Pos Equipe Points
1 Red Bull 230
2 Ferrari 177
3 McLaren 160
4 Lotus 159
5 Mercedes 105
6 Sauber 80
7 Williams 47
8 Force India 46
9 Toro Rosso 6
10 Caterham 0
11 Marussia 0
12 HRT 0

À propos Juliette Follin

Juliette vous apporte les actualités, interviews et résumés de meetings de course sur un plateau, quelle que soit la discipline. En parallèle, elle supervise l’aspect technique et graphique sur le site et les réseaux sociaux.

Laisser une réponse

Votre adresse email ne sera pas publiéeLes champs requis sont surlignés *

*

Motor Racing League plugin by Ian Haycox