Accueil / F1 / Ecuries et pilotes / Course Hongrie : Lewis Hamilton maîtrise son jeu

Course Hongrie : Lewis Hamilton maîtrise son jeu

Lewis Hamilton Formule 1 2011 Spa

Le Grand Prix de Hongrie est la dernière étape avant la pause estivale. A cette occasion, le Britannique Lewis Hamilton est parti en pole devant le Français Romain Grosjean, qui se sont livrés à une lutte pour la victoire, orchestrée par d’autres acteurs.

Les McLaren réalisent encore un week-end prometteur, mais pas parfait. Lewis Hamilton était au rendez-vous : pole, victoire et course menée de main de maître. Après quelques prestations moyennes, le Britannique reprend le contrôle de son destin du championnat et se relance au moment propice. Quant à Jenson Button, sa stratégie était infructueuse, il s’est constamment retrouvé relancé dans le peloton sur le circuit où dépasser est extrêmement difficile et termine donc avec la 6ème performance. Cette année ne semble pas la bonne pour le Britannique, qui est à égalité de points avec Romain Grosjean.

Pourtant, le Français, parti deuxième, réalise un podium. Il a tenu la 2ème place pendant la majeure partie de la course, avant de se la faire chiper par Kimi Räikkönen en fin de course. Le Finlandais a attaqué comme il sait bien le faire au moment propice, et son expérience lui permet de devenir un des pilotes à surveiller au championnat, à un point de Lewis Hamilton.

Red Bull n’a pas été à la fête, mais assure quelques bons points. Si Sebastian Vettel termine au 4ème rang, Mark Webber conserve le leadership sur son coéquipier au championnat avec cette 8ème place finale. L’Australien a bien remonté après une qualification difficile, tandis que l’Allemand a fait ce qu’il a pu avec sa monture, sa stratégie et ses pneumatiques.

Les deux Ferrari entrent également dans les points : Fernando Alonso décroche la 5ème position, Felipe Massa la 9ème. Le rythme de l’équipe n’était pas suffisant pour prétendre à de meilleurs résultats, mais l’Espagnol gère son championnat en se plaçant au milieu des points. Quant à Felipe Massa, difficile pour lui de rivaliser avec son coéquipier, surtout lorsque dès le départ, vous cédez du terrain.

La bonne surprise du jour est Bruno Senna. Le pilote Williams décroche la 7ème place. Rapide tout le week-end, le Brésilien semble avoir pris l’ascendant et avoir gagné en confiance, tandis que Maldonado n’était pas dans le rythme aujourd’hui, même s’il a battu son coéquipier en qualifications. En tous cas, le Vénézuélien a une nouvelle fois écopé d’une pénalité pour avoir heurté Paul di Resta – sans dommage pour quiconque, mais déontologiquement semblée nécessaire par les commissaires.

Nico Rosberg glane un point – Mercedes n’en voyait pourtant pas vraiment la couleur. Un week-end où l’équipe allemande était nulle part du début à la fin. Pas dans le rythme, seul un pilote appliqué pouvait permettre cette prestation qui demeure décevante pour un pilote de course. Mais Michael Schumacher a été bien moins performant : 17ème sur la grille, il provoque un deuxième tour de formation, demeure dans les méandres du classement et sort par la petite porte en abandonnant sur crevaison.

Les Force India se suivent, mais Nico Hülkenberg devance Paul di Resta. Mais, car l’Allemand a été meilleur que l’Ecossais tout au long du week-end. Il n’est pas encore certain que cette hiérarchie demeurera, en tous cas l’écart entre les deux pilotes est de 5,6 secondes à l’arrivée et aucun point n’a été marqué. Il y a encore du travail à réaliser pour l’équipe indienne.

Après la belle performance d’Hockenheim, Sauber tombe dans les méandres du classement en Hongrie. Sergio Pérez signe la 14ème performance du jour, mais demeure dans le tour du leader pour quelques secondes. Quant à Kamui Kobayashi, il se trouvait encore plus loin dans le classement lors de son abandon en toute fin de course, qui lui permet d’être classé au 18ème rang. Un week-end anonyme et délicat pour l’équipe suisse.

Les Toro Rosso se classent derrière Pérez, l’Australien Daniel Ricciardo devançant le Français Jean-Eric Vergne. Dans une équipe comme celle-ci, terminer devant son coéquipier est important, mais Vergne reste devant au championnat puisque les pilotes ne sont pas entrés dans les points depuis le début de la saison. Avant toute chose, il faudra développer la voiture pour espérer à Ricciardo comme à Vergne de se distinguer plus haut dans le classement. Sinon, ces deux pilotes, aussi talentueux soient-ils, seront condamnés à lutter dans les méandres du classement.

Caterham devance encore Marussia et HRT, et Heikki Kovalainen, qui a abandonné à la toute fin du Grand Prix, se classe néanmoins 17ème car le reste du peloton concédait un tour supplémentaire. Vitaly Petrov a signé la 19ème performance, 22 secondes devant Charles Pic. Le travail est effectué, mais aucun miracle n’était possible dans une course sur piste sèche.

Chez Marussia, Charles Pic semble prendre ses aises car il devance une fois encore Timo Glock, classé un tour derrière le Français. Pourtant, l’Allemand a réalisé un meilleur tour 3 dixièmes plus rapide que ce dernier. Mais sur l’ensemble du Grand Prix, le Français a été plus performant. Mais l’Allemand rencontre des difficultés avec sa monture depuis plusieurs manches, ce qui doit être à considérer lors d’une comparaison des pilotes.

Pedro de la Rosa a été le seul pilote HRT à rallier l’arrivée, tandis que Narain Karthikeyan a endommagé sa monoplace dans les dernières encablures, le forçant à abandonner. De la Rosa a franchi la ligne à 4 dixièmes de Timo Glock, mais à 3 tours du leader. Course évidemment longue et difficile, pour le 24ème homme du championnat.

La Formule 1 prend donc des vacances pour mieux revenir dans un mois, dès le 31 août sur le circuit de Spa-Francorchamps. Le temps sera-t-il incertain ? Qui sortira vainqueur ? Pour l’heure, en tout cas, Fernando Alonso dispose d’une avance de 40 points sur MARK Webber ? tandis que Lewis Hamilton et Kimi Räikkönen recollent quelque peu à la lutte, même s’ils doivent encore rattraper une cinquantaine de points pour prendre la tête, au nez et à la barbe des pilotes Red Bull et de l’Espagnol.

Formule 1 2012 – Hungaroring – Course
Pos Pilote Equipe Temps
1 Lewis Hamilton McLaren Mercedes 69 tours
2 Kimi Räikkönen Lotus +1.032s
3 Romain Grosjean Lotus +10.518s
4 Sebastian Vettel Red Bull +11.614s
5 Fernando Alonso Ferrari +26.653s
6 Jenson Button McLaren +30.243s
7 Bruno Senna Williams +33.899s
8 Mark Webber Red Bull +34.458s
9 Felipe Massa Ferrari +38.350s
10 Nico Rosberg Mercedes +51.234s
11 Nico Hülkenberg Force India +57.283s
12 Paul di Resta Force India +1m02.887s
13 Pastor Maldonado Williams +1m03.606s
14 Sergio Perez Sauber +1m04.494s
15 Daniel Ricciardo Toro Rosso + 1 tour
16 Jean-Eric Vergne Toro Rosso + 1 tour
17 Heikki Kovalainen Caterham + 1 tour
18 Kamui Kobayashi Sauber + 2 tours
19 Vitaly Petrov Caterham + 2 tours
20 Charles Pic Marussia + 2 tours
21 Timo Glock Marussia + 3 tours
22 Pedro de la Rosa HRT + 3 tours
NC Narain Karthikeyan HRT + 9 tours
NC Michael Schumacher Mercedes + 11 tours

 

Formule 1 2012
Classement pilotes
Meeting 11/20
Pos Pilote Points
1 Fernando Alonso 164
2 Mark Webber 124
3 Sebastian Vettel 122
4 Lewis Hamilton 117
5 Kimi Räikkönen 116
6 Nico Rosberg 77
7 Jenson Button 76
8 Romain Grosjean 76
9 Sergio Pérez 47
10 Kamui Kobayashi 33
11 Pastor Maldonado 29
12 Michael Schumacher 29
13 Paul di Resta 27
14 Felipe Massa 25
15 Bruno Senna 24
16 Nico Hülkenberg 19
17 Jean-Eric Vergne 4
18 Daniel Ricciardo 2
19 Heikki Kovalainen 0
20 Vitaly Petrov 0
21 Timo Glock 0
22 Charles Pic 0
23 Narain Karthikeyan 0
24 Pedro de la Rosa 0

 

Formule 1 2012
Classement constructeurs
Meeting 11/20
Pos Ecurie Points
1 Red Bull 246
2 McLaren 193
3 Lotus 192
4 Ferrari 189
5 Mercedes 106
6 Sauber 80
7 Williams 53
8 Force India 46
9 Toro Rosso 6
10 Caterham 0
11 Marussia 0
12 HRT 0

À propos Juliette Follin

Juliette vous apporte les actualités, interviews et résumés de meetings de course sur un plateau, quelle que soit la discipline. En parallèle, elle supervise l’aspect technique et graphique sur le site et les réseaux sociaux.

Laisser une réponse

Votre adresse email ne sera pas publiéeLes champs requis sont surlignés *

*

Motor Racing League plugin by Ian Haycox