Accueil / F1 / Ecuries et pilotes / Course Inde : Quatre à la suite pour Vettel !

Course Inde : Quatre à la suite pour Vettel !

F1 - GRAND PRIX OF INDIA 2012

Red Bull a déjà un avantage certain au départ du Grand Prix d’Inde : partir des deux premières positions. Avec Sebastian Vettel en pole et en tête du championnat, les choses semblent parfois déjà pliées avant même l’extinction des feux. Qu’en sera-t-il réellement ?

Au départ, Webber s’élance un peu mieux que Vettel qui le tasse, tandis que les Ferrari et McLaren se battent toutes les 4. Michael Schumacher est victime d’une crevaison et doit repasser par les stands. Jean-Eric Vergne entre également aux stands.

Les Red Bull tentent de s’échapper, alors que le reste du peloton forme un train resserré, avec Button, Alonso, Hamilton, Massa et Räikkönen du 3e au 7e rang.

L’Espagnol trouve rapidement l’ouverture sur le Britannique au 3e tour, et peut laisser exprimer le rythme de course de sa monture pour espérer quelque chose de positif au championnat. Hamilton imite Alonso deux tours plus tard, Button chute au 5e rang.

Nico Hülkenberg trouve l’ouverture sur Sergio Perez pour le gain du 8e rang, le Mexicain étant le premier à passer aux stands au 15e tour. Un peu plus loin, Grosjean trouve l’ouverture sur Maldonado, qui se fait déborder par son coéquipier Senna. Le Français entre dans les points.

Les choses vont de mal en pis pour Perez, qui, après une tentative de dépassement sur Ricciardo, s’est rabattu sur la Toro Rosso et a subi une crevaison en conséquence. Il repasse par deux fois dans les stands, c’est l’abandon pour le futur pilote McLaren.

Grosjean connaît un sort tout à fait différent, en prenant le meilleur sur Rosberg pour revenir 8 secondes derrière Hülkenberg, 8e. Le rythme de Webber chute 6 tours avant la mi-course, permettant à Alonso de recoller à moins de 2 secondes.

Button passe par les stands au 26e tour, il ressort 8e devant Rosberg, menacé par la Williams de Maldonado, celle de Senna étant également entrée aux stands.

Maldonado, en dépassant Kobayashi, voit une résistance osée du Japonais lui crever son pneu arrière. La crevaison est inévitable, le Vénézuélien doit repasser par les stands et voit sa course gâchée en repartant 22e devant Karthikeyan. Une enquête est ouverte par les commissaires pour connaître le fin mot de l’histoire, qui sera de ne sanctionner personne.

Lewis Hamilton passe aux stands pour son premier arrêt au 33e tour, et change de volant très rapidement à cette occasion. Dans le même temps, Webber est sous la menace d’Alonso, revenu au contact. L’Australien réagit en signant le meilleur tour en course.

Au 35e tour, Romain Grosjean est le seul parmi les 10 premiers à ne pas être entré aux stands. Parti muni des gommes les plus dures, il pourra effectuer un relais plus rapide après son arrêt et tenter de pallier sa qualification en deçà de ses habitudes. C’est au 37e qu’il gagne cette ligne des stands. Il ressort 9e.

Michael Schumacher est dans le viseur des commissaires, pour avoir ignoré les drapeaux bleus. Si une pénalité est appliquée, elle le sera après la course, mais l’Allemand abandonnera à 2 tours du but. Les freins de Pedro de la Rosa ne répondent plus au 45e tour, il perd le contrôle et échoue dans les graviers, rejoignant Perez au banc des abandons.

La lutte Webber-Alonso connaît une finalité au 47e tour, l’Espagnol tirant profit du déficit de KERS intempestif de la Red Bull, du DRS et de sa vitesse de pointe.

Mini-coup de théâtre pour le leader de la course à 7 tours du but : le fond plat de Vettel caresse la piste. Si cela empire, le règlement pourrait le sanctionner – mais peut-on vraisemblablement le souhaiter ?

L’Allemand termine en tête de la course, devant Alonso et Webber. Massa, qui était critique en essence au 35e tour, s’immobilise sur la sortie des stands après avoir franchi la ligne d’arrivée – il était temps !

Formule 1 2012 – Inde – Course
1. Sebastian Vettel – Red Bull – 60 tours
2. Fernando Alonso – Ferrari – +9.437s
3. Mark Webber – Red Bull – +13.217s
4. Lewis Hamilton – McLaren – +13.909s
5. Jenson Button – McLaren – +26.266s
6. Felipe Massa – Ferrari – +44.674s
7. Kimi Räikkönen – Lotus – +45.227s
8. Nico Hülkenberg – Force India – +54.998s
9. Romain Grosjean – Lotus – +56.103s
10. Bruno Senna – Williams – +1m14.975s
11. Nico Rosberg – Mercedes – +1m21.694s
12. Paul di Resta – Force India – +1m22.815s
13. Daniel Ricciardo – Toro Rosso – +1m26.064s
14. Kamui Kobayashi – Sauber – +1m26.495s
15. Jean-Eric Vergne – Toro Rosso – + 1 tour
16. Pastor Maldonado – Williams – + 1 tour
17. Vitaly Petrov – Caterham – + 1 tour
18. Heikki Kovalainen – Caterham – + 1 tour
19. Charles Pic – Marussia – + 1 tour
20. Timo Glock – Marussia – + 2 tours
21. Narain Karthikeyan – HRT – + 2 tours
22. Michael Schumacher – Mercedes – +4 tours
NC. Pedro de la Rosa – HRT
NC. Sergio Perez – Sauber

Formule 1 2012 – Classement pilotes – Meeting 17/20
1. Sebastian Vettel – 240 points
2. Fernando Alonso – 227
3. Kimi Räikkönen – 173
4. Mark Webber – 167
5. Lewis Hamilton – 165
6. Jenson Button – 141
7. Nico Rosberg – 93
8. Romain Grosjean – 90
9. Felipe Massa – 89
10. Sergio Perez – 66
11. Kamui Kobayashi – 50
12. Nico Hülkenberg – 49
13. Paul di Resta – 44
14. Michael Schumacher – 43
15. Pastor Maldonado – 33
16. Bruno Senna – 26
17. Jean-Eric Vergne – 12
18. Daniel Ricciardo – 9
19. Timo Glock – 0
20. Heikki Kovalainen – 0
21. Vitaly Petrov – 0
22. Jérôme d’Ambrosio – 0
23. Charles Pic – 0
24. Narain Karthikeyan – 0
25. Pedro de la Rosa – 0

Formule 1 2012 – Classement constructeurs – Meeting 17/20
1. Red Bull – 407 points
2. Ferrari – 316
3. McLaren – 306
4. Lotus – 263
5. Mercedes – 136
6. Sauber – 116
7. Force India – 93
8. Williams – 59
9. Toro Rosso – 21
10. Marussia – 0
11. Caterham – 0
12. HRT – 0

À propos Juliette Follin

Juliette vous apporte les actualités, interviews et résumés de meetings de course sur un plateau, quelle que soit la discipline. En parallèle, elle supervise l'aspect technique et graphique sur le site et les réseaux sociaux.

Laisser une réponse

Votre adresse email ne sera pas publiéeLes champs requis sont surlignés *

*

Motor Racing League plugin by Ian Haycox