Accueil / F1 / Ecuries et pilotes / Course Suzuka : Vettel continue sa route

Course Suzuka : Vettel continue sa route

F1 - SPAIN GRAND PRIX 2012 | SEBASTIAN VETTEL

Après la pluie de rétrogradations sur la grille, le temps est au beau fixe sur le circuit de Suzuka, à l’orée du départ. Sebastian Vettel, qui part en pole, pourrait remonter sur le leader du championnat Fernando Alonso, en retrait au 9e rang.

A départ, Kamui Kobayashi prend un bon départ, ce qui n’est pas le cas de tout le monde : la monoplace d’Alonso part dans les graviers après un léger contact avec Kimi Räikkönen dans l’entrée du virage, l’Espagnol revient en piste en perdition, c’est l’abandon pour lui et Nico Rosberg.

Mark Webber, Romain Grosjean et Bruno Senna doivent également marquer un arrêt, l’Australien et le Français s’étant touchés. Grosjean prendra d’ailleurs un stop and go dans les boucles qui suivront. L’incident entre Senna et Rosberg prendra plus de temps à être élucidé par les commissaires, qui décident finalement de lui infliger un drive through. La voiture de sécurité est immédiatement déployée. Jenson Button a effacé quant à lui sa pénalité en ayant pris la 3e place.

La voiture de sécurité s’efface rapidement et la course reprend ses droits au 3e tour. Vettel s’éloigne rapidement, Perez et Räikkönen sont côte-à-côte dans le premier virage, le Mexicain est contraint de sortir large. Le top 5 est alors composé de Vettel, Kobayashi, Button, Massa et Räikkönen. La Toro Rosso de Daniel Ricciardo a intégré les points en 10e place, devant Kovalainen et Vergne. Au fond du classement, on retrouve Grosjean, Senna, Pic et Webber derrière la HRT de Karthikeyan.

Au 6e tour, Perez trouve l’ouverture sur Hamilton, toujours en perdition sur ses réglages. Malgré une légère résistance du Britannique, le pilote Sauber commence à s’éloigner et est sur un gros rythme pour revenir sur Räikkönen en quelques tours. Au 14e tour, Button, Räikkönen et les Force India entrent au stand, ce qui place provisoirement Vergne et Kovalainen dans les points. Au jeu des ravitaillements, Ricciardo résiste à Kobayashi et Button en 3e place. Ce qui fait les affaires de Massa qui ressort 2e.

A la radio, Button signale un problème de boîte à son équipe, mais son équipe le rassure en guise de réponse. Cette assurance l’incite à signer le meilleur tour. Derrière Hamilton, Perez tente un dépassement impossible à l’extérieur de l’épingle, termine dans un tête à queue pour échouer dans les graviers.

Six tours après son arrêt, Hamilton indique à son équipe que l’efficacité de ses gommes n’est plus. Le Britannique est 6e à ce stade, entre Räikkönen et Hülkenberg. Au 27e tour, Webber effectue son deuxième arrêt, après le premier anticipé en tout début de course. Il était 9e. Schumacher entre dans les points en prenant l’ascendant sur di Resta dans l’enchaînement des premiers virages. De quoi donner le sourire à ses supporters inconditionnels !

En tête, Vettel contrôle la course comme il sait le faire. Personne n’est en mesure de le titiller aujourd’hui, lui et son matelas de 10 secondes d’avance sur Massa. Dans le top 10, les 31e et 32e tours sont le moment choisi par plusieurs protagonistes pour s’arrêter. Lors de la sortie des stands d’Hamilton, le pilote McLaren et Räikkönen sont côte à côte et Räikkönen décide au dernier instant critique de lever le pied pour éviter la catastrophe. La McLaren reste devant.

Maldonado est remonté au 4e rang et imprime un gros rythme avec des pneus désormais usés. Il faudra surveiller en fin de course la progression du Vénézuélien, auteur d’une course discrète et propre puisqu’il était parti loin en raison de qualifications décevantes. Son 2e arrêt intervient au 34e tour, celui durant lequel Karthikeyan est poussé dans son garage pour mettre pied à terre. 6 tours plus tard, même scénario pour la Marussia de Pic. Si Maldonado termine dans les points, il s’agirait de ses premières unités depuis sa victoire à Barcelone !

En fin de course, Vitaly Petrov a pris un drive through pour avoir ignoré les drapeaux jaunes, selon le jugement des commissaires. Il était 18e et avant-dernier. La 10e place est convoitée par le septuple champion du monde, qui met une pression phénoménale sur Ricciardo qui a à cœur de terminer dans les points pour revenir à un point de son coéquipier Vergne. Il reste 4 tours à boucler.

Dans les deux derniers tours, Button parvient à se placer à tout juste moins d’une seconde du podium. Vettel en profite pour signer le meilleur tour en course, et Grosjean doit renoncer au dernier tour. L’Allemand s’impose finalement, devant Massa et le régional de l’étape, Kamui Kobayashi. Les McLaren se suivent au pied du podium, passées à côté d’un week-end même si elles restent dans le top 5. Ricciardo ferme la porte des points.

Au championnat, Vettel revient à quatre unités du leader Alonso, qui aura perdu gros aujourd’hui. La prochaine étape va venir très rapidement, puisque le Grand Prix de Corée se tiendra le week-end prochain.

Formule 1 2012 – Suzuka – Course
1. Sebastian Vettel – Red Bull – 53 tours
2. Felipe Massa – Ferrari – +20.639s
3. Kamui Kobayashi – Sauber – +24.538s
4. Jenson Button – McLaren – +25.098s
5. Lewis Hamilton – McLaren – +46.490s
6. Kimi Räikkönen – Lotus – +50.424s
7. Nico Hülkenberg – Force India – +51.159s
8. Pastor Maldonado – Williams – +52.364s
9. Mark Webber – Red Bull – +54.675s
10. Daniel Ricciardo – Toro Rosso – +1m06.919s
11. Michael Schumacher – Mercedes – +1m07.769s
12. Paul di Resta – Force India – +1m23.460s
13. Jean-Eric Vergne – Toro Rosso – +1m28.645s
14. Bruno Senna – Williams – +1m28.709s
15. Heikki Kovalainen – Caterham – + 1 tour
16. Timo Glock – Marussia – + 1 tour
17. Vitaly Petrov – Caterham – + 1 tour
18. Pedro de la Rosa – HRT – + 1 tour
19. Romain Grosjean – Lotus – + 2 tours
NC. Charles Pic – Marussia
NC. Narain Karthikeyan – HRT
NC. Sergio Perez – Sauber
NC. Fernando Alonso – Ferrari
NC. Nico Rosberg – Mercedes

Formule 1 2012 – Classement pilotes – Meeting 15/20
1. Fernando Alonso – 194 points
2. Sebastian Vettel – 190
3. Kimi Räikkönen – 157
4. Lewis Hamilton – 152
5. Mark Webber – 134
6. Jenson Button – 131
7. Nico Rosberg – 93
8. Romain Grosjean – 82
9. Felipe Massa – 69
10. Sergio Perez – 66
11. Kamui Kobayashi – 50
12. Paul di Resta – 44
13. Michael Schumacher – 43
14. Nico Hülkenberg – 37
15. Pastor Maldonado – 33
16. Bruno Senna – 25
17. Jean-Eric Vergne – 8
18. Daniel Ricciardo – 7
19. Timo Glock – 0
20. Heikki Kovalainen – 0
21. Vitaly Petrov – 0
22. Jérôme d’Ambrosio – 0
23. Charles Pic – 0
24. Narain Karthikeyan – 0
25. Pedro de la Rosa – 0

Formule 1 2012 – Classement constructeurs – Meeting 15/20
1. Red Bull – 324 points
2. McLaren – 283
3. Ferrari – 263
4. Lotus – 239
5. Mercedes – 136
6. Sauber – 116
7. Force India – 81
8. Williams – 58
9. Toro Rosso – 15
10. Marussia – 0
11. Caterham – 0
12. HRT – 0

À propos Juliette Follin

Juliette vous apporte les actualités, interviews et résumés de meetings de course sur un plateau, quelle que soit la discipline. En parallèle, elle supervise l'aspect technique et graphique sur le site et les réseaux sociaux.

Laisser une réponse

Votre adresse email ne sera pas publiéeLes champs requis sont surlignés *

*

Motor Racing League plugin by Ian Haycox