Accueil / F1 / Ecuries et pilotes / Diffuseurs soufflés et cartographies moteurs

Diffuseurs soufflés et cartographies moteurs

Logo FIA

La FIA avait sifflé le coup d’arrêt aux diffuseurs soufflés, via la limitation de la circulation des gaz d’échappements lorsque l’accélérateur n’est pas enclenché, pour le Grand Prix de Grande-Bretagne le mois prochain, ce qui était une décision relativement attendue. En revanche, il ne semblait pas que les cartographies moteurs extrêmes soient arrêtées dès ce week-end à Valence. La FIA aurait envoyé une note aux équipes en ce sens, interdisant l’utilisation de cartographies moteurs différentes pour les qualifications et la course.

Ces fameuses cartographies moteurs extrêmes représentent ce que McLaren et d’autres équipes suspectent Red Bull Racing d’utiliser en qualifications, mais pas en course. Utilisée de concert avec les diffuseurs soufflés, cette cartographie extrême est suspectée de procurer l’avantage important de l’équipe autrichienne en qualifications, car la domination est moins impressionnante le dimanche. Suspicion renforcée par le fait que cette cartographie moteur extrême ne pourrait pas être utilisable en course, car trop gourmande et usante sur la distance d’un Grand Prix (ou plusieurs).

Nous vous parlions la semaine dernière du fait que pour conserver un certain suspense au championnat, certaines mauvaises langues diraient que l’on ne peut compter que sur la FIA, façon mass damper en 2006. Néanmoins, il n’est pas certain que la hiérarchie change énormément ce week-end. Si Renault en 2006 avait fait des pieds et des mains pour retarder l’échéance de l’interdiction, cette année, Red Bull ne semble pas avoir de vraies appréhensions. Si quasiment toutes les équipes paieront le tribut de cette interdiction, rien n’est sûr que les plus gros perdants soient les premiers visés.

Et au passage, il nous a semblé comprendre que les échappements ne devront plus sortir vers le bas ou vers les pontons l’an prochain. Histoire de clore le chapitre diffuseur soufflé.

À propos Guillaume Renard

Guillaume surveille le monde des monoplaces comme personne. Toujours à l'affût des dernières nouvelles et des disciplines en vogue, il définit la ligne éditoriale et apporte un regard avisé mais toujours bienveillant sur les formules de promotions.

Laisser une réponse

Votre adresse email ne sera pas publiéeLes champs requis sont surlignés *

*

Motor Racing League plugin by Ian Haycox