Accueil / F1 / Business / Ecclestone remet la pression sur Melbourne

Ecclestone remet la pression sur Melbourne

La Mairie de Mebourne va sponsoriser le GP

Bernie Ecclestone a remis en route sa charge vis-à-vis du Grand Prix d’Australie, et surtout de ses organisateurs, qu’il menace de ne pas renouveler le contrat si ceux-ci ne veulent pas transformer le GP en course nocturne.

Pour l’heure, les organisateurs du Grand Prix qui se déroule à Melbourne ont résisté aux menaces du leader de la F1, en mettant en avant les coûts et l’impact sur l’environnement. S’ils ont décalé l’heure de départ à 17 heures, heure locale, cela ne suffit pas à Bernie Ecclestone, qui aimerait maximiser l’audience européenne en décalant le départ en début de journée, fin de matinée.

Ecclestone a déclaré au journal The Age qu’il respecterait néanmoins le contrat jusqu’en 2015, sauf accident, mais qu’une éventuelle prolongation dépendrait de ce qui arrive. Il a par ailleurs rajouté qu’en cas de non-reconduction à Melbourne, la F1 ferait une croix sur l’Australie car il ne pense pas qu’Adélaïde ou une autre destination serait capable de remplir le cahier des charges qu’il demande, d’autant plus que Melbourne est la moins viable financièrement pour la F1, ainsi qu’en elle-même.

Néanmoins, malgré ses phrases qui peuvent énerver, on décèle qu’il s’agit une nouvelle fois d’une sortie médiatique dont il a le secret pour faire les choses. Il atténue ainsi son propos en ne cachant sa préférence pour un nouvel accord, même si d’autres pays frappent à la porte du championnat du monde de F1. Il déclare même qu’il préfère ne pas voir l’Australie disparaitre.

Des propos qui vont dans le même sens que sa joute verbale avec le maire de Melbourne l’an dernier, Robert Doyle, sur le futur du Grand Prix d’Australie. Une joute médiatique qui s’était finie en septembre par l’annonce du Conseil Municipal de Melbourne, déclarant un accord de sponsoring estimé à 525 000 dollars sur 3 ans avec le Grand Prix d’Australie.

À propos Guillaume Renard

Guillaume surveille le monde des monoplaces comme personne. Toujours à l'affût des dernières nouvelles et des disciplines en vogue, il définit la ligne éditoriale et apporte un regard avisé mais toujours bienveillant sur les formules de promotions.

Laisser une réponse

Votre adresse email ne sera pas publiéeLes champs requis sont surlignés *

*

Motor Racing League plugin by Ian Haycox