Accueil / F1 / La F1 en 2012 : changements techniques et sportifs à prévoir

La F1 en 2012 : changements techniques et sportifs à prévoir

Ferrari, McLaren, Red Bull et les autres : à qui profiteront les changements ?

A la suite de la réunion du conseil mondial du sport automobile, des décisions ont été prises essentiellement au sujet des aspects techniques et sportifs de la Formule 1.

En premier lieu, la FIA a indiqué que les tuyaux d’échappement subiront une réglementation stricte visant à réduire au minimum leur effet aérodynamique sur la monoplace.

Des améliorations techniques visant à améliorer la sécurité seront également mises en place. Ainsi, les commissaires bénéficieront d’indications améliorées sur les commandes au volant qu’ils doivent actionner lors de leur intervention sur les monoplaces. Autre aspect concernant la sécurité : des tests complémentaires seront effectués spécialement pour rendre plus sûrs les impacts de côté. Enfin, une monoplace ne sera plus autorisée à participer aux essais d’avant saison sans avoir validé tous les crash-tests.

A la suite du Grand Prix du Canada 2011, la FIA a pris une mesure dans le but d’éviter tout abus en termes d’horaires. Dorénavant, la durée maximale du temps de course sera de quatre heures, ce qui annulera les possibilités de report et rendra la situation actuelle plus claire.

De même, en conséquence des récentes controverses dans lesquelles Michael Schumacher avait un rôle important, les pilotes ne pourront plus revenir sur la trajectoire pour empêcher plus que de raison un dépassement après s’être décalé une première fois.

Une règle appréciée fait son grand retour : les voitures à un tour pourront rattraper ce retard et dépasseront la voiture de sécurité pour se placer en queue de peloton. Cela évitera les reprises de course sans action. Le seul problème, qui avait peut-être poussé la FIA à supprimer cette règle par le passé, c’est le temps en piste de la voiture de sécurité qui se retrouvait allongé. Cependant, tout ceci n’étant qu’un souci d’organisation, le retour de cette règle se révèlera très certainement positif au bout du compte.

Un point de détail qui pourra avoir son importance : lors de l’interruption d’une course, les voitures qui s’étaient initialement lancées depuis la ligne des stands pourront regagner leur position de grille de départ.

Point plus important : comme Sebastian Vettel l’a fait, gagner du temps en coupant délibérément une partie du circuit ne sera plus possible. En effet, les pilotes seront sanctionnés s’ils ne peuvent apporter de justification valable s’ils court-circuitent une chicane.

En ce qui concerne les essais, la FIA a accordé aux équipes trois journées successives de tests en cours de saison, ce qui leur permettra de tester des jeunes pilotes au Mugello, en mai, en dehors des tests de fin d’année et des séances d’essais du vendredi matin. Aucune officialisation cependant en ce qui concerne le changement de deux à trois séances d’essais lors des week-ends de Grand Prix. Pour ces derniers, les pilotes pourront utiliser tous les pneumatiques alloués lors de la première journée d’essais, contre trois sets auparavant.

À propos Juliette Follin

Juliette vous apporte les actualités, interviews et résumés de meetings de course sur un plateau, quelle que soit la discipline. En parallèle, elle supervise l'aspect technique et graphique sur le site et les réseaux sociaux.

Un commentaire

Laisser une réponse

Votre adresse email ne sera pas publiéeLes champs requis sont surlignés *

*

Motor Racing League plugin by Ian Haycox