Accueil / F1 / Ecuries et pilotes / F1 : Alonso en pole en Allemagne, comme à Silverstone

F1 : Alonso en pole en Allemagne, comme à Silverstone

Fernando Alonso 2011 Formule 1 Spa

L’Espagnol Fernando Alonso a signé la pole position en terre allemande, sa deuxième consécutive, dans des conditions virant du sec à la pluie au cours de l’heure de qualifications. Il partira aux côtés du deuxième double champion du monde de ce plateau, l’Allemand Sebastian Vettel.

Q1

Les pilotes s’élancent rapidement lors de la séance de qualifications, les nuages sont menaçants – la pluie est attendue aux alentours de 14:30 – mais la séance commence sur une piste sèche. Le premier temps de référence est signé par Fernando Alonso en 1m16.705s. Les Toro Rosso, Caterham, HRT et Marussia se sont élancées en pneus tendres.

Les McLaren prennent ensuite le contrôle de la séance, Jenson Button devançant Lewis Hamilton. Un peu plus loin, Kimi Räikkönen s’est hissé au quatrième rang en 1m16.987s. Un temps vite battu par les anciens coéquipiers Felipe Massa et Michael Schumacher. Quelques secondes plus tard, Kamui Kobayashi s’est intercalé entre les deux McLaren.

A la moitié de la Q1, les monoplaces ont regagné les stands, et les éliminés sont alors Nico Hülkenberg, Heikki Kovalainen, Vitaly Petrov, Pedro de la Rosa, Charles Pic, Timo Glock et Narain Karthikeyan. Le pilote Force India part ensuite en action sur la piste, à l’affut d’une amélioration conséquente pour sortir de la zone rouge. Il signe en pneus tendres le deuxième temps, 50 millièmes derrière Lewis Hamilton. Kimi Räikkönen prend ensuite le meilleur temps en pneus medium en 1m15.693s, le premier à passer sous la barre de la minute 16.

Les améliorations continuent, et les 17 premiers se tiennent en moins d’une seconde et demie à 1 minute de la fin de la séance. Michael Schumacher, en pneus medium, peine à améliorer et se tient en 18ème place. Il grimpe de deux rangs, et Jean-Eric Vergne est relégué à cette 18ème place. Au stand, le Français est donc éliminé devant Kovalainen, Petrov, Pic, Glock, de la Rosa et Karthikeyan. Mark Webber et Jenson Button, 13 et 14ème ainsi que Romain Grosjean, 16ème, et Schumacher 17ème ont eu chaud ! En tête, Räikkönen a conservé la tête devant Sergio Perez, Nico Rosberg, Fernando Alonso, Pastor Maldonado et Lewis Hamilton.

Q2

La pluie commence à tomber à certains endroits avant le début du chronomètre de cette deuxième partie de séance. Les pilotes ont chaussé des pneus intermédiaires, et tous les pilotes sont en piste dans ces conditions délicates. Le trafic est important, les pilotes pourraient se gêner dans le court laps de temps où ceux-ci pourront signer les meilleurs temps.

Jenson Button a signé le premier temps en 1m39.010s, battu par Pastor Maldonado de moins d’un dixième. Sebastian Vettel se hisse ensuite en tête de la séance en 1m38.505s, tandis que Fernando Alonso se hisse juste devant le Vénézuélien. Michael Schumacher, devant son public, signe un chrono 5 dixièmes plus rapide. Lewis Hamilton se hisse ensuite en tête, quelques pilotes continuent à améliorer.

La zone rouge se modifie tour après tour, chacun éliminant l’autre, tandis que quelques pilotes commencent à regagner les stands, certains chaussent les pneus pluie dont Nico Rosberg, auteur du 17ème temps. L’amélioration ne semble pas possible pour celui qui écopera de cinq places de pénalité. Aucune amélioration n’intervenant à quelques minutes du drapeau à damier, les éliminés sont donc Daniel Ricciardo, Sergio Perez, Kamui Kobayashi, Felipe Massa, Romain Grosjean – qui écopera également de cinq places sur la grille, Bruno Senna et Nico Rosberg.

Q3

Tous les pilotes ont chaussé des pneus pluie à l’entame de la séance. Le premier temps signé est à attribuer à Jenson Button, en 1m46.922s, vite battu par six pilotes. Le temps de référence de ce premier relais revient à Sebastian Vettel en 1m44.605s, plus de deux secondes plus rapide. Sebastian Vettel enfonce le clou, tandis que Lewis Hamilton prend le meilleur teps en 1m44.186s, très vite battu par Michael Schumacher en 1m42.473s, battu juste après d’un dixième par son compatriote Vettel.

Fernando Alonso signe le meilleur temps dans le premier secteur, tandis que Michael Schumacher aligne ses meilleurs temps personnels dans les deux premiers secteurs. Il ne reste que quelques secondes avant le drapeau à damiers, Mark Webber prend les commandes mais Fernando Alonso continue sur un gros rythme et s’empare du meilleur temps en 1m40.904s. Dans le dernier tour, Sebastian Vettel est le meilleur dans le premier partiel dans cette lutte avec Alonso et son coéquipier. Vettel signe le deuxième temps, tandis que Fernando Alonso améliore encore de deux dixièmes. Mark Webber, 3ème, écopera d’une pénalité de cinq places lui aussi. Deux allemands partiront donc de la deuxième ligne : Schumacher et Nico Hülkenberg.

Formule 1 2012 – Hockenheim – Qualifications
1. Fernando Alonso – Ferrari – 1m40.621s
2. Sebastian Vettel – Red Bull – 1m41.026s
3. Mark Webber* – Red Bull – 1m41.496s
4. Michael Schumacher – Mercedes – 1m42.459s
5. Nico Hülkenberg – Force India – 1m43.501s
6. Pastor Maldonado – Williams – 1m43.950s
7. Jenson Button – McLaren – 1m44.113s
8. Lewis Hamilton – McLaren – 1m44.186s
9. Paul di Resta – Force India – 1m44.889s
10. Kimi Räikkönen – Lotus – 1m45.811s
11. Daniel Ricciardo – Toro Rosso – 1m39.789s
12. Sergio Perez* – Sauber – 1m39.933s
13. Kamui Kobayashi – Sauber – 1m39.985s
14. Felipe Massa – Ferrari – 1m40.212s
15. Romain Grosjean* – Lotus – 1m40.574s
16. Bruno Senna – Williams – 1m40.752s
17. Nico Rosberg* – Mercedes – 1m41.551s
18. Jean-Eric Vergne – Toro Rosso – 1m16.741s
19. Heikki Kovalainen – Caterham – 1m17.620s
20. Vitaly Petrov – Caterham – 1m18.531s
21. Charles Pic – Marussia – 1m19.220s
22. Timo Glock – Marussia – 1m19.291s
23. Pedro de la Rosa – HRT – 1m19.912s
24. Narain Karthikeyan – HRT – 1m20.230s

*Ecopera d’une pénalité de 5 places sur la grille (Sergio Perez pour avoir gêné deux pilotes en Q2, les autres pour un changement de boîte)

À propos Juliette Follin

Juliette vous apporte les actualités, interviews et résumés de meetings de course sur un plateau, quelle que soit la discipline. En parallèle, elle supervise l'aspect technique et graphique sur le site et les réseaux sociaux.

Un commentaire

Laisser une réponse

Votre adresse email ne sera pas publiéeLes champs requis sont surlignés *

*

Motor Racing League plugin by Ian Haycox