Accueil / F1 / Ecuries et pilotes / F1 – Caterham officialise Giedo van der Garde

F1 – Caterham officialise Giedo van der Garde

Giedo van der Garde GP2 2012 Barcelone

Le Néerlandais Giedo van der Garde sera le coéquipier de Charles Pic au sein de l’équipe Caterham F1 Team lors de la saison 2013 de Formule 1.

A 28 ans le 25 avril prochain, Giedo van der Garde a connu une belle carrière en karting au début des années 2000, ponctuée par un titre de champion de monde en Formula Super A à l’issue de la saison 2002.

C’est en 2003 que van der Garde se glisse dans un baquet en disputant six courses d’Eurocup Formule Renault 2.0. Avec van Amersfoort Racing, il se hisse deux fois en pole et monte trois fois sur le podium pour prendre le 6ème rang d’un championnat remporté par le redoublant Esteban Guerrieri. Par ailleurs la même année, van der Garde se classe 4ème de la FR2.0 néerlandaise.

Giedo van der Garde passe ensuite en F3 avec Signature. Sa saison en Euro Series est discrète mais ses deux podiums à Adria et Brno le placent en 9ème position au général. Il termine vice-champion dans la Rookie Cup toutefois, derrière Franck Perera mais devant les Loïc Duval et Adrian Sutil.

Il redouble en Euro Series pour la saison 2005, passant chez le Team Rosberg. Malheureusement pour lui, le moteur Opel est légèrement en retrait et il termine à nouveau 9ème au général, en dépit de deux nouveaux podiums, à Zandvoort et au Lausitzring.

Le Néerlandais parvient à rejoindre ASM, la structure championne en titre, en 2006. Débarassé du handicap procuré par un moteur Opel, van der Garde bute toutefois face à des coéquipiers nommés Paul di Resta, Sebastian Vettel et Kamui Kobayashi. Les deux premiers se jouent le titre, le Japonais finit 8ème et meilleur débutant. Giedo termine pour sa part 6ème mais a enfin signé une victoire en F3, au Norisring.

Les connexions qu’il possède avec le propriétaire de McGregor et Michael Mol lui permettent de devenir en 2007 le pilote essayeur de Spyker, rebaptisée Force India en fin d’année. Il rejoint également le championnat de Formule Renault 3.5. Pour sa première saison, il ne parvient pas à s’imposer ni à monter sur le podium. Il prend toutefois le meilleur tour en course à Monza, la deuxième course de l’année, et surprend par sa régularité, finissant dix courses sur dix-sept entre la 4 et la 6ème position. Il prend le 6ème rang au général, juste derrière les deux meilleurs débutants, Filipe Albuquerque et Sebastian Vettel.

Sa deuxième année en FR3.5 se disputera chez P1 Motorsport. Il profite du changement de châssis et de moteur durant l’intersaison pour s’imposer et remporter le titre grâce à cinq victoires et huit podiums. Il réalise ainsi des essais avec Renault F1 suite à ce titre, équipe qu’il avait fréquenté au sein du Renault Driver Development, avant de passer en GP2 Series.

Une carrière en GP2 Series qui sera à l’image de ses années précédentes : imprévisible. Il commence par l’Asia Series dans l’hiver 2008-2009 avec iSport. Il rentre trois fois dans les points, se classant 12ème.

La saison 2009, effectuée également avec iSport commence bien avec des points dès le début. S’en suivent quatre meetings hors des points, avant qu’il ne s’impose lors de trois des quatre suivants : à Budapest, Spa et Monza. Il termine la saison en 7ème position.

Il quitte iSport pour Addax. Initialement non prévu pour disputer l’Asia Series 2009-2010, il vient à Abou Dabi 2 mais reste hors des points. La saison 2010 est étrange pour le Néerlandais. Il réalise 4 podiums et 8 Top 5 mais ne parvient pas à s’imposer. Il se classe ainsi à nouveau 7ème lors de cette saison.

Le GP2 change de monoplace en 2011 et l’on se dit alors que le Néerlandais peut refaire le coup fait en FR3.5. Ses deux podiums à Imola en Asia Series (non, il n’y a pas erreur) l’aident à terminer 3ème derrière Romain Grosjean et Jules Bianchi. Mais à nouveau, Giedo se montre incapable de gagner lors de la saison régulière, en dépit de cinq podiums. Il finit 5ème, juste derrière Charles Pic, son coéquipier.

Malgré cet échec, ses sponsors parviennent à lui acheter un baquet chez Caterham en GP2 Series. Il signe ses premières poles dans la discipline à Bahreïn et Hockenheim. Il s’impose à Barcelone et à Singapour, signant un total de six podiums, pour une 6ème place au championnat. Les liens créés avec Caterham lui permettent aussi de participer à six séances d’essais libres en F1.

Devenant le premier pilote de F1 néerlandais depuis Christijan Albers en 2007, Giedo van der Garde a probablement profité de ses nombreux soutiens nationaux. Reste à voir s’il pourra mettre un terme aux doutes sur son réel niveau, celui-ci s’étant toujours révélé difficile à jauger.

La confrontation avec Charles Pic rappellera également celle que les deux hommes avaient eu en GP2 Series chez Addax en 2011. Toutefois, c’est désormais Charles Pic qui a plus d’expérience. Le duo Caterham 2013 est également, pour la petite histoire, composés de deux des rares pilotes ayant réussi à avoir gagné des courses en FR3.5 et en GP2 Series.

Caterham change toutefois l’une des habitudes qu’elle avait, et était la seule des petites équipes à avoir : une certaine constance des pilotes. Après avoir utilisé Heikki Kovalainen durant trois ans, le Finlandais se retrouve désormais à pied, tout comme Jarno Trulli après deux saisons avec l’équipe et l’éphémère Karun Chandhok reconverti en Endurance depuis. Le Russe Vitaly Petrov, bien qu’ayant moins d’ancienneté chez les verts, se retrouve dans la même situation que le Finlandais, les deux ayant toutefois peu de reproches à se faire après une saison 2012 où ils ont fait tout ce qu’ils pouvaient.

À propos Guillaume Renard

Guillaume surveille le monde des monoplaces comme personne. Toujours à l’affût des dernières nouvelles et des disciplines en vogue, il définit la ligne éditoriale et apporte un regard avisé mais toujours bienveillant sur les formules de promotions.

Laisser une réponse

Votre adresse email ne sera pas publiéeLes champs requis sont surlignés *

*

Motor Racing League plugin by Ian Haycox