Accueil / F1 / Culture / F1 – L’amour des belles histoires
MELBOURNE (AUSTRALIA) 14/03/2014 © FOTO STUDIO COLOMBO X FERRARI
© FOTO STUDIO COLOMBO X FERRARI

F1 – L’amour des belles histoires

Après le Grand Prix d’Australie, le héros local Daniel Ricciardo a été déclassé pour ne pas avoir respecté le règlement technique à la lettre. Sur l’Albert Park de Melbourne, les V6 turbo ont été moins stridents que les V8 d’antan (en vigueur depuis 2006). La Scuderia Ferrari n’a pas offert l’affiche tant attendue, fratricide entre Kimi Räikkönen et Fernando Alonso. Pire : le Finlandais ne s’est pas fait remarquer pour les bonnes raisons.

On ne s’est guère réjoui de la chute du vaillant Sebastian Vettel. Après neuf victoires consécutives, la lassitude s’était longuement exprimée, car une certaine culture fait parfois préférer David à Goliath. Quand Usain Bolt ou Zlatan (même plus besoin de dire son nom de famille !) pulvérisent la concurrence, c’est une prouesse logique. Quand Eric Moussambani est moqué puis adoubé pour avoir nagé seul et dans la douleur aux Jeux Olympiques de Sydney, c’est une prouesse formidable.

Mais il ne faut pas oublier que pour l’heure, c’est Mercedes qui, dans les esprits du moins, a revêtu le costume de Goliath. Avec un bémol pour Lewis Hamilton, qui a tenu ses promesses en poleman de luxe.

Bref, le bilan du Grand Prix d’Australie a été mitigé pour les supporters, qui se sont vivement exprimés : le slogan « la vraie F1 est morte » a maintes fois été scandé. Tout ce qu’il me rappelle, c’est l’opinion de supporters se qualifiant de « vrais fans » au détriment d’autres, qui partagent pourtant la même passion. Toujours est-ils qu’ils étaient au rendez-vous, ils ont débattu de leurs impressions toutes différentes. En cela, le sport n’a pas changé d’un poil depuis 2013.

Ce n’est pas un hasard si nous avons réalisé ce dimanche 16 mars 2014 une journée record sur ChequeredFlags. Ce n’est pas un hasard si l’incroyable site de référence Stats F1 en a fait de même. Ces cas-ci ne doivent pas être uniques. Le rendez-vous de la Malaisie risque d’être suivi. Chacun sera en quête de la belle histoire qu’il recherche. Même si parfois, les choses tournent au vinaigre…

Moralité : il y aura des déceptions comme des joies intenses en 2014, comme d’habitude. Soyez prêts à en profiter. Que dire de plus… Bonne saison 2014 de Formule 1 à tous et à toutes !

À propos Juliette Follin

Juliette vous apporte les actualités, interviews et résumés de meetings de course sur un plateau, quelle que soit la discipline. En parallèle, elle supervise l'aspect technique et graphique sur le site et les réseaux sociaux.

Laisser une réponse

Votre adresse email ne sera pas publiéeLes champs requis sont surlignés *

*

Motor Racing League plugin by Ian Haycox