Accueil / F1 / Business / F1 – Lotus cède 35% de ses parts à Infinity Racing

F1 – Lotus cède 35% de ses parts à Infinity Racing

F1 - CHINA GRAND PRIX 2013

Ça bouge en coulisses du côté de Lotus F1 Team : Genii Capital vient de céder 35% des parts de Lotus à un nouvel investisseur, Infinity Racing.

Une nouvelle très importante pour Lotus, dont le budget n’est pas aussi extensible que celui des équipes favorites ou installées depuis longtemps, comme Red Bull et Ferrari par exemple. Par ailleurs, l’arrivée des nouveaux moteurs en 2014 exige actuellement de se concentrer sur la saison actuelle et de préparer 2014 pour réaliser la meilleure transition possible.

Cela ne surprendra personne : la distinction orthographique avec Infiniti, sponsor titre de Red Bull et marque premium de Nissan, est minime. Cela ne surprendra également personne de penser aux liens noués entre l’alliance Renault-Nissan. En tous cas, l’actionnaire minoritaire laisse la présidence à Genii Capital et Gérard Lopez.

Officiellement, le consortium d’investisseurs comprend divers acteurs privés venus d’Amérique et d’Abou Dabi, sans plus de détails. Cependant, le journaliste Joe Saward a mené sa petite enquête et y a trouvé qu’Infinity Racing était détenue à 60% par Universal Sports Group LLC, dont le siège se trouve au Brunei. On y retrouve la mention de l’intérêt d’une famille royale et l’importance du pétrole mentionnés par l’équipe lors de l’annonce. Au sein de la famille royale, le Prince Jefri, l’un des frères du Sultan de Brunei, détenait la firme Asprey dans les années 1990. Celle-ci était sponsor de Ferrari en son temps.

Deux autres parties détiennent chacune 20% d’Infinity Racing : Crescent Investment Management LLC et Al Manhal International, une société d’investissements privés liée au secteur de l’énergie. Concernant Crescent Investment Management, la société spécialisée dans l’investissement et basée à New York est dirigée par Mansoor Ijaz. Le père de ce patron officiait en qualité de professeur de physique à l’université Virginia Tech après avoir pris part aux premiers développements des programmes nucléaires au Pakistan. 700 des 1000 actions de préférences sont du côté de CIM, contre 300 pour Al Manhal International, ce qui signifie que le contrôle du droit de vote (qui détermine les décisions clés des entreprises) est un levier qu’Ijaz a à disposition.

Vous l’aurez compris, les budgets et technologies vont bénéficier d’un boost qui était plutôt bienvenu après le départ du directeur technique de l’équipe, James Allison, qui semblait faire partie des locomotives permettant à Lotus de bien figurer. Or, la Formule 1 est davantage un travail d’équipe que l’affaire d’un seul homme…

Infinity a changé son appellation et se nomme désormais Quantum, soit Quantum Motorsports Ltd dans sa désignation globale. Un nom qui est d’ailleurs assez commun sur la planète entreprise, mais l’ambiguïté avec Infiniti Red Bull Racing est levée.

À propos Juliette Follin

Juliette vous apporte les actualités, interviews et résumés de meetings de course sur un plateau, quelle que soit la discipline. En parallèle, elle supervise l'aspect technique et graphique sur le site et les réseaux sociaux.

Un commentaire

Laisser une réponse

Votre adresse email ne sera pas publiéeLes champs requis sont surlignés *

*

Motor Racing League plugin by Ian Haycox