Accueil / F1 / Business / F1 : Lotus met en scène Räikkönen, la vidéo fait son show
Kimi Raikkonen Formule 1 2012 Spa-Francorchamps
© ChequeredFlags

F1 : Lotus met en scène Räikkönen, la vidéo fait son show

Une révolution ? Kimi Räikkönen continue de faire le buzz avec l’équipe Lotus F1 Team, qui a non seulement convaincu le Finlandais volant de revenir en Formule 1 en son sein, tout en lui faisant jouer son propre rôle… au plus grand plaisir de ses supporters !

Dernière vidéo en date, à l’approche de Noël : Joyeux Noël, dans le style de Kimi Räikkönen.

Il faut dire que le Finlandais a de l’expérience dans le domaine : en 2004, McLaren lui avait demandé de faire une vidéo « similaire » (les guillemets sont importants) avec en toile de fond la monoplace de son coéquipier de l’époque David Coulthard, et de magnifiques flocons tombant derrière Iceman.

Autant dire que les progrès des campagnes de communication ont été fulgurants, et le phénomène n’a pas seulement touché le Finlandais. Un an plus tôt, Toyota avait convoqué ses deux pilotes pour une lecture sur prompteur du même acabit. Pas d’effets spéciaux, simplement l’affichage des noms des deux protagonistes.

Rendons à César ce qui lui appartient, la pratique de la vidéo sur internet n’était pas la même à cette époque par rapport à aujourd’hui. Pour preuve, McLaren a fait preuve d’innovation en débutant la série Tooned, qui continuera par ailleurs en 2013. Et le phénomène, qui ne se limite pas au monde de la Formule 1 et du sport automobile, va continuer de se développer. Preuve s’il en faut, la plupart des équipes se positionnent de plus en plus sur les médias sociaux, et Lotus, pour reparler d’elle, a très bien négocié cette tendance.

L’enjeu est colossal, puisque c’est la nature même de la diffusion du sport – à travers ces petits spots divertissants et surtout la diffusion en direct des événements sportifs – qui est en jeu. Beaucoup de pays sont passées d’une offre gratuite à une offre semi-payante, et, tant que les projets de diffusion pour 2013 ne seront pas dévoilés, il y aura toujours un doute quant à la diffusion gratuite des courses de Formule 1 en direct en France.

En mars dernier, mon acolyte écrivait ces quelques lignes :

La télévision traditionnelle demeure omniprésente pour le moment, mais le marché est en train de changer, et les acteurs et créateurs de contenus (musicaux, cinématographiques ou sportifs), devraient commencer dès maintenant à établir des stratégies complémentaires. Cela ne semble pas être la bonne attitude à adapter : c’est au créateur/diffuseur d’adapter son offre au marché, et non au consommateur final de changer son attitude à l’égard de sa consommation de médias.

Depuis, le saut de Felix Baumgartner diffusé en direct par Red Bull sur YouTube avait attiré plus de 8 millions de personnes, qui pouvaient souvent, par ailleurs, regarder le spectacle sur des chaînes d’information. Le côté fédérateur de la vidéo sur Internet est une opportunité colossale – le sport aura-t-il la réactivité de franchir le pas ?

À propos Juliette Follin

Juliette vous apporte les actualités, interviews et résumés de meetings de course sur un plateau, quelle que soit la discipline. En parallèle, elle supervise l'aspect technique et graphique sur le site et les réseaux sociaux.

Un commentaire

Laisser une réponse

Votre adresse email ne sera pas publiéeLes champs requis sont surlignés *

*

Motor Racing League plugin by Ian Haycox