Accueil / F1 / Business / F1 : McLaren conserve le Carbon Trust Standard

F1 : McLaren conserve le Carbon Trust Standard

Jenson Button 2012 Formule 1 Spa

De prime abord, le couple Formule 1-environnement semble contradictoire. Or, l’innovation technologique dont fait preuve la discipline, et plus largement le secteur automobile, peut prouver le contraire.

Concrètement, McLaren avait décroché en décembre 2010 le Carbon Trust Standard, une distinction qui soulignait les efforts du groupe McLaren en faveur de la réduction des émissions de gaz carbonique. Deux ans plus tard, la diminution a continué pour représenter un pourcentage de 9%, alors que le groupe a entrepris la construction du McLaren Production Centre, qui a permis la création de près de 300 emplois. En récompense, McLaren conserve la distinction Carbon Trust Standard et ne compte pas s’arrêter en si bon chemin.

Pour ce faire, McLaren a continué de travaillé sur l’adoption de technologies permettant des économies d’énergie : systèmes de récupération de la chaleur, éclairage amélioré et équipements de simulations moins gourmands en énergie. Entre les lignes, McLaren vise à se construire une image d’entreprise compatible avec le respect de l’environnement, afin d’attirer des partenaires également dans cette démarche.

GlaxoSmithKline, le groupe pharmaceutique à l’origine des boissons énergétiques Lucozade, sponsor de McLaren, est devenue la première entreprise à décrocher la certification au niveau mondial en mars 2011. La réduction de son empreinte carbone de 4% dans 65 pays a ainsi été récompensée, d’autant plus que GSK table sur un bilan carbone neutre en 2050.

Ces distinctions crédibilisent l’introduction de V6 turbo en 2014 et plus largement le virage environnemental souhaité par la FIA. Sans surprise néanmoins, les coûts engendrés par un tel changement, initialement prévu pour 2013, suscitent polémiques et négociations fermes, compliquant la définition des nouveaux Accords Concorde. Par ailleurs, des détails mineurs, tels que l’obligation de parcourir la voie des stands en mode 100% électrique viennent d’être repoussés à 2017 (date confirmée par le conseil mondial du 5 décembre 2012), en raison des inquiétudes autour de la sécurité du personnel qui n’entendrait pas la monoplace arriver.

À propos Juliette Follin

Juliette vous apporte les actualités, interviews et résumés de meetings de course sur un plateau, quelle que soit la discipline. En parallèle, elle supervise l'aspect technique et graphique sur le site et les réseaux sociaux.

Laisser une réponse

Votre adresse email ne sera pas publiéeLes champs requis sont surlignés *

*

Motor Racing League plugin by Ian Haycox