Accueil / F1 / Ecuries et pilotes / F1 – Nico Rosberg s’impose au Grand Prix d’Autriche
Nico Rosberg 2014 Formule 1 Red Bull Ring
© Mercedes AMG

F1 – Nico Rosberg s’impose au Grand Prix d’Autriche

Williams avait pris d’assaut la première ligne du Grand Prix d’Autriche, onze ans après la dernière édition de l’épreuve au Championnat du Monde de Formule 1. Les Mercedes allaient-elles reprendre le dessus, alors que Lewis Hamilton devait rattraper son retard après deux abandons cette saison. Romain Grosjean n’était pas à pareille fête puisque suite un changement de boîte de vitesses, il s’élançait de la voie des stands.

Au départ, Nico Rosberg prenait la deuxième position mais Valtteri Bottas ne lâchait pas son dû, qu’il reprenait quelques virages plus loin. Lewis Hamilton était remonté au cinquième rang et prenait l’ascendant sur Fernando Alonso dès l’issue du premier tour. Il avait en ligne de mire son coéquipier.

Sebastian Vettel continuait de souffrir cette saison en semblant abandonner dès le deuxième tour. Il tentait de rallier les stands au ralenti et parvenait finalement à repartir avec un tour de retard.

Après quelques tours de course, le groupe des quatre pilotes de tête s’était échappé.Une fois les dix premiers tours bouclés, les premiers arrêts intervenaient. Au onzième tour, on trouvait ainsi Kevin Magnussen, Daniil Kvyat et Daniel Ricciardo. Ces deux derniers se retrouvaient côte-à-côte dans l’allée des stands et Daniil Kvyat risquait une pénalité après cet incident, qui lui permettait de devancer pendant un temps l’Australien. Nico Rosberg choissait le tour suivant pour réaliser son premier arrêt.

Par la suite, son coéquipier l’imitait mais son arrêt était plus lent. Il cédait du terrain mais avait piste libre devant lui. Felipe Massa choisissait le tour suivant et laissait filer Nico Rosberg devant lui. Valtteri Bottas restait en tête de la course, étant le seul à ne pas s’être arrêté. Lewis Hamilton trouvait l’ouverture sur la Williams qui venait de s’arrêter.

Ces pilotes devaient aussi composer avec le trafic, Kimi Räikkönen étant dans la boucle avant son premier arrêt. Valtteri Bottas s’arrêtait en même temps que son compatriote. La Williams du pilote finlandais se retrouvait devant Lewis Hamilton, et donc devant son coéquipier. Le trafic avait joué son rôle en la faveur du Finlandais. Sergio Perez menait le Grand Prix sans s’être arrêté.

Esteban Gutiérrez devait observer un stop and go de 10 secondes, soit une immobilisation aux stands, après être reparti avec une roue mal fixée. S’il s’était arrêté juste après pour revenir à l’emplacement de l’arrêt et corriger le problème, le mal était fait.

Daniil Kvyat avait sa monoplace passablement endommagée et expliquait qu’il n’avait plus de freins. Sa suspension semblait endommagée et son pneu arrière droit était crevé. Dans le même temps, Sergio Perez venait de perdre en simultané deux places au profit de Nico Rosberg et Valtteri Bottas.

Le pilote Mercedes se retrouvait en tête de course et claquait le meilleur tour en course après 27 tours couverts. 71 tours étaient prévus. Lewis Hamilton prenait la troisième place tandis que Sergio Perez passait par les stands après trente tours.

Nico Rosberg cédait du terrain et se retrouvait sous la menace de Valtteri Bottas, en sandwich entre les deux flèches d’argent. Au fond du classement, Sebastian Vettel était aux prises avec Esteban Gutiérrez. Le Mexicain se rabattait sur l’aileron de la Red Bull, qui devait passer par les stands suite à l’incident. La fin de course intervenait quelques tours plus tard, l’Allemand étant sommé de rentrer aux stands pour abandonner.

Avant le quarantième tour, les arrêts aux stands reprenaient pour les leaders. Valtteri Bottas choisissait la fin du quarante-et-unième tour. Lewis Hamilton signait le meilleur tour en course dans le même temps. Cela suffisait pour la Mercedes. Felipe Massa ralliait l’allée des stands deux tours plus tard et laissait Fernando Alonso en tête avant d’effectuer son arrêt au quarante-huitième tour.

En fin de Grand Prix, les deux Mercedes étaient donc en tête devant Valtteri Bottas, Sergio Perez, Felipe Massa et Fernando Alonso. Lewis Hamilton n’avait pas fait une croix sur la victoire, qu’il allait tenter de glaner au prix de gommes mieux conservées que celles de son coéquipier. Sergio Perez effectuait son deuxième arrêt avec quinze tours à parcourir, chaussé des gommes les plus compétitives.

A dix tours du but, Jean-Eric Vergne connaissait un problème de freins, à l’instar de son coéquipier. Sa fin de course était moins spectaculaire puisqu’il parvenait à rallier les stands et se ranger sagement.

Au sixième rang, Kevin Magnussen se faisait déborder par Sergio Perez, qui disposait de pneus frais après son arrêt décalé. A l’arrivée, Lewis Hamilton était revenu au contact de son équipier, mais Nico Rosberg s’imposait sans difficulté. Derrière ce doublé Mercedes, Valtteri Bottas prenait la troisième place.

Felipe Massa, Fernando Alonso et Sergio Perez ralliaient l’arrivée aux quatrième, cinquième et sixième rangs devant Kevin Magnussen. Daniel Ricciardo parvenait à dépasser Nico Hülkenberg dans le dernier tour, tandis que Kimi Räikkönen glanait le point de la dixième place.

Le prochain Grand Prix se déroulera en Grande-Bretagne, à Silverstone, le week-end du 6 juillet.

Esteban Gutiérrez a, en plus de sa pénalité en course pour avoir été relâché de manière non-sûre, écopé de dix places de pénalité sur la grille de départ de la prochaine course, à Silverstone.

Classements

Course

Pos Pilote Equipe Tours/Ecart
1 Nico Rosberg Mercedes 71
2 Lewis Hamilton Mercedes +1.9s
3 Valtteri Bottas Williams-Mercedes +8.1s
4 Felipe Massa Williams-Mercedes +17.3s
5 Fernando Alonso Ferrari +18.5s
6 Sergio Perez Force India-Mercedes +28.5s
7 Kevin Magnussen McLaren-Mercedes +32.0s
8 Daniel Ricciardo Red Bull Racing-Renault +43.5s
9 Nico Hulkenberg Force India-Mercedes +44.1s
10 Kimi Räikkönen Ferrari +47.7s
11 Jenson Button McLaren-Mercedes +50.9s
12 Pastor Maldonado Lotus-Renault +1 tour
13 Adrian Sutil Sauber-Ferrari +1 tour
14 Romain Grosjean Lotus-Renault +1 tour
15 Jules Bianchi Marussia-Ferrari +2 tour
16 Kamui Kobayashi Caterham-Renault +2 tour
17 Max Chilton Marussia-Ferrari +2 tour
18 Marcus Ericsson Caterham-Renault +2 tour
19 Esteban Gutierrez Sauber-Ferrari +2 tour
NC Jean-Eric Vergne STR-Renault +12 tour
NC Sebastian Vettel Red Bull Racing-Renault +37 tours
NC Daniil Kvyat STR-Renault +47 tours

 Pilotes

Pos Pilote Points
1 Nico Rosberg 165
2 Lewis Hamilton 136
3 Daniel Ricciardo 83
4 Fernando Alonso 79
5 Sebastian Vettel 60
6 Nico Hülkenberg 59
7 Valtteri Bottas 55
8 Jenson Button 43
9 Felipe Massa 30
10 Kevin Magnussen 29
11 Sergio Perez 28
12 Kimi Räikkönen 19
13 Romain Grosjean 8
14 Jean-Eric Vergne 8
15 Daniil Kvyat 4
16 Jules Bianchi 2
17 Adrian Sutil 0
18 Marcus Ericsson 0
19 Pastor Maldonado 0
20 Esteban Gutiérrez 0
21 Max Chilton 0
22 Kamui Kobayashi 0

 Equipes

Pos Equipe Points
1 Mercedes 301
2 Red Bull Renault 143
3 Ferrari 98
4 Force India Mercedes 87
5 Williams Mercedes 85
6 McLaren Mercedes 72
7 Toro Rosso Renault 12
8 Lotus Renault 8
9 Marussia Ferrari 2
10 Sauber Ferrari 0
11 Caterham Renault 0

À propos Juliette Follin

Juliette vous apporte les actualités, interviews et résumés de meetings de course sur un plateau, quelle que soit la discipline. En parallèle, elle supervise l'aspect technique et graphique sur le site et les réseaux sociaux.

Un commentaire

Laisser une réponse

Votre adresse email ne sera pas publiéeLes champs requis sont surlignés *

*

Motor Racing League plugin by Ian Haycox