Accueil / F1 / Business / F1 : Retour de la discipline aux Etats-Unis ce week-end
Grand Prix des Etats-Unis à Austin

F1 : Retour de la discipline aux Etats-Unis ce week-end

Un nouveau circuit, le retour de la Formule 1 aux Etats-Unis, une lutte pour le titre mondial sur le point de couronner un triple-champion du monde… Tous les ingrédients semblent réunis pour attiser la curiosité des passionnés. L’héritage du sport automobile aux Etats-Unis semble expliquer l’intérêt des Européens envers ces manches à l’extérieur du berceau de la Formule 1, là où les manches asiatiques ont été davantage discutées, de façon souvent peu justifiée.

Une absence enfin comblée

2007 avait marqué la dernière édition du Grand Prix des Etats-Unis de Formule 1, remportée par Lewis Hamilton à Indianapolis. Si ce nom semble évoquer la majeure partie de l’histoire du Grand Prix des Etats-Unis, c’est à Watkins Glen que le plus d’éditions ont été recensées : 15 sous l’appellation Grand Prix des Etats-Unis, à ajouter à 5 Grand Prix des Etats-Unis Est.

La Formule 1 devait revenir aux Etats-Unis, parce qu’elle en a plus besoin que les Etats-Unis ont besoin d’elle. Là-bas, c’est le NASCAR qui attire les foules en masse plus de 30 week-ends par an. L’IndyCar n’est pas en reste, et nos lecteurs fidèles sont au fait de la plupart des diverses formules de promotions qui s’y tiennent.

Un lieu inédit

C’est donc avec le nouveau circuit d’Austin, au Texas, que ce retour voit le jour, et ce malgré les chevauchements avec le NASCAR, justement. Un tracé signé Tilke, qui suscite d’ores et déjà de nombreuses interrogations sur le spectacle. Pourtant, ce n’est pas tant le tracé qui fait le spectacle, même si celui-ci peut mener à des tendances, des scénarios récurrents.

Un an jour pour jour avant la tenue de la course de ce dimanche, des voix dubitatives s’étaient pourtant élevées, inquiètes de l’annulation de la manche à Austin. Celle-ci aura finalement bien lieu. Des militants soucieux de l’environnement ont certes protesté à l’encontre de cet événement, mais ce type de plaintes n’est pas étrangère à de nombreux autres pays.

Formule 1, Austin : l’affiche et le programme du week-end

Le Grand Prix sera diffusé en soirée en Europe, un horaire assez plébiscité. En France, il vous faudra vous tourner vers Eurosport pour la diffusion, comme souvent dans ce cas de figure, avec en contrepartie un effort du côté des magazines avant et après les différentes séances d’essais et de qualifications.

Concernant les horaires bruts des différentes séances heure française, les premiers essais libres débuteront à 16 heures vendredi, quatre heures avant le coup d’envoi des EL2. Si les EL3 débuteront samedi à 16 heures, il ne faudra pas se tromper sur l’horaire des qualifications, avancé à 19 heures. La course débutera pour sa part dimanche à 20 heures.

10 points séparent actuellement le leader du championnat Sebastian Vettel à son rival fougueux Fernando Alonso. Grâce à un plus grand nombre de victoires en faveur de l’Allemand (5 contre 3), il ne lui suffirait que de 25 points d’avance pour s’assurer le sacre avant l’heure. Cependant, l’écart de points demeure faible et Red Bull n’est pas à l’abri d’un problème, de fiabilité notamment, ce qui ferait couler beaucoup d’encre. De toute manière, c’est forcément le cas dans de telles confrontations !

À propos Juliette Follin

Juliette vous apporte les actualités, interviews et résumés de meetings de course sur un plateau, quelle que soit la discipline. En parallèle, elle supervise l'aspect technique et graphique sur le site et les réseaux sociaux.

2 plusieurs commentaires

Laisser une réponse

Votre adresse email ne sera pas publiéeLes champs requis sont surlignés *

*

Motor Racing League plugin by Ian Haycox