Accueil / F1 / Ecuries et pilotes / F1 – Sebastian Vettel domine le Grand Prix du Canada 2013

F1 – Sebastian Vettel domine le Grand Prix du Canada 2013

AUTO - GRAND PRIX OF AUSTRALIA 2013

Après un début de week-end pluvieux, les pilotes vont disposer d’une piste sèche pour en découdre lors du Grand Prix du Canada. Sebastian Vettel part en pole sur la piste montréalaise, mais il devra compter sur des adversaires aux dents longues, dont la Mercedes de Lewis Hamilton, toujours performant sur le circuit Gilles Villeneuve.

Le départ permet à Sebastian Vettel de s’élancer sans encombre. Valtteri Bottas a concédé plusieurs positions, tout comme Kimi Räikkönen. La Williams est sous pression de Fernando Alonso tout au long du premier tour, qui a vu Räikkönen reprendre sa dixième place de départ. La Ferrari a trouvé l’ouverture dans la ligne droite menant au mur bienvenue au Québec.

Au cœur du peloton, Felipe Massa et Pastor Maldonado connaissent une passe d’armes : la Williams tente de prendre le dessus, mais la Ferrari tire partie de sa vitesse de pointe pour reprendre son dû. On parle cependant de la treizième place.

La Williams de Bottas se fait déborder par la Toro Rosso de Jean-Eric Vergne. Troublée, celle-ci se retrouvera sous les foudres d’Adrian Sutil, les deux pilotes étant roues dans roues, ce qui déstabilise la Force India qui part en double tête-à-queue sans accrocher d’adversaire ou rester coincée en piste. Un accrochage à l’épingle du circuit verra Sutil se faire rentrer dans l’arrière par la Williams de Maldonado. L’incident sera étudié par les commissaires pour infliger un drive through à Maldonado.

Au dixième tour, Felipe Massa entre dans les points en dépassant la Sauber de Nico Hülkenberg. En tête, Sebastian Vettel attaque comme un damné et heurte légèrement le mur, preuve de son attaque féroce. Dans le même temps, Massa s’attaque au cas Räikkönen, lui-même s’attaquant à Daniel Ricciardo.

Deux tours plus tard, Räikkönen déborde la Toro Rosso. Massa tente de s’infiltrer comme il sait traditionnellement le faire au Canada, mais l’Australien ne lui offre pas une telle opportunité. Il entrera aux stands, Massa n’ayant pas à trouver l’ouverture. Mark Webber et Jean-Eric Vergne choisiront l’entrée du quatorzième tour pour s’arrêter, tout comme Sergio Perez. Les pilotes ouvriront le bal, qui durera plusieurs boucles.

Le leader Vettel choisira la fin du seizième tour pour passer aux stands, laissant Hamilton prendre la tête. Alonso imitera l’Allemand. Hamilton effectuera son arrêt trois boucles plus loin. En délicatesse avec ses pneumatiques, Esteban Gutiérrez concède une paire de positions pour tomber derrière Sergio Perez.

Pour son premier arrêt, Räikkönen perdra de précieuses secondes, sa monoplace revenant au sol avant le changement des pneus arrière. Avant la mi-course, Mark Webber tente des attaques sur la Mercedes de Nico Rosberg, Alonso en profitant pour revneir au contact.

Le DRS et la longue ligne droite lui permettent de prendre l’avantage au trentième tour, Rosberg devant désormais composer avec Alonso. La Mercedes préfèrera rentrer aux stands au tour suivant.

En essayant de prendre un tour à Giedo van der Garde, Mark Webber envoie la Caterham en tête-à-queue. Cela semble s’apparenter à une incompréhension entre les deux pilotes. La Red Bull a perdu quelques éléments de son aileron mais continue. La Caterham est sous les projecteurs des commissaires, qui enquêtent sur un éventuel non-respect des drapeaux bleus. Un stop and go lui sera quasiment immédiatement infligé.

Au 42e tour, Fernando Alonso trouve l’ouverture sur Mark Webber et prend la troisième place du podium provisoire. Au moment de la sortie de Webber des stands, Giedo van der Garde n’est pas bien loin. Le Néerlandais verra son aileron avant passer sous sa monoplace, l’obligeant à se ranger avant l’épingle. En cause : un contact avec Nico Hülkenberg, qui a expliqué à son équipe penser qu’un problème de suspension soit intervenu.

A l’entrée du tour 49, Sebastian Vettel entre aux stands. L’arrêt se déroule sans difficulté, sa course semble assurée. Pendant ce temps, Paul di Resta n’a toujours pas observé d’arrêt après 50 tours couverts ! Romain Grosjean repassera par les stands, alors qu’on s’attendait à une stratégie à un arrêt. Di Resta choisira l’entrée du tour 57 pour réaliser son arrêt, qui lui permet de ne concéder aucune position et de rester devant son coéquipier Adrian Sutil, qui est dans le viseur des commissaires pour avoir ignoré les drapeaux bleus, débouchant sur un drive through.

Nico Rosberg s’arrêtera à la boucle suivante, de même que Jean-Eric Vergne. Ces pilotes ont la marge nécessaire pour conserver leurs positions. Pendant ce temps, Alonso est revenu dans les échappements de Lewis Hamilton, qui doit tenir plus de 10 tours face à la Ferrari.

Au prix d’une légère touchette sans dommage, Alonso dépassera la Mercedes suite à une utilisation du DRS sur la ligne de départ-arrivée. En s’arrêtant en fin de course, Esteban Gutiérrez s’est crashé dans le premier virage à la sortie des stands, rejoignant son coéquipier Hülkenberg et Giedo van der Garde au rang des abandons.

Sebastian Vettel s’impose au terme des 70 tours du Grand Prix du Canada, terminant devant deux autres champions du monde, Fernando Alonso et Lewis Hamilton. Mark Webber et Nico Rosberg sont les derniers pilotes à rester dans le tour du leader, tandis que Jean-Eric Vergne et Paul di Resta ont tous les deux réalisés une course remarquable.

Le prochain Grand Prix se tiendra à Silverstone le week-end du 30 juin 2013.

Pos Pilote Equipe Tours/Ecart
Formule 1 2013 – Grand Prix du Canada – Classement course
1 Sebastian Vettel Red Bull 70 tours
2 Fernando Alonso Ferrari +14.408s
3 Lewis Hamilton Mercedes +15.942s
4 Mark Webber Red Bull +25.731s
5 Nico Rosberg Mercedes +1m09.725s
6 Jean-Eric Vergne Toro Rosso + 1 tour
7 Paul di Resta Force India + 1 tour
8 Felipe Massa Ferrari + 1 tour
9 Kimi Räikkönen Lotus + 1 tour
10 Adrian Sutil Force India + 1 tour
11 Sergio Perez McLaren + 1 tour
12 Jenson Button McLaren + 1 tour
13 Romain Grosjean Lotus + 1 tour
14 Valtteri Bottas Williams + 1 tour
15 Daniel Ricciardo Toro Rosso + 2 tours
16 Pastor Maldonado Williams + 2 tours
17 Jules Bianchi Marussia + 2 tours
18 Charles Pic Caterham + 3 tours
19 Max Chilton Marussia + 3 tours
20 Esteban Gutierrez Sauber + 7 tours
NC Nico Hulkenberg Sauber + 25 tours
NC Giedo van der Garde Caterham + 27 tours

 

Formule 1 2013 – Classement pilotes – Grand Prix 7/19
Pos Pilote Points
1 Sebastian Vettel 132
2 Fernando Alonso 96
3 Kimi Räikkönen 88
4 Lewis Hamilton 77
5 Mark Webber 69
6 Nico Rosberg 57
7 Felipe Massa 49
8 Paul di Resta 34
9 Romain Grosjean 26
10 Jenson Button 25
11 Adrian Sutil 17
12 Jean-Eric Vergne 13
13 Sergio Perez 12
14 Daniel Ricciardo 7
15 Nico Hulkenberg 5
16 Esteban Gutierrez 0
17 Valtteri Bottas 0
18 Pastor Maldonado 0
19 Jules Bianchi 0
20 Charles Pic 0
21 Max Chilton 0
22 Giedo van der Garde 0

 

Pos Team Points
Formule 1 2013 – Classement constructeurs – Grand Prix 7/19
1 Red Bull 201
2 Ferrari 145
3 Mercedes 134
4 Lotus 114
5 Force India 51
6 McLaren 37
7 Toro Rosso 20
8 Sauber 5
9 Williams 0
10 Marussia 0
11 Caterham 0

À propos Juliette Follin

Juliette vous apporte les actualités, interviews et résumés de meetings de course sur un plateau, quelle que soit la discipline. En parallèle, elle supervise l'aspect technique et graphique sur le site et les réseaux sociaux.

Un commentaire

Laisser une réponse

Votre adresse email ne sera pas publiéeLes champs requis sont surlignés *

*

Motor Racing League plugin by Ian Haycox