Accueil / F1 / Ecuries et pilotes / F1 – Sebastian Vettel gagne au Bahreïn, Lotus sur le podium

F1 – Sebastian Vettel gagne au Bahreïn, Lotus sur le podium

AUTO - GRAND PRIX OF AUSTRALIA 2013

Le Grand Prix de Formule 1 au Bahreïn est peut-être l’occasion pour Nico Rosberg, qualifié en pole, de reprendre le dessus sur un début de saison entaché par une fiabilité compliquée sur sa Mercedes. Sebastian Vettel, leader du championnat pour trois points devant Kimi Räikkönen, part aux côtés de son compatriote Rosberg en première ligne.

Les feux s’éteignent et Nico Rosberg protège sa position vis-à-vis de Vettel. Du coup, Alonso s’est faufilé et a pris le dessus sur la Red Bull, qui a repris son dû juste après. La Force India d’Adrian Sutil a été touchée lors du départ et a dû rallier les stands au ralenti, juste après Esteban Gutiérrez qui observera lui aussi un arrêt.

La Mercedes ne parvient pas à s’échapper et Vettel trouve l’ouverture. Rosberg ne se laissera pas faire et reprendra la tête. Alonso continue de s’approcher, tandis qu’au coeur du peloton, Jean-Eric Vergne est victime d’une crevaison et Giedo van der Garde semble aussi en difficulté.

C’est au troisième tour que Vettel se débarrasse du leader Rosberg, désormais en proie à Alonso. Il tentera de prendre l’ascendant au quatrième tour, mais le DRS et la vitesse de pointe de Rosberg lui permettront de conserver la deuxième place. Derrière ces hommes, Paul di Resta siège au quatrième rang, devant Massa, Webber, Button, Perez, Räikkönen et Grosjean.

Au tour suivant, Alonso trouve l’ouverture puisque Rosberg ne pouvait pas activer son DRS, Vettel s’étant échappé à plus d’une seconde. Il suffira d’un tour de plus pour que Paul di Resta double la Mercedes.

Fernando Alonso observe un arrêt au début du huitième tour : son DRS était retourné et devait être remis dans sa configuration d’origine. Si l’arrêt est rapide et le problème semble résolu, de retour en piste c’est bis repetita, et donc un second arrêt alors que plusieurs pilotes passent par les stands pour leur premier arrêt. La valse démarre !

Les batailles sont nombreuses dans le peloton parmi les pilotes qui se sont arrêtés : Jenson Button, qui avait pris l’ascendant sur Nico Rosberg, s’est vu débordé à nouveau par la Mercedes, tandis que derrière Romain Grosjean et Felipe Massa se sont livrés à une lutte, le Brésilien restant devant le Français. Le pilote Lotus est ensuite attaqué par Sergio Perez, un pilote qu’il avait doublé quelques tours plus tôt.

Paul di Resta entre aux stands au 14e tour. Sur une stratégie semble-t-il décalée, il se faisait rattraper par Sebastian Vettel qui dans le même temps a repris la tête en dépassant à la régulière Kimi Räikkönen, lui aussi sur une stratégie décalée. La Force India a rejoint la piste en 9e position. Le Finlandais s’arrêtera au 17e tour et sortira hors des points, au 11e rang.

Felipe Massa est revenu au ralenti aux stands suite à un problème, il est ressorti en pneus medium. Dans le même temps, Jean-Eric Vergne a rallié les stands pour abandonner. En tête, les Red Bull de Vettel et Webber devancent Jenson Button et Romain Grosjean, qui viennent de déborder Nico Rosberg, désormais en proie à Perez. Les deux hommes entrent aux stands au 21e tour pour leur deuxième arrêt. Grosjean et Button se sont dédoublés, la McLaren passera aux stands à la fin du tour.

En résumé, les pneus ne tiennent pas et les dépassements sont pléthore. Le classement a évolué : si Vettel est toujours en tête, il est suivi à plus de 20 secondes par Grosjean et di Resta. Au 26e tour, Vettel observe son deuxième arrêt. Son avance suffisait pour rester en tête, près de trois secondes devant le pilote Lotus, qui se fait dépasser par di Resta au tour suivant.

Les McLaren, qui se livraient à une bataille depuis plusieurs tours, se départagent enfin au même moment, Button se débarrassant de Perez. Le Mexicain n’a pas apprécié et usera du DRS pour le redoubler. Button, avec autorité, conserve son bien mais Perez vient détruire un élément de son aileron dans le pneu arrière de son coéquipier, qui restera devant lui, malgré de nouvelles tentatives aux tours suivants du Mexicain qui mèneront à de nouveaux contacts.

Les deux pilotes se gênent mutuellement, ce qui permet à Romain Grosjean de doubler le Mexicain malgré un contact entre les deux hommes. Plus proprement, Räikkönen dépasse di Resta et Grosjean prend le meilleur sur Button. Serait-ce le momentum des noir et or ?

Räikkönen et Button entrent aux stands à l’aube du 35e tour, ce qui devrait calmer Perez, même s’il change de ligne lors d’une tentative de dépassement de Lewis Hamilton, qui l’a menée à bout. Felipe Massa continue ses déboires avec ses gommes : pour son quatrième arrêt, il revient avec un pneu arrière qui s’est désolidarisé soudainement en ligne droite.

Perez, qui se plaint d’une perte de puissance, se fait à nouveau déborder, par Kimi Räikkönen cette fois. Suite à son arrêt, il est cinquième. En sortant des stands, Mark Webber harponne Nico Rosberg. Pas de dégâts apparents mais la manœuvre est agressive, mais elle sera appliquée après la course si besoin. Räikkönen continue sa lancée en dépassant Lewis Hamilton, qui entre ensuite aux stands. Il reste moins de vingt tours.

Vettel et Grosjean s’arrêtent en même temps au 43e tour, le Français sort juste devant Jenson Button devant lequel il ne tremble pas. Il ressort ainsi cinquième à l’assaut d’un Mark Webber dont il se débarrasse quelques virages plus tard.

Vettel est toujours en tête de la course devant les deux hommes à n’avoir effectué que deux arrêts, Kimi Räikkönen et Paul di Resta. Grosjean est quatrième avec des gommes plus fraîches, affichant clairement l’objectif de monter sur le podium.

Perez tente de redépasser Button, qui préfère laisser filer son coéquipier. Alonso le dépassera ensuite, avant que le Britannique ne repasse par les stands pour un quatrième arrêt. Le cinquième homme n’est plus Mark Webber, depuis qu’Hamilton l’a débordé à quelques tours du but. Alors qu’il ne reste que six tours, Grosjean monte provisoirement sur le podium en débordant Paul di Resta. Hamilton et Webber, ce n’est pas fini : l’Australien reprend son bout de gras.

Perez et Alonso s’affrontent en cette fin de course : le Mexicain prend le meilleur en tassant le double-champion du monde. Webber et Hamilton continuent leur duel, l’Australien conservant l’avantage. C’est au dernier tour qu’Hamilton prendra la bonne ligne au premier freinage, pour finalement prendre le meilleur et terminer 5e, devant Perez qui débordera aussi l’Australien.

Sebastian Vettel s’impose donc devant les deux Lotus de Kimi Räikkönen et Romain Grosjean, dans un podium identique à l’an passé sur ce tracé, et conforte son avance au championnat. Le prochain rendez-vous donnera le coup d’envoi de la saison européenne le week-end du 12 mai à Barcelone.

Formule 1 2013 – Classement course – Sakhir
Pos Pilote Equipe Tours/Ecart
1 Sebastian Vettel Red Bull 57
2 Kimi Räikkönen Lotus +9.111s
3 Romain Grosjean Lotus +10.307s
4 Paul di Resta Force India +21.727s
5 Lewis Hamilton Mercedes +21.730s
6 Sergio Perez McLaren +35.998s
7 Mark Webber Red Bull +37.244s
8 Fernando Alonso Ferrari +37.574s
9 Nico Rosberg Mercedes +41.126s
10 Jenson Button McLaren +46.631s
11 Pastor Maldonado Williams +1m06.450s
12 Nico Hulkenberg Sauber +1m12.933s
13 Adrian Sutil Force India +1m16.719s
14 Valtteri Bottas Williams +1m21.511s
15 Felipe Massa Ferrari +1m26.364s
16 Daniel Ricciardo Toro Rosso + 1 tour
17 Charles Pic Caterham + 1 tour
18 Esteban Gutierrez Sauber + 1 tour
19 Jules Bianchi Marussia + 1 tour
20 Max Chilton Marussia + 1 tour
21 Giedo van der Garde Caterham + 2 tours
NC Jean-Eric Vergne Toro Rosso

 

F1 2013 – Championnat pilotes – Grand Prix 4/19
Pos Pilote Equipe Points
1 Sebastian Vettel Red Bull 77
2 Kimi Räikkönen Lotus 67
3 Lewis Hamilton Mercedes 50
4 Fernando Alonso Ferrari 47
5 Mark Webber Red Bull 32
6 Felipe Massa Ferrari 30
7 Romain Grosjean Lotus 26
8 Paul di Resta Force India 20
9 Nico Rosberg Mercedes 14
10 Jenson Button McLaren 13
11 Sergio Perez McLaren 10
12 Adrian Sutil Force India 6
13 Daniel Ricciardo Toro Rosso 6
14 Nico Hulkenberg Sauber 5
15 Jean-Eric Vergne Toro Rosso 1
16 Valtteri Bottas Williams 0
17 Pastor Maldonado Williams 0
18 Esteban Gutierrez Sauber 0
19 Jules Bianchi Marussia 0
20 Charles Pic Caterham 0
21 Giedo van der Garde Caterham 0
22 Max Chilton Marussia 0

 

F1 2013 – Classement constructeurs – Grand Prix 4/19
Pos Equipe Points
1 Red Bull 109
2 Lotus 93
3 Ferrari 77
4 Mercedes 64
5 Force India 26
6 McLaren 23
7 Toro Rosso 7
8 Sauber 5
9 Williams 0
10 Marussia 0
11 Caterham 0

À propos Juliette Follin

Juliette vous apporte les actualités, interviews et résumés de meetings de course sur un plateau, quelle que soit la discipline. En parallèle, elle supervise l'aspect technique et graphique sur le site et les réseaux sociaux.

Laisser une réponse

Votre adresse email ne sera pas publiéeLes champs requis sont surlignés *

*

Motor Racing League plugin by Ian Haycox