Accueil / F1 / Ecuries et pilotes / F1 – Sebastian Vettel poleman imperturbable à Interlagos
Sebastian Vettel 2013 Formule 1 Interlagos
© Renault Sport Media

F1 – Sebastian Vettel poleman imperturbable à Interlagos

La pluie n’avait pas quitté Interlagos pour la dernière séance de qualifications de l’année. De nombreux supporters attendaient avec impatience un tel facteur de loterie, même si ce dernier ne disqualifiait en aucun cas Sebastian Vettel de la lutte pour la pole position.

Q1

La pluie menaçait le circuit d’Interlagos alors que la piste était déjà humide. Il fallait ainsi chausser des pneus intermédiaires et chercher la meilleure performance avant que les conditions ne se dégradent. Le début de séance était animé et Lewis Hamilton se hissait rapidement en tête en 1m25.342s devant Sebastian Vettel et Nico Rosberg.

Cependant, les pilotes pouvaient continuer à améliorer leurs temps, l’averse n’étant que très temporaire. Certains secteurs étaient aussi plus propices que d’autres à un haussement de ton. Le classement évoluait peu, au grand dam de Jean-Eric Vergne, dans la zone des éliminés. La Toro Rosso pestait auprès de son équipe, ne comprenant pas la décision de rester aux stands. Il n’était cependant pas le seul dans le cas, et des pilotes pouvaient encore entrer dans la zone des relégués.

Les deux tiers des pilotes restaient sagement aux stands, laissant les plus exposés avec une piste libre. Ainsi, Heikki Kovalainen remontait au cinquième rang. Jean-Eric Vergne remontait à son tour quinzième et devançait Daniel Ricciardo.

Finalement, les éliminés étaient composés de Pastor Maldonado et Esteban Gutiérrez ainsi que des habituels Caterham de Charles Pic et Giedo van der Garde. Marussia fermait la marche avec Jules Bianchi devant Max Chilton.

Q2

Le premier tiers de cette Q2 menait Sebastian Vettel en tête des hostilités en 1m26.515s. Les pilotes pouvaient encore améliorer et ne se faisaient pas prier pour ce faire. Il devançait toujours les Mercedes de Nico Rosberg et Lewis Hamilton, auteur du meilleur temps absolu dans le premier secteur mais qui ne pouvait aller chercher un nouveau temps de référence.

Derrière ce trio de tête, Mark Webber était en embuscade et emmenait dans sa roue Romain Grosjean, Fernando Alonso et Jean-Eric Vergne. Heikki Kovalainen se trouvait alors huitième devant Felipe Massa et Daniel Ricciardo. Ces pilotes étaient provisoirement qualifiés pour la suite des hostilités, mais les cinq dernières minutes n’étaient pas encore entamées.

Ces derniers instants laissaient une marge pour améliorer. Sebastian Vettel enfonçait alors le clou en 1m26.449s. De fait, les pilotes étaient tous en piste et les temps continuaient d’évoluer. Romain Grosjean en profitait pour baisser la référence à 1m26.161s. Sebastian Vettel ne parvenait qu’à prendre miettes sur miettes tour après tour. Mais l’enjeu n’était pas la pole position, plutôt le passage dans le dernier carré.

Le premier incident à noter provenait de la monoplace de Sergio Perez, partie à la faute après avoir continué d’accélérer sur un vibreur. Heikki Kovalainen figurait ainsi parmi les éliminés, menant ce groupe composé de Paul di Resta, Valtteri Bottas ainsi que Sergio Perez, Jenson Button et Adrian Sutil.

Q3

Avant que la dernière phase ne commence, de nombreuses minutes de délai forçaient les pilotes à rester aux stands. La pluie s’abattait en effet davantage. A 18h30 heure française, la séance reprenait ses droits.

Les pneus pluie étaient de la partie lors du coup d’envoi effectif de la Q3. Mark Webber était le premier à boucler un tour, rapidement battu par Sebastian Vettel. Daniel Ricciardo échouait derrière les deux Red Bull mais devançait Nico Hülkenberg. Nico Rosberg et Lewis Hamilton s’intercalaient entre les Red Bull alors que Romain Grosjean ne terminait pas son tour, pariant sur les pneus intermédiaires.

Le pilote Lotus était rapidement imité par certains de ses adversaires. Une seconde de mieux que Sebastian Vettel, qui était toutefois parti vers un temps bien plus rapide, en 1m26.479s. Mark Webber était passé en deuxième position, devant Romain Grosjean. Les améliorations derrière la Lotus étaient nombreuses alors que les Red Bull levaient le pied mais disposaient d’un nouveau tour pour s’exprimer.

Fernando Alonso se hissait en première ligne, mais cela n’était pas suffisant pour s’assurer d’une telle position. Sebastian Vettel améliorait encore mais son premier secteur l’empêchait de toucher à son chrono de référence. Nico Rosberg récupérait la deuxième position devant la Ferrari de l’Espagnol. Il partageait la deuxième ligne avec la deuxième Red Bull de Mark Webber, qui allait partir au quatrième rang devant Lewis Hamilton et Romain Grosjean. Derrière ce top six, Daniel Ricciardo se classait septième non loin de son coéquipier Jean-Eric Vergne. Felipe Massa et Nico Hülkenberg fermaient la marche.

La course débutera à 17 heures dimanche, bien évidemment heure française.

Formule 1 2013 – Qualifications Interlagos – Classement
Pos Pilote Equipe Temps
1 Sebastian Vettel Red Bull 1m26.479s
2 Nico Rosberg Mercedes 1m27.102s
3 Fernando Alonso Ferrari 1m27.539s
4 Mark Webber Red Bull 1m27.572s
5 Lewis Hamilton Mercedes 1m27.677s
6 Romain Grosjean Lotus 1m27.737s
7 Daniel Ricciardo Toro Rosso 1m28.052s
8 Jean-Eric Vergne Toro Rosso 1m28.081s
9 Felipe Massa Ferrari 1m28.109s
10 Nico Hülkenberg Sauber 1m29.582s
11 Heikki Kovalainen Lotus 1m27.456s
12 Paul di Resta Force India 1m27.798s
13 Valtteri Bottas Williams 1m27.954s
14 Sergio Perez McLaren 1m28.269s
15 Jenson Button McLaren 1m28.308s
16 Adrian Sutil Force India 1m28.586s
17 Pastor Maldonado Williams 1m27.367s
18 Esteban Gutiérrez Sauber 1m27.445s
19 Charles Pic Caterham 1m27.843s
20 Giedo van der Garde Caterham 1m28.320s
21 Jules Bianchi Marussia 1m28.366s
22 Max Chilton Marussia 1m28.950s

À propos Juliette Follin

Juliette vous apporte les actualités, interviews et résumés de meetings de course sur un plateau, quelle que soit la discipline. En parallèle, elle supervise l'aspect technique et graphique sur le site et les réseaux sociaux.

Laisser une réponse

Votre adresse email ne sera pas publiéeLes champs requis sont surlignés *

*

Motor Racing League plugin by Ian Haycox