Accueil / F1 / Ecuries et pilotes / F1 – Sebastian Vettel sacré quadruple champion en Inde
Sebastian Vettel célèbre son quatrième titre consécutif en F1
© Red Bull Media House

F1 – Sebastian Vettel sacré quadruple champion en Inde

Sebastian Vettel, qualifié en pole position du Grand Prix 2013 de Formule 1 en Inde, allait-il décrocher un quatrième titre consécutif en course ? Il devançait au départ les Mercedes de Nico Rosberg et Lewis Hamilton, très proches l’une de l’autre ce samedi. Avec des types de pneus Pirelli très divers apportés par le manufacturier milanais, l’intrigue de la course allait se dessiner autour de ce paramètre…

Au départ, l’envol de Sebastian Vettel n’était pas idéal mais il parvenait à conserver sa position. Derrière, plusieurs touchettes animaient le peloton. Kimi Räikkönen touchait Mark Webber, qui ne pouvait éviter Fernando Alonso. L’Espagnol devait s’arrêter pour changer d’aileron au deuxième tour. Felipe Massa parvenait à venir à bout des deux Mercedes de Nico Rosberg et Lewis Hamilton. Nico Hülkenberg se tenait au cinquième rang devant Kimi Räikkönen et Mark Webber.

Au terme du premier tour, Paul di Resta, Jean-Eric Vergne ainsi que Charles Pic et Giedo van der Garde devaient rentrer aux stands suite à des incidents, le Néerlandais abandonnant rapidement la course après une altercation avec Max Chilton qui avait copieusement déplu à la Caterham. Son coéquipier n’allait pas être verni non plus puisqu’une crevaison le contraignait à effectuer un arrêt supplémentaire dans la première partie de course, avant qu’il n’abandonne peu après la mi-course.

Celui-ci le reléguait à un tour des leaders et loin de ses adversaires directs. Le deuxième tour voyait les premiers arrêts aux stands intervenir, le leader Sebastian Vettel étant contraint à rentrer après avoir été agressif dans le premier tour, creusant un écart de plus de deux secondes devant ses principaux rivaux.

Alors que les premiers arrêtés devaient remonter au cœur du peloton, Mark Webber parvenait à prendre l’ascendant sur Kimi Räikkönen. Au fil des arrêts, Mark Webber se retrouvait en tête et adoptait un rythme canon, qui faisait écho à celui de son coéquipier Sebastian Vettel. Seule différence entre les deux hommes, outre leur choix différent de stratégie : l’Australien avait la piste libre au contraire du triple champion du monde.

De fait, les bagarres dans le peloton étaient nombreuses et permettaient à certains pilotes de s’illustrer en imposant leur défense. C’était le cas de Jean-Eric Vergne, qui était tour à tour aux prises avec Jenson Button puis Fernando Alonso. Pendant ce temps, Esteban Gutiérrez faisait l’objet d’une enquête pour départ volé, qui résultait en un drive-through pour la Sauber. Il ressortait devant Fernando Alonso, qui dépassait le Mexicain dans un trou de souris. Son compatriote Sergio Perez se faisait doubler dans le même temps par Sebastian Vettel, qui remontait au deuxième rang.

Au vingt-huitième tour, le leader Mark Webber entrait aux stands, imité par Sergio Perez. Sebastian Vettel reprenait la tête et s’arrêtait quelques tours plus tard. Daniel Ricciardo, troisième, ne s’était toujours pas arrêté, au même titre qu’Adrian Sutil qui se tenait derrière la Toro Rosso. Mark Webber effectuait un très court relais et repassait par les stands rapidement. Si Daniel Ricciardo finissait par s’arrêter, Adrian Sutil poursuivait le Grand Prix avec son premier arrêt toujours en attente. Kimi Räikkönen le dépassait en piste pour prendre la troisième place. Le Finlandais devait encore réaliser un arrêt.

Mark Webber connaissait un problème technique qui ne pardonnait pas : il s’immobilisait à vingt tours du but. Adrian Sutil s’arrêtait au quarante-deuxième tour pour effectuer son premier arrêt. A ce stade, tous les pilotes étaient passés par les stands au moins une fois. En deuxième place, Kimi Räikkönen tentait d’aller au bout après un arrêt au stand en début de course. Nico Rosberg le dépassait ainsi sans difficulté après une série de tours raides.

Nico Hülkenberg s’arrêtait une nouvelle fois aux stands avant de devoir abandonner. Romain Grosjean était revenu sur son coéquipier et les pilotes se touchaient. Le Français laissait filer son coéquipier pour mieux le repasser. Or, Felipe Massa était tout près de Romain Grosjean alors que Kimi Räikkönen cédait du terrain. Les places d’honneur étaient loin d’être déterminées.

Kimi Räikkönen se faisait attaquer par Sergio Perez et Lewis Hamilton. Le Mexicain tirait profit de la bataille et dépassait les deux pilotes. Le Finlandais rentrait aux stands à deux tours du but. Sebastian Vettel décrochait un quatrième titre consécutif en signant la victoire devant Nico Rosberg et Romain Grosjean, remonté du fond de grille. Felipe Massa s’emparait de la quatrième place devant Sergio Perez.

Lewis Hamilton prenait la sixième place alors que Kimi Räikkönen signait le meilleur tour en course après son arrêt final l’emmenant vers la septième place. Paul di Resta terminait huitième du Grand Prix devant son son coéquipier Adrian Sutil et la Toro Rosso de Daniel Ricciardo.

A l’issue de ce Grand Prix, le classement des constructeurs est aussi plié puisque Red Bull décroche la timbale. La fête ne va pas durer très longtemps pour les champions, qui doivent se rendre à Abou Dabi la semaine prochaine. A partir de maintenant, les places d’honneur sont en jeu.

Pos Pilote Equipe Tours/Ecart
Formule 1 2013 – Grand Prix d’Inde – Classement course
1 Sebastian Vettel Red Bull 60 tours
2 Nico Rosberg Mercedes +29.8s
3 Romain Grosjean Lotus +39.8s
4 Felipe Massa Ferrari +41.8s
5 Sergio Perez McLaren +43.8s
6 Lewis Hamilton Mercedes +52.4s
7 Kimi Räikkönen Lotus +1m07.9s
8 Paul di Resta Force India +1m14.7s
9 Adrian Sutil Force India +1m22.8s
10 Daniel Ricciardo Toro Rosso +1m26.2s
11 Fernando Alonso Ferrari +1m28.2s
12 Pastor Maldonado Williams +1m28.9s
13 Jean-Eric Vergne Toro Rosso + 1 tour
14 Jenson Button McLaren + 1 tour
15 Esteban Gutiérrez Sauber + 1 tour
16 Valtteri Bottas Williams + 1 tour
17 Max Chilton Marussia + 2 tours
18 Jules Bianchi Marussia + 2 tours
19 Nico Hülkenberg Sauber + 6 tour
NC Mark Webber Red Bull + 21 tours
NC Charles Pic Caterham + 25 tours
NC Giedo van der Garde Caterham + 59 tours

 

Formule 1 2013 – Classement pilotes – Grand Prix 16/19
Pos Pilote Points
1 Sebastian Vettel 322
2 Fernando Alonso 207
3 Kimi Räikkönen 183
4 Lewis Hamilton 169
5 Mark Webber 148
6 Nico Rosberg 144
7 Felipe Massa 102
8 Romain Grosjean 102
9 Jenson Button 60
10 Paul di Resta 40
11 Nico Hülkenberg 39
12 Sergio Perez 33
13 Adrian Sutil 28
14 Daniel Ricciardo 19
15 Jean-Eric Vergne 13
16 Esteban Gutiérrez 6
17 Pastor Maldonado 1
18 Valtteri Bottas 0
19 Jules Bianchi 0
20 Giedo van der Garde 0
21 Charles Pic 0
22 Max Chilton 0

 

Pos Team Points
Formule 1 2013 – Classement constructeurs – Grand Prix 16/19
1 Red Bull 470
2 Mercedes 313
3 Ferrari 309
4 Lotus 285
5 McLaren 93
6 Force India 68
7 Sauber 45
8 Toro Rosso 32
9 Williams 1
10 Marussia 0
11 Caterham 0
Sebastian Vettel, qualifié en pole position du Grand Prix 2013 de Formule 1 en Inde, allait-il décrocher un quatrième titre consécutif en course ? Il devançait au départ les Mercedes de Nico Rosberg et Lewis Hamilton, très proches l'une de l'autre ce samedi. Avec des types de pneus Pirelli très divers apportés par le manufacturier milanais, l'intrigue de la course allait se dessiner autour de ce paramètre... Au départ, l'envol de Sebastian Vettel n'était pas idéal mais il parvenait à conserver sa position. Derrière, plusieurs touchettes animaient le peloton. Kimi Räikkönen touchait Mark Webber, qui ne pouvait éviter Fernando Alonso.…

Passage en revue

Spectacle - 6.7
Dose d'imprévus - 6.7
Exploit du vainqueur - 8

7.1

À propos Juliette Follin

Juliette vous apporte les actualités, interviews et résumés de meetings de course sur un plateau, quelle que soit la discipline. En parallèle, elle supervise l'aspect technique et graphique sur le site et les réseaux sociaux.

Laisser une réponse

Votre adresse email ne sera pas publiéeLes champs requis sont surlignés *

*

Motor Racing League plugin by Ian Haycox