Accueil / F1 / Ecuries et pilotes / F1 – Sebastian Vettel vainqueur impérial à Abou Dabi
F1 - BRITISH GRAND PRIX 2013 - SEBASTIAN VETTEL
© Renault Sport Media

F1 – Sebastian Vettel vainqueur impérial à Abou Dabi

Mark Webber avait la possibilité de partir en pole position à Abou Dabi, au nez et à la barbe du désormais quadruple champion du monde de Formule 1, Sebastian Vettel. Mais les ressources de l’Allemand et sa stratégie allaient-elles lui permettre de reprendre le dessus, et ce dès le départ de la course ? Une autre équipe allait-elle profiter de leur lutte interne pour aller s’imposer, alors que Kimi Räikkönen se préparait à une remontée depuis le fond de grille ?

Le départ souriait en effet à Sebastian Vettel, qui prenait la tête et emmenait Nico Rosberg dans sa roue. Le premier abandon intervenait dès le premier tour avec un contact entre Giedo van der Garde et Kimi Räikkönen, de la responsabilité du Finlandais.

Le pilote Lotus provoquait la sortie du drapeau jaune et mettait pied à terre. A l’issue du premier tour, les trois premiers devançaient Romain Grosjean, Lewis Hamilton et Nico Hülkenberg ainsi que les Ferrari de Felipe Massa et Fernando Alonso. Jenson Button regagnait les stands dès le deuxième tour de course pour un arrêt anticipé. L’équipe McLaren changeait son aileron avant.

Les premiers arrêts intervenaient rapidement. Parmi les hommes de tête, Lewis Hamilton passait aux stands dès le huitième tour.  L’arrêt de la Mercedes entraînait Mark Webber et Romain Grosjean aux stands au tour suivant. La Mercedes restait derrière les deux pilotes.

Mark Webber se débarrassait rapidement d’Esteban Gutiérrez, alors que Sebastian Vettel et Nico Rosberg continuaient leur route en tête avec Felipe Massa derrière eux. L’autre Sauber de Nico Hülkenberg passait aux stands à l’entrée du dixième tour. Au tour suivant, Nico Rosberg en faisait de même.

Mark Webber avait désormais Adrian Sutil en ligne de mire alors que Lewis Hamilton butait sur Esteban Gutiérrez, en dixième place provisoire. La Red Bull se débarrassait de la Force India alors que Sebastian Vettel passait par les stands. Romain Grosjean tentait de dépasser Adrian Sutil à son tour mais l’Allemand restait devant la Lotus.

Lewis Hamilton était pendant ce temps toujours bloqué derrière la Sauber. Alors que le Britannique restait coincé derrière Esteban Gutiérrez jusqu’à l’arrêt de la Sauber, Romain Grosjean avait pu se débarrasser de la Force India.

L’autre Force India de Paul di Resta était sous pression de Nico Rosberg. Or, Mark Webber était derrière la Mercedes et profitait de cette bataille pour prendre le dessus sur l’Allemand. Paul di Resta disposait désormais d’un autre adversaire, la Red Bull de l’Australien. Cependant, la Force India s’arrêtait aux stands au terme du vingtième tour.

Débarrassé d’Esteban Gutiérrez, Lewis Hamilton prenait le dessus sur Adrian Sutil. Cependant, l’absence de DRS sur la Mercedes faisait perdre deux positions au Britannique. Felipe Massa en profitait pour dépasser Lewis Hamilton dans le même temps, ce dernier déplorant une absence d’adhérence.

Lewis Hamilton trouvait néanmoins l’ouverture sur Adrian Sutil après s’être ressaisi. Nico Hülkenberg ressortait devant Sergio Perez aux stands, mais sa relance pouvait faire l’objet d’une enquête. En effet, le drive-through tombait quelques minutes plus tard. Dans le même temps, Fernando Alonso prenait le meilleur sur Adrian Sutil.

Le jeu des stratégies réunissait après la mi-course Felipe Massa et Fernando Alonso. L’Espagnol se retrouvait derrière son coéquipier, désormais au contact. A sa sortie des stands, Romain Grosjean ressortait devant Felipe Massa. Le Brésilien était sous pression de son coéquipier, qui profitait de l’événement pour tenter de prendre le dessus. Sans succès.

Mais l’arrêt aux stands du Brésilien changeait la donne. Les prévisions de Pirelli, qui prévoyaient un arrêt, ne convenaient pas à ce dernier. Quelques tours plus tard, Fernando Alonso en faisait de même. Il restait au coude-à-coude avec Jean-Eric Vergne. Cette mésaventure valait une enquête au double champion du monde espagnol, qui avait dépassé le Français en allant au-delà de la piste.

Ce même Jean-Eric Vergne continuait en piste, cédant du terrain après n’avoir effectué qu’un seul arrêt. Il se faisait ensuite dépasser par Sergio Perez et sortait des points. Pendant ce temps, Romain Grosjean et Fernando Alonso se battaient à distance pour le gain du meilleur tour en course. Mark Webber était bien décidé à rejoindre cette partie. Avec ce rythme, Fernando Alonso prenait le dessus sur Lewis Hamilton, ce qui le plaçait sixième. Il restait cinq tours de course.

A ce stade et comme souvent, le spectacle des premiers tours revenait sur la piste : Paul di Resta auteur d’un seul arrêt aux stands, voyait sa performance décliner. Il se faisait croquer par la Ferrari sans pouvoir répliquer. Par ailleurs, on voyait aussi Nico Hülkenberg doubler deux pilotes en simultané. Ses deux victimes n’étaient autre que les Toro Rosso de Daniel Ricciardo et Jean-Eric Vergne, qui laissaient filer la quatorzième place.

Sebastian Vettel s’imposait au terme des 55 tours de course devant son coéquipier Mark Webber. L’écart entre les deux hommes était de plus de trente secondes. Nico Rosberg décrochait le podium, que Romain Grosjean ne prenait pas pour une affaire d’une seconde et un dixième. Fernando Alonso prenait la cinquième place, un temps menacée d’une pénalité d’après-course finalement non attribuée.

Paul di Resta sauvait la sixième place en terminant une seconde devant Lewis Hamilton. Felipe Massa, Sergio Perez et Adrian Sutil complétaient le top dix.

La Formule 1 revient dans deux semaines aux Etats-Unis, pour le Grand Prix d’Austin le week-end du 17 novembre. Il s’agira de l’avant-dernière épreuve de la saison avant le final à Interlagos le 24 novembre prochain.

Formule 1 2013 – Abou Dabi – Classement course
Pos Pilote Equipe Tours/Ecart
1 Sebastian Vettel Red Bull 55
2 Mark Webber Red Bull +30.8s
3 Nico Rosberg Mercedes +33.6s
4 Romain Grosjean Lotus +34.8s
5 Fernando Alonso Ferrari +1m07.1s
6 Paul di Resta Force India +1m18.1s
7 Lewis Hamilton Mercedes +1m19.2s
8 Felipe Massa Ferrari +1m22.8s
9 Sergio Perez McLaren +1m31.1s
10 Adrian Sutil Force India +1m33.2s
11 Pastor Maldonado Williams +1m35.9s
12 Jenson Button McLaren +1m43.7s
13 Esteban Gutierrez Sauber +1m44.2s
14 Nico Hulkenberg Sauber + 1 tour
15 Valtteri Bottas Williams + 1 tour
16 Daniel Ricciardo Toro Rosso + 1 tour
17 Jean-Eric Vergne Toro Rosso + 1 tour
18 Giedo van der Garde Caterham + 1 tour
19 Charles Pic Caterham + 1 tour
20 Jules Bianchi Marussia + 2 tours
21 Max Chilton Marussia + 2 tours
NC Kimi Räikkönen Lotus

 

Formule 1 2013 – Classement pilotes – Grand Prix 17/19
Pos Pilote Points
1 Sebastian Vettel 347
2 Fernando Alonso 217
3 Kimi Räikkönen 183
4 Lewis Hamilton 175
5 Mark Webber 166
6 Nico Rosberg 159
7 Romain Grosjean 114
8 Felipe Massa 106
9 Jenson Button 60
10 Paul di Resta 48
11 Nico Hülkenberg 39
12 Sergio Perez 35
13 Adrian Sutil 29
14 Daniel Ricciardo 19
15 Jean-Eric Vergne 13
16 Esteban Gutiérrez 6
17 Pastor Maldonado 1
18 Valtteri Bottas 0
19 Jules Bianchi 0
20 Charles Pic 0
21 Giedo van der Garde 0
22 Max Chilton 0

 

Pos Team Points
Formule 1 2013 – Classement constructeurs – Grand Prix 17/19
1 Red Bull 513
2 Mercedes 334
3 Ferrari 323
4 Lotus 297
5 McLaren 95
6 Force India 77
7 Sauber 45
8 Toro Rosso 32
9 Williams 1
10 Marussia 0
11 Caterham 0
Mark Webber avait la possibilité de partir en pole position à Abou Dabi, au nez et à la barbe du désormais quadruple champion du monde de Formule 1, Sebastian Vettel. Mais les ressources de l'Allemand et sa stratégie allaient-elles lui permettre de reprendre le dessus, et ce dès le départ de la course ? Une autre équipe allait-elle profiter de leur lutte interne pour aller s'imposer, alors que Kimi Räikkönen se préparait à une remontée depuis le fond de grille ? Le départ souriait en effet à Sebastian Vettel, qui prenait la tête et emmenait Nico Rosberg dans sa roue.…

Passage en revue

Spectacle - 3.4
Dose d'imprévus - 4
Exploit du vainqueur - 9

5.5

À propos Juliette Follin

Juliette vous apporte les actualités, interviews et résumés de meetings de course sur un plateau, quelle que soit la discipline. En parallèle, elle supervise l’aspect technique et graphique sur le site et les réseaux sociaux.

Laisser une réponse

Votre adresse email ne sera pas publiéeLes champs requis sont surlignés *

*

Motor Racing League plugin by Ian Haycox