Accueil / F1 / Business / Gascoyne demande à la FIA d’imposer un budget plafonné

Gascoyne demande à la FIA d’imposer un budget plafonné

Il faut en débourser un paquet pour rouler !

Après la déclaration de Luca di Montezemolo en faveur d’une décision urgente relative à la réduction des coûts, Mike Gascoyne, l’ingénieur émérite de l’écurie Caterham, souhaite que la FIA prenne ses responsabilités et impose un budget à ne pas dépasser que toutes les équipes devront respecter.

Il souhaite que les équipes puissent être libres de consacrer ce budget aux aspects qu’elles souhaitent privilégier, souhaitant à la fois de la liberté et de l’innovation pour une raison simple : permettre, malgré ce budget plafonné, que la Formule 1 conserve son statut de pinacle, en restant la meilleure monture du genre au sein d’un budget raisonnable.

Gascoyne a pointé l’échec du RRA (Resource Restriction Agreement), indiquant que les équipes faisaient preuve d’égoïsme : lorsque les équipes de pointe disposent d’un budget conséquent, elles souhaitent naturellement en tirer parti. Il a également analysé la situation de Ferrari, dont le retournement de veste s’explique selon lui par leur déficit de performance. Avant de conclure que ces sempiternels désaccords font partie intégrante de la Formule 1, et que par conséquent, la FIA est la seule à pouvoir trancher sur la question. Elle y travaille par ailleurs aujourd’hui – comme en témoigne la réunion tenue le lendemain du Grand Prix de Monaco. En coulisses, les négociations avancent et 10 équipes sur 12 se sont déclarées en faveur du contrôle des coûts. Sur son site internet, le journaliste britannique James Allen estime que les deux équipes qui n’ont pas rejoint cet avis pourraient être Red Bull et Toro Rosso.

Concernant l’évolution du règlement pour la saison 2014, Gascoyne a admis que cela aurait pour effet d’augmenter les coûts. Toutefois, il a tenu à rappeler que la FIA œuvre actuellement avec les fournisseurs moteurs – qui s’interrogent actuellement sur le nombre d’équipes qu’ils pourraient approvisionner – afin d’atténuer cette augmentation, avec comme solution concrète l’accord convenu sur le nombre de moteurs par saison : actuellement, 8 moteurs sont alloués par pilote dans la saison, et ce chiffre sera réduit à 5 en 2014 et à 4 en 2015. Concrètement, les discussions sont en cours pour déboucher sur un accord, mais la FIA a bien souligné qu’elle allait s’impliquer dans le contrôle des coûts. Les équipes ont désormais jusqu’au 30 août pour soumettre des amendements au règlement technique résultant d’une limite supplémentaire concernant les coûts du châssis, afin selon la FIA de permettre à toutes les équipes de participer au championnat sur un pied d’égalité.

À propos Juliette Follin

Juliette vous apporte les actualités, interviews et résumés de meetings de course sur un plateau, quelle que soit la discipline. En parallèle, elle supervise l'aspect technique et graphique sur le site et les réseaux sociaux.

Laisser une réponse

Votre adresse email ne sera pas publiéeLes champs requis sont surlignés *

*

Motor Racing League plugin by Ian Haycox