Accueil / F1 / Business / Karun Chandhok ne courra pas en Inde

Karun Chandhok ne courra pas en Inde

Karun Chandhok ne courra pas le Grand Prix d'Inde

Longtemps pressenti pour courir son GP national, Karun Chandhok ne sera finalement pas de la partie en Inde. Malgré les déclarations de Tony Fernandes allant en ce sens, le boss de Team Lotus a décidé du contraire.

Tony Fernandes a donc choisi la solution pragmatique, en ne souhaitant pas riquer de compromettre la dixième place au championnat de son équipe. Officiellement, l’écurie défend son choix en argumentant sur un temps de roulage très limité de Chandhok sur piste sèche. Néanmoins, l’Indien sera de la partie aux essais libres 1 du vendredi.

Le patron de Team Lotus, qui a des origines indiennes, compte ainsi préserver la différence importante de revenus TV entre la dixième et la onzième plave du championnat. D’après les chiffres entendus ces dernières années, l’attribution des droits TV rapporte entre 600 et 700 millions de dollars aux équipes.

Selon les accords Concorde, les écuries sont réparties en trois catégories : Column 1, 2 et 3. La moitié des revenus audiovisuels vont à la Column 1 et l’autre à la 2. La Column 1 donne droit aux équipes à la manne financière, si elles ont des résultats historiques importants, sans plus de précisions, si ce n’est que le dixième touchera au minimum 20 millions de dollars. La Column 2 offre pour sa part accès aux fonds sur les résultats de l’année écoulée, selon un pourcentage, le plus bas (4%) étant pour le 10ème. Ce pourcentage donnait un gain d’environ 13 millions de dollars l’an passé. On peut ainsi estimer que suite à la saison 2010, Team Lotus a touché plus de 30 millions de dollars, et le montant pourrait être équivalent cette saison. Pour comparaison, HRT a touché trois fois moins pour sa 11ème place de la saison passée.

Une bataille sportive et financière donc. Si le choix de Fernandes n’est pas très juste envers Chandhok, il peut néanmoins se légitimer, vu qu’une 12ème place de Virgin ou HRT d’ici la fin de saison peut coûter très cher. Et on ne sait jamais ce qui peut arriver.

À propos Guillaume Renard

Guillaume surveille le monde des monoplaces comme personne. Toujours à l'affût des dernières nouvelles et des disciplines en vogue, il définit la ligne éditoriale et apporte un regard avisé mais toujours bienveillant sur les formules de promotions.

Laisser une réponse

Votre adresse email ne sera pas publiéeLes champs requis sont surlignés *

*

Motor Racing League plugin by Ian Haycox