Accueil / F1 / Ecuries et pilotes / La FIA clarifie les règles de défense de position en F1
Fernando Alonso Felipe Massa 2011 Formule 1 Spa
© ChequeredFlags

La FIA clarifie les règles de défense de position en F1

Le règlement de la FIA est complexe, ce qui explique souvent les décisions délicates que les commissaires ont à prendre, et la réception du public de ces décisions.

La mission de la FIA est de clarifier toute zone d’ombre lorsque c’est nécessaire. Souvent, des équipes sollicitent la FIA pour des clarifications de ce type afin de comprendre pourquoi une équipe a pu effectuer telle action, tandis que l’autre équipe, qui pensait respecter le règlement à la lettre, n’a pas tenté cette action alors qu’elle aurait très bien pu le faire, elle aussi.

Cette fois-ci, il est question de la façon dont les pilotes doivent et peuvent défendre leur position. Charlie Whiting a informé les équipes d’une nouvelle précision qui s’appliquera désormais dans ces situations, avec un exemple à l’appui pour lever toute ambiguïté (mais les exceptions à la règle subsisteront certainement).

Tout pilote défendant sa position dans une ligne droite et avant toute zone de freinage peut utiliser toute la largeur de la piste pour sa première manœuvre, dans le cas où aucune partie significative de la monoplace tentant un dépassement ne se situe à côté du pilote qui défend. Dans cette manœuvre de défense, le pilote ne doit pas quitter la piste sans raison justifiable.

Pour lever tout doute, si n’importe quelle partie de l’aileron avant de la monoplace tentant un dépassement se situe à côté de la roue arrière de la voiture devant, cela sera considéré comme « une partie significative ».

Autant, à l’issue de la lecture de cette explication, cela est clair, mais difficile de ne pas penser au règlement de l’IndyCar, beaucoup plus clair sur ce point. Pour s’en convaincre, il suffit de se référer aux propos du pilote IndyCar James Hinchcliffe dans une interview accordée au journaliste britannique Will Buxton.

La règle en IndyCar est simple. Vous êtes autorisé à défendre votre position tant que votre mouvement est préventif. Si votre mouvement est effectué en réaction d’un pilote qui a tenté une manœuvre de dépassement, c’est illégal. Dès que vous avez choisi la ligne que vous voulez prendre pour défendre, c’est la ligne que vous devez emprunter pour aborder le virage. Vous ne pouvez pas défendre à gauche, puis vous déporter vers la droite pour aborder un virage à gauche, par exemple. Cela semble différent de l’Europe, étant donné que je suis incapable de discerner toute règle dans la compétition en Europe ! Ça a toujours l’air d’un chaos. Je dois admettre qu’en tant que pilote, j’estime choquante la façon dont les pilotes s’en tirent parfois en Europe.

Des propos qui démontrent bien que l’IndyCar comme la Formule 1 pourraient apprendre l’une de l’autre en confrontant leurs idées, comme l’IndyCar le souhaitait d’ailleurs récemment. Loin d’être un jugement de valeur, cette déclaration souligne bien les spécificités de chaque discipline, et la nécessité de fixer des règles nettes et précises pour plus de clarté.

À propos Juliette Follin

Juliette vous apporte les actualités, interviews et résumés de meetings de course sur un plateau, quelle que soit la discipline. En parallèle, elle supervise l'aspect technique et graphique sur le site et les réseaux sociaux.

Laisser une réponse

Votre adresse email ne sera pas publiéeLes champs requis sont surlignés *

*

Motor Racing League plugin by Ian Haycox