Accueil / F1 / Business / Le Grand Prix de Valence menacé ?

Le Grand Prix de Valence menacé ?

Fernando Alonso, vecteur du succès de la Formule 1 en Espagne

La crise est passée par là, et le Grand Prix d’Europe songe à renégocier son contrat qui le lie au grand argentier de la Formule 1, Bernie Ecclestone. Le gouvernement espagnol souhaite en effet réduire les coûts et a mis principalement l’accent sur les grands événements, parmi lesquels figurent inévitablement les Grand Prix de Formule 1, car il juge que leurs effets positifs ne sont plus d’actualité.

Néanmoins, le gouvernement se veut rassurant sur un point : les pénalités d’annulation de contrat seraient trop grandes pour bouleverser ce qui est signé en l’état actuel. Pour mémoire, le circuit de Valence a été le théâtre du Grand Prix d’Europe depuis 2008 et un contrat a été signé en 2009 pour cinq années supplémentaires. Concrètement, les autorités vont adresser un courrier à Bernie Ecclestone dans le but d’entamer des négociations du contrat actuel, compte tenu de la situation financière actuelle et des nouvelles priorités qui en découlent.

A noter que l’Espagne accueille deux Grands Prix, même si l’un d’entre eux apparaît sous l’étiquette du Grand Prix d’Europe. L’engouement populaire suscité par la réussite de Fernando Alonso et de ses deux titres mondiaux consécutifs en 2005 et 2006 s’essouffle aujourd’hui quelque peu, bien que le natif d’Oviedo fasse toujours figure d’outsider perpétuel chez Ferrari, malgré une monture en-deçà des Red Bull et des McLaren Mercedes.

À propos Juliette Follin

Juliette vous apporte les actualités, interviews et résumés de meetings de course sur un plateau, quelle que soit la discipline. En parallèle, elle supervise l'aspect technique et graphique sur le site et les réseaux sociaux.

Laisser une réponse

Votre adresse email ne sera pas publiéeLes champs requis sont surlignés *

*

Motor Racing League plugin by Ian Haycox