Accueil / F1 / Le point sur les transferts au 1er novembre 2012

Le point sur les transferts au 1er novembre 2012

2012 European Grand Prix - Sunday

La fin de saison 2012 de Formule 1 approche à grands pas, et voici que 2013 semble déjà bien proche, n’en déplaise aux amateurs de fin du monde ! Plusieurs équipes affichent déjà complet, avec une accélération des officialisations. Faisons donc le point, comme chaque année, en tout début du mois de novembre. 10 pilotes sont encore à confirmer sur 24 à l’heure actuelle, découvrez qui a déjà son ticket pour 2013 !

Red Bull

Red Bull conserve son duo de pilotes, qui fonctionne très bien, Sebastian Vettel réalisant une nouvelle fois une saison impressionnante. Mark Webber avait été approché par Ferrari, pour un éventuel remplacement de Felipe Massa, mais la rumeur a très vite été contrôlée suite à une annonce intervenue assez tôt dans la dynamique du marché des transferts.

Ferrari

Fernando Alonso est confirmé depuis belle lurette, grâce à un contrat qui le lie jusqu’en 2016 avec la Scuderia. Quant à Felipe Massa, même si beaucoup estiment que sa présence est discutable du côté du cheval cabré, il a su, comme à son habitude, élever son niveau de jeu au moment propice de renouvellement des contrats. La politique de la Scuderia semble en effet incompatible avec l’embauche d’un jeune pilote tout frais, mais cela ne signifie pas pour autant que Massa est tranquille : fin 2013, il faudra réétudier son cas !

McLaren

Prévu ou non, le changement de line-up du côté de Woking fait déjà couler beaucoup d’encre, pas forcément pour le meilleur. Lewis Hamilton, l’homme qui est capable du meilleur comme du pire, semble en effet plus disposé à occuper le poste de numéro 1 ces derniers temps, du fait des difficultés récurrentes de Jenson Button. Mais plus que les difficultés des pilotes, c’est l’équipe qui a pataugé cette saison – pilotes y compris, donc. McLaren se relève toujours, mais la nomination de Sergio Perez en remplacement d’Hamilton ne convainc pas tout le monde. Qu’à cela ne tienne, le jeune pilote est là pour se perfectionner et grandir dans la structure, qu’il n’a pas encore rejoint, rappelons-le. McLaren le voit comme un joyau, de la même façon que pour Kimi Räikkönen il y a déjà dix ans. Il sortait déjà de l’équipe Sauber !

Lotus

Kimi Räikkönen a été confirmé cette semaine, après une tentative de buzz sur ce que le Finlandais allait faire l’année prochaine, qui s’est révélé être externe au monde de la Formule 1 sans empiéter dessus. Le Finlandais connaît l’une de ses meilleures saisons en termes de régularité, ce qui lui vaut d’être encore dans la course au titre, du moins mathématiquement. Quant à Romain Grosjean, l’annonce de sa prolongation semblait être une formalité, jusqu’à ce qu’il se fasse remarquer lors de ses départs. Les choses traînent, mais les soutiens du Franco-Suisse sont nombreux, Eric Boullier en tête. Voilà qui pourrait jouer en sa faveur, même si rien n’est fait.

Mercedes

Encore une fois, Michael Schumacher a été poussé vers la porte de sortie. La première fois, c’était pour transférer Räikkönen de McLaren à Ferrari, aujourd’hui, c’est Hamilton qui passe de McLaren à Mercedes, pour un nouveau défi selon ses propres dires. Le seul qui peut a priori se satisfaire du départ du Kaiser, c’est Rubens Barrichello, dont le record de Grand Prix peut encore dormir tranquille ! Nico Rosberg reste dans l’équipe, et beaucoup voient 2013 comme un test à grande échelle face à Lewis Hamilton. Les deux hommes ont déjà été coéquipiers en formules de promotion, ce qui ne semble donc pas très problématique en termes de chamailleries – mais sait-on jamais !

Sauber

Jusqu’à hier, nous n’en savions pas beaucoup sur ce à quoi allait ressembler le duo de l’écurie helvétique. Nico Hülkenberg a apporté la solution de l’énigne sur un plateau, son officialisation étant intervenue sans grande surprise malgré une liste de pilotes pressentis assez longue. Kamui Kobayashi n’est pas confirmé pour la saison 2013, ce qui explique pourquoi tant de pilotes convoitent un baquet dans la première équipe F1 à être menée par une femme. Malgré une belle performance à domicile, il manque peut-être au Japonais un peu de souffle pour continuer l’aventure, ce dont ne manquent pas tous les pilotes assoiffés de F1 ! Robin Frijns, champion 2012 de Formule Renault 3.5, sera par exemple présent aux essais jeunes pilotes à Abou Dabi, qui accueilleront par ailleurs d’autres prétendants, dont Esteban Gutiérrez, qui bénéficie comme Perez du soutien de Telmex !

Force India

Aucun pilote n’a encore signé pour la saison prochaine. Paul di Resta devrait normalement continuer l’aventure, et un gros point d’interrogation pèse sur le second baquet, laissé vacant par Hülkenberg. Jules Bianchi est sur les rangs, mais pas seulement. Beaucoup de pilotes convoitent une place en Formule 1, certains bénéficiant de grosses valises par-dessus le marché. La spéculation est vaine, mais ce baquet vaut de l’or, l’écurie indienne rivalisant avec Sauber.

Williams

Aucun pilote n’a été confirmé, même si Pastor Maldonado semble bien placé. Du côté de Bruno Senna, les choses sont bien plus incertaines. Valtteri Bottas, qui prend part aux premiers essais des vendredis matins des Grand Prix depuis un certain temps déjà, trépigne du pied. Mais sans compétition dans les pattes, le Finlandais s’enlise-t-il ? Williams aura le dernier mot.

Toro Rosso

Comme pour Hülkenberg, c’est hier que Toro Rosso a confirmé ses deux pilotes pour la saison 2013. Daniel Ricciardo et Jean-Eric Vergne ont bien appris en 2012, mais en 2013, la cour des grands imposera des résultats irréprochables, indispensables pour convaincre d’autres équipes. Avec une bonne dose de talent et une pointe de chance, ils pourront même convoiter le baquet de Red Bull, que Mark Webber laissera tôt ou tard vacant. On parle ici du scénario idéal, le pire étant d’être mis à l’écart, à l’instar de Jaime Alguersuari, Sébastien Buemi (tous deux vaguement mentionnés dans de vagues rumeurs ici et là) – la liste est loin d’être exhaustive, mais c’est la règle du jeu dans l’équipe, et chacun le sait pertinemment ! Si l’un des deux trébuche l’an prochain, Antonio Felix da Costa pourrait s’infiltrer discrètement mais fermement…

Marussia

Timo Glock est peut-être masochiste, mais c’est bel et bien un contrat de trois ans qu’il a signé en 2011 ! A ses côtés, trouvera-t-on Charles Pic ? Le Français a semble-t-il convaincu, mais il est pressenti ailleurs, comme par exemple chez Caterham, où le partenariat avec Airbus sent plutôt bon. Ce sera à Olivier Panis de bien négocier ce marché des transferts, et ne pas se retrouver telle la troisième roue du carrosse ! Par ailleurs, Marussia pourrait débaucher Max Chilton, auteur d’une assez bonne saison 2012 de GP2 Series avec une équipe Carlin en progression constante, et dont l’argent peut plus facilement lui ouvrir des portes.

Caterham

On pourrait parfois avoir le sentiment qu’Heikki Kovalainen et Caterham, c’est je t’aime, moi non plus. Partir ou rester ? Telle est la vraie question ! Le Finlandais ne semble pas trouver d’échappatoire ailleurs, d’autant plus que Vitaly Petrov est venu le titiller bien comme il le fallait. Caterham aurait des raisons de revoir à la baisse la paie d’un salaire comme celui de Kovalainen, Marussia étant passée devant les vert et jaune, ce qui implique une prime moindre en fin de saison. D’autant plus que, même si les sponsors de Vitaly Petrov se font attendre comme cela est souvent le cas, le plan comptable n’est pas le même. Charles Pic et l’éternel Giedo van der Garde sont sur les rangs, avec un peu d’argent à la clé qui mettrait du beurre dans les épinards. Mais, pour le Néerlandais, la dernière étape d’accès à la Formule 1 n’a jamais été franchie. Malédiction ?

HRT

Pedro de la Rosa a signé pour deux ans en 2011, il sera ainsi présent la saison prochaine, tel un patriarche en éclaireur qui, du haut de son expérience, tente d’apporter son expertise technique à l’équipe espagnole. Il se murmure que Narain Karthikeyan serait en partance pour l’IndyCar, information qui n’en est encore qu’au stade de rumeur. Cela laisserait le champ libre à un nouveau pilote, mais lequel ? Il semble un peu prématuré de penser à Ma Qing Hua, qui prendra toutefois part à la première séance d’essais du vendredi demain à Abou Dabi. N’oublions pas non plus Dani Clos, pilote de réserve de l’équipe.

À propos Juliette Follin

Juliette vous apporte les actualités, interviews et résumés de meetings de course sur un plateau, quelle que soit la discipline. En parallèle, elle supervise l'aspect technique et graphique sur le site et les réseaux sociaux.

Laisser une réponse

Votre adresse email ne sera pas publiéeLes champs requis sont surlignés *

*

Motor Racing League plugin by Ian Haycox