Accueil / F1 / Ecuries et pilotes / F1 – Lewis Hamilton poleman intouchable à Shanghai
Lewis Hamilton 2014 F1 Shanghai
© Mercedes AMG

F1 – Lewis Hamilton poleman intouchable à Shanghai

La séance de qualifications du Grand Prix de Chine se déroulait sous la pluie, sans la Lotus de Pastor Maldonado qui avait connu un problème moteur lors de la séance du samedi. Lewis Hamilton allait-il décrocher une nouvelle pole position dans des conditions une nouvelle fois délicates ?

Q1

Les pneus pluie étaient chaussés par une grande majorité de pilotes en début de séance, tant l’eau sur la piste avait besoin d’être évacuée. Rapidement, les Mercedes se hissaient en tête, Nico Rosberg menant Lewis Hamilton en 1m56.351s.

Dans les cinq dernières minutes, Sebastian Vettel détrônait nettement son compatriote en 1m55.926s. Lewis Hamilton répliquait deux minutes plus tard en 1m55.516s. Au drapeau à damier, ce trio de tête avait regagné les stands. Les améliorations se concentraient sur le reste du classement, notamment dans la zone des éliminés provisoires.

Nico Hülkenberg prenait le deuxième temps devant Sebastian Vettel, Nico Rosberg, Valtteri Bottas, Daniel Ricciardo et Felipe Massa. Esteban Gutiérrez menait le groupe des pilotes éliminés. Celui-ci était aussi composé de Kamui Kobayashi, Jules Bianchi, Marcus Ericsson et Max Chilton. Non parti, Pastor Maldonado fermait la marche.

Q2

Lewis Hamilton se hissait rapidement en tête en 1m54.200s devant Nico Rosberg, qui était toutefois relégué à six dixièmes. Le peloton concédait plus d’une seconde de retard au Britannique, Daniel Ricciardo menant ce groupe devant Fernando Alonso, Valtteri Bottas et Kimi Räikkönen. A ce stade, les pilotes s’approchaient des cinq dernières minutes.

Sebastian Vettel se rapprochait toutefois en s’intercalant entre les deux Mercedes en 1m54.888s. L’Allemand continuait à imprimer ce rythme soutenu pour passer à un tout petit peu moins de trois dixièmes du champion du monde 2008 de Formule 1. Lewis Hamilton réagissait dans la foulée en reprenant le meilleur temps absolu dans le deuxième secteur qui était alors celui de Sebastian Vettel. La nouvelle référence du Britannique était fixée à 1m54.029s.

Les améliorations dans les derniers instants étaient difficiles à réaliser. De fait, le groupe des éliminés comptait des invités de marque : Kimi Räikkönen devançait Jenson Button, Daniil Kvyat, Adrian Sutil, Kevin Magnussen et Sergio Perez.

A l’inverse, derrière le trio de tête, Daniel Ricciardo, Fernando Alonso, Valtteri Bottas, Romain Grosjean ainsi que Jean-Eric Vergne, Felipe Massa et Nico Hülkenberg passaient à la dernière phase des qualifications. Le pilote Force India avait bien failli tout perdre dans le dernier secteur, mais sa performance précédente suffisait à le maintenir dixième.

Q3

La pluie tombait toujours pour cette dernière phase de qualifications. Lewis Hamilton terminait la première salve de tentatives avec un avantage net de six dixièmes sur Sebastian Vettel. Le meilleur temps de la Mercedes, 1m54.348s, ne surpassait pas son temps de Q2. Nico Rosberg se tenait au troisième rang devant Daniel Ricciardo et Fernando Alonso. Romain Grosjean devait regagner les stands avant d’avoir bouclé un tour faute de quantité d’essence suffisante dans sa Lotus.

Pour les dernières tentatives, le choix entre pneus pluie et pneus intermédiaires devenait cornélien. La plupart des pilotes se risquait aux intermédiaires. Nico Rosberg était le plus rapide depuis le début de cette Q3 dans le premier secteur, mais Daniel Ricciardo puis Lewis Hamilton faisaient mieux dans ce secteur. La lutte s’annonçait âpre alors que les pilotes disposaient de plusieurs tours pour offrir la performance optimale.

Nico Rosberg commettait une erreur à l’épingle, ce qui permettait à son coéquipier Lewis Hamilton de disposer d’une seconde d’avance sur le reste du peloton, mené par Daniel Ricciardo devant Sebastian Vettel et Nico Rosberg. Venaient ensuite Valtteri Bottas, Nico Hülkenberg, Fernando Alonso, Felipe Massa, Romain Grosjean et Jean-Eric Vergne.

Le chronomètre était arrivé à son terme alors que de nouveaux temps étaient attendus. Nico Rosberg n’allait plus améliorer suite à un tête-à-queue de l’Allemand. Daniel Ricciardo se rapprochait mais restait à distance de Lewis Hamilton. Sebastian Vettel et Nico Rosberg partageaient une deuxième ligne 100% allemande devant Fernando Alonso, Felipe Massa, Valtteri Bottas, Nico Hülkenberg et les deux Français Jean-Eric Vergne et Romain Grosjean.

Le Grand Prix de Chine 2014 débutera dimanche à 9 heures en France.

Formule 1 2014 – Shanghai – Classement qualifications
Pos Pilote Equipe Temps
1 Lewis Hamilton Mercedes 1m53.860s
2 Daniel Ricciardo Red Bull 1m54.455s
3 Sebastian Vettel Red Bull 1m54.960s
4 Nico Rosberg Mercedes 1m55.143s
5 Fernando Alonso Ferrari 1m55.637s
6 Felipe Massa Williams 1m56.147s
7 Valtteri Bottas Williams 1m56.282s
8 Nico Hülkenberg Force India 1m56.366s
9 Jean-Eric Vergne Toro Rosso 1m56.773s
10 Romain Grosjean Lotus 1m57.079s
11 Kimi Räikkönen Ferrari 1m56.860s
12 Jenson Button McLaren 1m56.963s
13 Daniil Kvyat Toro Rosso 1m57.289s
14 Adrian Sutil Sauber 1m57.393s
15 Kevin Magnussen McLaren 1m57.675s
16 Sergio Perez Force India 1m58.264s
17 Esteban Gutiérrez Sauber 1m58.988s
18 Kamui Kobayashi Caterham 1m59.260s
19 Jules Bianchi Marussia 1m59.326s
20 Marcus Ericsson Caterham 2m00.646s
21 Max Chilton Marussia 2m00.865s
22 Pastor Maldonado Lotus Pas de temps

À propos Juliette Follin

Juliette vous apporte les actualités, interviews et résumés de meetings de course sur un plateau, quelle que soit la discipline. En parallèle, elle supervise l'aspect technique et graphique sur le site et les réseaux sociaux.

Laisser une réponse

Votre adresse email ne sera pas publiéeLes champs requis sont surlignés *

*

Motor Racing League plugin by Ian Haycox