Accueil / F1 / Malaise ?

Malaise ?

Un Grand Prix de Malaisie 2010 qui laisse mitigé

Paradoxalement, pas grand chose à dire de ce GP de Malaisie. Certes, il y a eu des dépassements et de l’action. Facilité par la pluie en qualifs. Je suis déçu que Red Bull nous prive d’une confrontation directe mais c’est logique, il faut rattraper le retard, vite. Mais bon, que les mêmes fans qui ont cautionné ça chez Red Bull furent les premiers à critiquer Alonso et Ferrari à Bahraïn, c’est ironique.

Concernant les autres, bel oeuvre de Rosberg et Kubica. Sans être les plus exubérants, ils sont redoutablement efficaces en ce début de saison. Petrov, sans être un pilote au pilotage pur et parfait a une hargne sans borne. Hamilton lui même a dû s’y reprendre à deux fois. Bonne course des gens partis de loin, les gros bras ont été présents, Alonso aussi, malgré un optimiste trop grand qui lui coûte quelques points.

Certains larrons ont aussi su saisir leurs chances pour enfin scorer. Sutil, compensant son déficit avec Liuzzi, Hülkenberg montrant enfin une bonne constance, Alguersuari très opportuniste mais il ne l’aura pas démérité. Virgin finit enfin une course, ça vaut le coup d’être noté. En revanche, gros bravo à Hispania, qui réalise des exploits de fiabilité comparé à Virgin ou Sauber. Et Chandhok me semble prendre le pas sur Senna. Qui l’aurait cru ?

À propos Guillaume Renard

Guillaume surveille le monde des monoplaces comme personne. Toujours à l’affût des dernières nouvelles et des disciplines en vogue, il définit la ligne éditoriale et apporte un regard avisé mais toujours bienveillant sur les formules de promotions.

Laisser une réponse

Votre adresse email ne sera pas publiéeLes champs requis sont surlignés *

*

Motor Racing League plugin by Ian Haycox