Accueil / F1 / Pirelli : la solution pour faire parler

Pirelli : la solution pour faire parler

Pirelli, manufacturier unique
« Nous espérons que pourront permettre de faire deux arrêts aux stands pour chacune des courses. Nous essayons de faire notre part du contrat pour contribuer à rendre le sport aussi attractif que possible. » Par cette déclaration, le patron de Pirelli Motorsport, Paul Hembery, annonce clairement mais subtilement la solution pour faire parler des gommes cette saison.

Au-delà de l’aspect artificiel de la question, déjà évoqué ici, Pirelli se met également à l’abri en cas d’une remise en cause de la qualité de ses gommes par rapport aux Bridgestone. Un artifice créé par des pneus à la durée de vie courte, très courte, trop courte. On connaissait la parade du mix des deux gommes retenue par Bridgestone, voici la nouvelle solution. Pire, elle s’ajoute à l’ancienne. Encore une fois, le résultat des courses dépendra largement de la compréhension des gommes, alors que celui-ci devrait plutôt être en rapport avec sa gestion.

Dommage, Pirelli perd ici une occasion de soulever l’unanimité des fans. Pourtant, cela aurait été simple. Comme un écart conséquent entre les tendres et les durs. Ou pour certains puristes comme nous, des gommes pouvant tenir toute une course, afin de laisser l’esprit osé et parieur de certains pilotes parler. Les arrêts aux stands ne devraient être que l’exception, et non la règle, tout comme l’était les ravitaillements.

De quoi laisser toujours sceptique sur les monopoles de manufacturiers. Encore plus que jamais.

À propos Guillaume Renard

Guillaume surveille le monde des monoplaces comme personne. Toujours à l'affût des dernières nouvelles et des disciplines en vogue, il définit la ligne éditoriale et apporte un regard avisé mais toujours bienveillant sur les formules de promotions.

Laisser une réponse

Votre adresse email ne sera pas publiéeLes champs requis sont surlignés *

*

Motor Racing League plugin by Ian Haycox