Accueil / F1 / Ecuries et pilotes / Qualifications Barcelone : Hamilton et la surprise Maldonado

Qualifications Barcelone : Hamilton et la surprise Maldonado

Maldonado en tête de la troisième journée d'essais à Barcelone

Lewis Hamilton a signé le meilleur temps et n’a jamais semblé réellement inquiété durant cette séance de qualifications, même si Pastor Maldonado aura créé la surprise. A domicile, Fernando Alonso est également au rendez-vous. Mais, suite à la décision des commissaires, Hamilton s’élancera de la dernière place et Maldonado en pole.

Q1

Il n’y a pas foule au départ de la première session des qualifications : il faut attendre pas moins de 4 minutes pour que Paul di Resta et Romain Grosjean lancent les hostilités. Les pneumatiques ont fait l’objet d’inquiétudes en GP2 comme en Formule 1 ce week-end, ceci explique peut-être cela. La plupart des pilotes les imite dans les secondes qui suivent.

Le premier temps de référence est fixé par di Resta en 1m25.675s, rapidement battu par Romain Grosjean, tandis que Fernando Alonso semble être en mesure de convoiter la première place provisire, ce qu’il fait à un peu moins de 12 minutes de l’issue de la session. Ce temps ne tardera pas à être battu à plusieurs reprises, comme à l’accoutumée.

La plupart des équipes ont chaussé des gommes dures pour cette entame de session. A près de sept minutes de l’issue de cette première session, les Red Bull demeurent au stand, confiantes de se qualifier sur une tentative. Pendant ce temps, Pastor Maldonado signe la meilleure performance en pneus tendres, six dixièmes devant le second du moment, Lewis Hamilton. A 5 minutes de la fin, la plupart des équipes sont repassées au stand avant de s’élancer pour leur dernier relais. Sebastian Vettel en a profité pour s’élancer en pneus tendres. Son coéquipier Mark Webber est également ressorti. Les cinq premiers avant cette dernière salve sont Maldonado, Hamilton, Sergio Perez, Michaël Schumacher et Alonso. Il semble que plusieurs équipes aient tenté les gommes tendres aussi tôt durant la séance.

Les temps s’améliorent sensiblement, et même si le temps de Pastor Maldonado résiste pour l’heure à 2 minutes 30 de la fin, Grosjean finit par se hisser en tête de la séance. A 1 minute 30 de la fin, les éliminés provisoires sont Ricciardo, Petrov, Kovalainen, Pic, Glock, de la Rosa et Karthikeyan qui est actuellement en dehors des 107% en n’étant pas ressorti. Le dix-huitième et premier éliminé change souvent : Vergne, Senna, etc. Pendant ce temps, Lewis Hamilton signe le meilleur temps, reléguant Grosjean à 7 dixièmes. Il ne reste plus de temps au compteur et Bruno Senna part en tête à queue, déclenchant un drapeau jaune mettant fin à toute nouvelle spéculation.

A l’issue de la session, les pilotes se suivent dans cet ordre : Hamilton, Grosjean, Alonso, Rosberg, Maldonado, Kobayashi, Räikkönen, Button, Webber, Hülkenberg, Schumacher, Vettel, di Resta, Massa, Ricciardo, Perez, Vergne ; et pour les relégués : Senna, Petrov, Kovalainen, Pic, Glock, de la Rosa et Karthikeyan (l’Indien étant en dehors des 107%).

Q2

La séance est lancée, mais personne ne sort comme en Q1. Il faut attendre quelques 3 minutes et la Sauber de Kamui Kobayashi, suivie des Force India de di Resta et Hülkenberg. Comme tout à l’heure, la plupart des pilotes suivent la tendance. Le premier temps de référence de la séance est signé par Kobayashi en 1m24.031s. Un temps rapidement battu par Perez, Alonso, les deux McLaren et d’autres monoplaces. Hamilton finit par se replacer en tête et réitérer la performance de Q1 devant Webber, Button, Rosberg et Vettel. Avant la deuxième salve, les reléguables sont Hülkenberg, Massa, Di Resta, Räikkönen, Vergne, Grosjean et Ricciardo – en sachant que seuls les trois premiers de cette liste ont signé un temps, les autres s’élançant aux alentours de la moitié de session et ayant la piste libre. Pendant ce temps, Hamilton s’éclipse au fond de son stand, ne semblant pas inquiété pour passer en Q3, avec un temps en 1m22.465s. Les Lotus en profitent pour se hisser au 2e et 3e rang, Grosjean devançant Räikkönen. Vergne se classe cinquième à deux minutes vingt de la fin, tandis que Felipe Massa se bat pour se hisser dans le top 10, mais il ne semble pas assez rapide pour y parvenir une fois que tout le monde aura renouvelé sa tentative. Il se hisse dixième, mais son coéquipier améliore pour le 4e temps provisoire et le relègue 11e. Puis, c’est Vettel qui prend cette 11e place mais il améliore au même moment, pour le gain de la cinquième place.

En quelques secondes, la physionomie de la session change : beaucoup améliorent, Webber et Button sont donc éliminés. Au même moment, Pastor Maldonado signe le meilleur temps de la séance, plus de trois dixièmes plus vite qu’Hamilton. Le drapeau jaune annoncé est le fait de Kobayashi, victime d’un problème hydraulique, qui ne participera donc pas à la dernière séance alors qu’il s’y est qualifié. Le classement de cette session est le suivant : Maldonado, Hamilton, Grosjean, Perez, Räikkönen, Alonso, Rosberg, Vettel, Kobayashi, Schumacher ; et les relégués : Button, Webber, di Resta, Hülkenberg, Vergne, Ricciardo et Massa. Les pilotes de la cinquième à la douzième place se tiennent en un peu plus d’un dixième : voilà ce qui rend cette session si surprenante, mais n’est-ce pas une aubaine pour conserver des pneus en cas de course sur le sec ? Il ne fait aucun doute qu’ils n’étaient pas dans le rythme, mais pour eux, il faut savoir voir le bon côté des choses…

Q3

Cette fois-ci, Vettel attend devant le feu rouge avant le début de la session finale. Hamilton l’imite peu avant 8 minutes de la fin. Vettel rentre à nouveau aux stands sans effectuer de tour, laissant Hamilton seul en piste avant que Schumacher ne sorte. Très logiquement, Hamilton signera le temps de référence en 1m22.560s. Les deux Mercedes et Hamilton sont les seuls en piste à cinq minutes de la fin. Les autres attendront probablement les derniers instants ou ne sortiront simplement pas. Schumacher est rentré aux stands sans effectuer de temps, tout comme Vettel. Il reste alors moins de quatre minutes. Alonso s’élance à trois minutes de la fin, tandis que Nico Rosberg est en passe de conclure son tour en 1m23.005s. Au dernier moment, le reste des pilotes s’élance, à l’exception de Schumacher.

Tout le monde améliore sensiblement. Alonso signe le meilleur temps, Räikkönen est derrière et Perez se classe troisième. Hamilton signe les meilleurs temps dans tous les secteurs, alors que c’est Maldonado qui est en pole provisoire. Seul Hamilton le battra au final. Les dix premiers se suivent dans cet ordre : Hamilton, Maldonado, Alonso, Grosjean, Räikkönen, Perez, Rosberg, Vettel, Schumacher et Kobayashi. Découvrez les temps complets ci-dessous :

Formule 1 2012 – Espagne – Qualifications
1. Pastor Maldonado – Williams – 1m22.285s
2. Fernando Alonso – Ferrari – 1m22.302s
3. Romain Grosjean – Lotus – 1m22.424s
4. Kimi Räikkönen – Lotus – 1m22.487s
5. Sergio Perez – Sauber – 1m22.533s
6. Nico Rosberg – Mercedes – 1m23.005s
7. Sebastian Vettel – Red Bull – Pas de temps Q3
8. Michael Schumacher – Mercedes – Pas de temps Q3
9. Kamui Kobayashi – Sauber – Pas de temps Q3
10. Jenson Button – McLaren – 1m22.944s
11. Mark Webber – Red Bull – 1m22.977s
12. Paul di Resta – Force India – 1m23.125s
13. Nico Hülkenberg – Force India – 1m23.177s
14. Jean-Eric Vergne – Toro Rosso – 1m23.265s
15. Daniel Ricciardo – Toro Rosso – 1m23.442s
16. Felipe Massa – Ferrari – 1m23.444s
17. Bruno Senna – Williams – 1m24.981s
18. Vitaly Petrov – Caterham – 1m25.277s
19. Heikki Kovalainen – Caterham – 1m25.507s
20. Charles Pic – Marussia – 1m26.582s
21. Timo Glock – Marussia – 1m27.032s
22. Pedro de la Rosa – HRT – 1m27.555s
23. Narain Karthikeyan – HRT – 1m31.122s
24. Lewis Hamilton – McLaren – 1m21.707s (disqualifié de la séance)

À propos Juliette Follin

Juliette vous apporte les actualités, interviews et résumés de meetings de course sur un plateau, quelle que soit la discipline. En parallèle, elle supervise l'aspect technique et graphique sur le site et les réseaux sociaux.

2 plusieurs commentaires

Laisser une réponse

Votre adresse email ne sera pas publiéeLes champs requis sont surlignés *

*

Motor Racing League plugin by Ian Haycox