Accueil / F1 / Ecuries et pilotes / Qualifications : Hispania peut le faire

Qualifications : Hispania peut le faire

Oui, HRT peut se qualifier !

Ce week-end, beaucoup ont raillé Hispania qui n’a cumulé que six tours avant les qualifications. Une séance qui se sera soldée par un échec face à la barre des 107%. Dès lors, ces mêmes personnes ont extrapolé quant à la capacité de l’écurie à venir s’inviter les dimanches en course. Néanmoins, je pense que l’équipe de Colin Kolles le peut.

Pourquoi ? C’est assez simple. Trop simple peut-être me répondront certains détracteurs. Liuzzi a atterri à sept secondes sept dixièmes du leader de la Q1, pour atteindre un temps à 109% environ de celui de Vettel. Néanmoins, jetons un coup d’œil rapide à la situation. Un tour pour Liuzzi, cinq pour Karthikeyan. Pas grand chose. Avec une monoplace toujours en attente de son museau avant 2011 en raison des crash-tests.

Mais la performance réalisée est déjà grande. Construire la monoplace pour l’amener à l’état quasiment brut en qualifications, et n’échouer qu’à 1,8 secondes de la course me semble être un pseudo exploit en soi. Et ce n’est pas en six tours, s’apparentant plus à un déverminage (shakedown) qu’à de vrais essais, qui aura permis d’affiner des réglages pour l’un ou l’autre pilote. Après tout, regardez les temps de Mercedes lors de la première journée d’essais hivernaux.

Bien sûr, je ne dis pas que les Hispania vont tout exploser cette année, ni même être la surprise de la saison. Mais je mettrais bien un billet sur des participations dominicales plus nombreuses que ce que prédisent certains spécialistes. Le problème principal à résoudre est d’obtenir du temps de roulage, outre les fonds. Cela ne pourra s’acquérir qu’en Malaisie, si la mécanique le veut. Voire en Chine, et tous les week-ends. Je ne nie pas que les écuries de tête vont progresser au cours de la saison. Mais d’ici là, Hispania a une carte à jouer, et Liuzzi ainsi que Karthikeyan sont conscients que les maigres espoirs de la maigre équipe reposent sur leurs capacités à développer et performer.

Laissons donc à Hispania une chance avant de cracher sur l’équipe comme la facilité le permet.

À propos Guillaume Renard

Guillaume surveille le monde des monoplaces comme personne. Toujours à l'affût des dernières nouvelles et des disciplines en vogue, il définit la ligne éditoriale et apporte un regard avisé mais toujours bienveillant sur les formules de promotions.

Laisser une réponse

Votre adresse email ne sera pas publiéeLes champs requis sont surlignés *

*

Motor Racing League plugin by Ian Haycox