Accueil / F1 / Ecuries et pilotes / Qualifications Monza : McLaren dominatrice, Alonso chute

Qualifications Monza : McLaren dominatrice, Alonso chute

Lewis Hamilton a signé la pôle

La seule certitude avant le début de la qualification est que Romain Grosjean n’atteindra pas la Q3 cette fois-ci, en raison de son ban d’une course où Lotus a sollicité Jérôme d’Ambrosio pour le remplacer. Autant vous dire que les Belges retiennent leur souffle ! A noter que Pastor Maldonado devra concéder 10 places sur la grille suite à la course de Spa, et Paul di Resta 5 en raison d’un changement devenu traditionnel de boîte de vitesses.

Q1

Durant les premières minutes, la monoplace de Nico Hülkenberg connaît des problèmes pour sélectionner des vitesses, sans avoir signé de temps. Le premier temps de référence est signé par Nico Rosberg en 1m25.209s, les Mercedes sont en haut de la feuille des temps en ce début de qualifications.

Paul di Resta vient battre ce temps en 1m25.004s, avant d’être devancé par Fernando Alonso en 1m24.540s. Les temps continueront sans surprise à être améliorés, comme l’illustre l’Espagnol lui-même en enfonçant le clou avec un 1m24.175s.

A 7 minutes de la fin du temps imparti, l’accalmie est de rigueur avec la plupart des pilotes aux stands. Les éliminés sont alors d’Ambrosio, Vitaly Petrov, Timo Glock, Narain Karthikeyan, Pedro de la Rosa, Charles Pic et Hülkenberg. Les déboires de la Force India pourraient en effet permettre à un des pilotes des petites équipes de passer en Q2, si la préparation de d’Ambrosio se révèle insuffisante, ce qui serait possible étant donné le manque d’essais privés.

Lewis Hamilton profite de l’absence de trafic pour se hisser à 36 millièmes du meilleur temps, en 2e position, devant son coéquipier Jenson Button. L’activité en piste commence à s’intensifier alors que les pilotes entrent dans les cinq dernières minutes. Les premiers ne semblent pas vouloir s’aventurer dehors, hormis Mark Webber (14e), aucun pilote traditionnellement en tête d’affiche n’est ressorti.

Au final, d’Ambrosio parvient à sortir de la zone des relégués avec le 17e temps, à plus d’une seconde du meilleur temps de Fernando Alonso. Suivent les Caterham de Kovalainen et Petrov, les Marussia de Glock et Pic séparées de quelques millièmes, les HRT de Karthikeyan et de la Rosa et la Force India du malheureux Hülkenberg, auteur d’une très belle course à Spa le week-end dernier. Ceux-ci se suivent mais ne se ressemblent pas toujours…

Q2

Fernando Alonso semble vouloir combler les Tifosi, avec le premier temps de référence de la deuxième partie en 1m24.242s. Les McLaren ont attendu ce moment pour s’élancer, à 10 minutes de l’issue du chronomètre. Paul di Resta semble sur un gros rythme, il le devra s’il veut minimiser les effets de sa pénalité.

Jenson Button veut démontrer qu’il faut compter avec lui en qualifications : les deux premiers meilleurs secteurs absolus sont siens, ce qui lui permet de se hisser au 2e rang à 13 millièmes de l’Espagnol. Hamilton est dans le même dixième que son coéquipier dans le premier secteur même s’il est un poil plus lent, et signe finalement un 1m24.394s, signalant à sa radio qu’il a été gêné dans ce tour. Rien de bien méchant, ayant le 3e meilleur temps provisoire à son actif !

Les Red Bull rencontrent plus de difficulté en raison de vitesses maximales en-deçà, un souci dramatique sur un circuit comme Monza ! Mark Webber ne fait pas mieux que 13e, Vettel 9e avant les dernières tentatives, à moins de 6 minutes de la fin du chronomètre.

Les éliminés provisoires sont alors Senna, Perez, Webber, Kobayashi, d’Ambrosio, Ricciardo et Vergne. A noter que les deux pilotes Toro Rosso en ont encore sous le pied, puisque leurs temps en Q1 étaient plus rapides. Mais cela risque de ne pas suffire pour tenter une qualification en Q3, sauf miracle !

Alors que les pilotes entrent dans les deux dernières minutes du temps réglementaire, 12 pilotes sont en 1m24, ce qui rend la tâche ardue ! Paul di Resta se hisse au 3e rang en 1m24.345s, tandis que le dernier qualifié est Pastor Maldonado en 1m24.820s. Le temps initial de Fernando Alonso est toujours la meilleure performance, tandis que Mark Webber ne fait pas mieux que la 11e place sur la ligne à 5 dixièmes d’Alonso, Räikkönen étant alors le dernier qualifié mais les améliorations continuent du côté des reléguables !

Les éliminés sont donc Webber, Maldonado, Perez, Senna, Ricciardo, d’Ambrosio et Vergne.

Q3

Felipe Massa ouvre le bal avec un 1m24.436s, mais Lewis Hamilton semble sur un nuage, tandis que Vettel se hisse derrière le Brésilien, avant que Button ne s’approche qu’à quelques millièmes de ce dernier. Hamilton colle quatre dixièmes à la concurrence, avec un 1m24.010s, alors que les cinq premières minutes s’achèvent déjà. Seuls cinq pilotes ont signé un temps, le premier d’Alonso n’étant pas représentatif car à six secondes de la pole provisoire, ce qui l’a fait entrer au stands au plus vite pour retenter sa chance.

Nico Rosberg signe le 4e temps et se hisse devant Vettel qui n’est pas encore ressorti des stands, mais cela ne saurait tarder. Michael Schumacher reprend la 4e place, derrière Jenson Button. A ce moment, tous les pilotes sont en piste, Räikkönen se classant 6e provisoire.

Paul di Resta signe le meilleur temps absolu dans le premier secteur, parfois écoper d’une pénalité sans n’avoir rien fait de mal en tant que pilote transcende et c’est ce qu’il tente de réaliser ! Le temps final de l’Ecossais est le 2e, à moins de 3 dixièmes de Lewis Hamilton. Mais ce dernier voit cela comme un avertissement et travaille à enfoncer le clou. Le temps imparti est terminé, il s’agira du dernier tour pour chaque pilote.

Felipe Massa reprend le deuxième temps grâce à un très bon tour, avant que les deux McLaren ne prennent en otage la première ligne, Hamilton devançant Button. Fernando Alonso ne peut faire mieux que le dixième temps. Si Paul di Resta se retrouve quatrième, il devra céder cette position à Michael Schumacher, qui devance encore une fois son coéquipier Nico Rosberg. Sebastian Vettel s’élancera du 5e rang, ce qui donne une grille de départ adaptée à une mini-relance du championnat !

La course débutera demain à 14 heures, comme à l’accoutumée.

Formule 1 2012 – Monza – Qualifications
1. Lewis Hamilton – McLaren – 1m24.010s
2. Jenson Button – McLaren – 1m24.133s
3. Felipe Massa – Ferrari – 1m24.247s
4. Paul di Resta* – Force India – 1m24.304s
5. Michael Schumacher – Mercedes – 1m24.540s
6. Sebastian Vettel – Red Bull – 1m24.802s
7. Nico Rosberg – Mercedes – 1m24.833s
8. Kimi Räikkönen – Lotus – 1m24.855s
9. Kamui Kobayashi – Sauber – 1m25.109s
10. Fernando Alonso – Ferrari – 1m25.678s
11. Mark Webber – Red Bull – 1m24.809s
12. Pastor Maldonado** – Williams – 1m24.820s
13. Sergio Perez – Sauber – 1m24.901s
14. Bruno Senna – Williams – 1m25.042s
15. Daniel Ricciardo – Toro Rosso – 1m25.312s
16. Jérôme d’Ambrosio – Lotus – 1m25.408s
17. Jean-Eric Vergne – Toro Rosso – 1m25.441s
18. Heikki Kovalainen – Caterham – 1m26.382s
19. Vitaly Petrov – Caterham – 1m26.887s
20. Timo Glock – Marussia – 1m07.039s
21. Charles Pic – Marussia – 1m27.073s
22. Narain Karthikeyan – HRT – 1m27.441s
23. Pedro de la Rosa – HRT – 1m27.629s
NC. Nico Hülkenberg – Force India – Pas de temps

* Pénalité de 5 places
**Pénalité de 10 places

À propos Juliette Follin

Juliette vous apporte les actualités, interviews et résumés de meetings de course sur un plateau, quelle que soit la discipline. En parallèle, elle supervise l'aspect technique et graphique sur le site et les réseaux sociaux.

Laisser une réponse

Votre adresse email ne sera pas publiéeLes champs requis sont surlignés *

*

Motor Racing League plugin by Ian Haycox