Accueil / F1 / Circuits / Second jour d’essais Mugello : Grosjean et Kobayashi devant

Second jour d’essais Mugello : Grosjean et Kobayashi devant

Kamui Kobayashi Formule 1 2012 Bahreïn

C’est le Français Romain Grosjean qui a signé le meilleur temps de la deuxième journée d’essais se tenant au Mugello, un temps égalé en fin de séance par le Japonais Kamui Kobayashi. La météo s’est améliorée sur le circuit, permettant aux équipes d’effectuer un roulage plus soutenu aujourd’hui.

Les pneumatiques intermédiaires, nécessaires pour les premières minutes de la séance, ont été rapidement troqués au profit de gommes pour piste sèche. Les équipes ont donc pu tester bien davantage en comparaison à la journée passée, une aubaine pour celles qui, comme Caterham et Marussia pour ne citer qu’elles, ont apporté des améliorations (respectivement des nouveautés sur la carrosserie arrière et une nouvelle suspension avant/arrière).

En règle générale, les équipes ont réalisé différents types de programme, permettant aux pilotes de signer des temps plus ou moins performants – néanmoins, Romain Grosjean a accumulé les meilleurs temps vis-à-vis de ses rivaux durant la matinée. D’autres pilotes se sont distingués sur le plan de l’endurance : l’Allemand Michaël Schumacher a en effet parcouru pas moins de 144 tours durant la journée. D’autres pilotes ont également été très actifs en piste : Vitaly Petrov (112), Felipe Massa (106) et Bruno Senna (100). Il ne faut pas oublier de préciser face à ces statistiques que certaines écuries ont fait alterner leurs pilotes : Red Bull, Toro Rosso et Marussia. Ainsi, les deux pilotes Red Bull ont parcouru 118 tous, ce qui les place au deuxième rang en termes d’endurance.

D’autres n’ont pas pu bénéficier de telles conditions. C’est notamment le cas pour l’Ecossais Paul di Resta, coincé aux stands à cause d’un problème relevé dans la matinée sur son système hydraulique. En conséquence, il est l’homme ayant le moins roulé aujourd’hui avec seulement 14 tours couverts. Même chose pour Timo Glock, qui n’a pas beaucoup roulé en raison d’un problème de direction assistée, que l’équipe a remplacée aux alentours de quinze heures.

Elément intéressant : les équipes ont été sans doute dissuadées de provoquer des drapeaux rouges intentionnellement (par exemple en attendant que la panne sèche se produise), puisque le premier drapeau de cette nature a été déployé peu avant 16 heures, suite à l’arrêt de la monoplace de Kamui Kobayashi au virage 12 du circuit.

Découvrez les temps complets de la journée d’essais ci-dessous :

Essais Mugello 2 mai 2012 - temps

 

À propos Juliette Follin

Juliette vous apporte les actualités, interviews et résumés de meetings de course sur un plateau, quelle que soit la discipline. En parallèle, elle supervise l'aspect technique et graphique sur le site et les réseaux sociaux.

Laisser une réponse

Votre adresse email ne sera pas publiéeLes champs requis sont surlignés *

*

Motor Racing League plugin by Ian Haycox