Accueil / F1 / Sergio Perez remplace Hamilton, qui part chez Mercedes

Sergio Perez remplace Hamilton, qui part chez Mercedes

Sergio Perez 2012 Formule 1 Singapour

Voilà une nouvelle qu’on n’attendait qu’à moitié. Lewis Hamilton quitte donc McLaren, l’équipe qui l’a fait débuter en Formule 1 et remporter une couronne mondiale en 2008, après six saisons effectuées chez Woking. L’officialisation de son départ chez Mercedes pour 3 ans, en remplacement de Michael Schumacher, est intervenue peu après, en fin de matinée.

Sergio Perez ne partira donc pas chez Ferrari, qui ne voulait pas d’un jeune pilote aux côtés de Fernando Alonso dès 2013. L’avenir nous dira si la Scuderia regrettera ce choix, mais il est intéressant de noter que là où les jeunes pilotes font peur à Ferrari, McLaren a franchi le pas. L’équipe Britannique a sûrement été contrainte par les événements récents, indiquant effectivement le souhait d’Hamilton de quitter McLaren.

Les implications de cette décision sont multiples : d’abord, le retrait de Vodafone pourrait laisser place au sponsor de Perez, Telmex. Cependant, son compatriote Esteban Gutiérrez, 3e du championnat GP2 cette saison, bénéficie également du soutien de ce même sponsor, ce qui laisserait présager une possible montée du Mexicain en remplacement de son compatriote – mais ceci n’est que spéculation.

En revanche, pour Mercedes, l’arrivée de Lewis Hamilton est capitale. Les critiques d’ores et déjà adressées à Lewis Hamilton concernant l’appât du gain que représenterait cette transaction soulignent en premier lieu que McLaren est mieux placée que Mercedes, et a de meilleures armes également pour affronter le futur, et ce malgré les nouveaux moteurs qui arriveront en 2014. En réalité, Mercedes devra élever son niveau de jeu, n’ayant plus d’excuse relative à ses deux pilotes. En outre, pour 2012, Lewis Hamilton fait encore figure de prétendant au titre, avec de magnifiques succès signés cette saison. McLaren a déclaré que l’annonce n’aurait pas d’incidence sur la façon d’aborder la lutte au championnat, mais derrière la déclaration pour les médias, qu’en sera-t-il vraiment avec une certaine amertume légitime ressentie par certaines personnes dans l’équipe ?

Le test sera également important pour Sergio Perez, qui suscite le respect des observateurs dans le paddock. Là, il faudra faire davantage que bien gérer ses gommes : il faudra prouver son mérite de piloter dans une équipe de pointe. Perez est rapide, cela ne fait aucun doute. Il a montré qu’il pouvait surpasser son coéquipier Kamui Kobayashi – mais celui-ci est également bien apprécié dans le paddock. Sera-ce suffisant, lorsqu’on voit parfois le Mexicain agité sur la piste, exprimer son mécontentement face aux autres pilotes ? Il est bien sûr trop tôt pour affirmer que ce comportement continuera une fois chez McLaren, mais il est certain que dans un marché des transferts souvent gelé ou aux mouvements lents et difficiles, le coup du siècle est bien en la faveur du Mexicain !

À propos Juliette Follin

Juliette vous apporte les actualités, interviews et résumés de meetings de course sur un plateau, quelle que soit la discipline. En parallèle, elle supervise l'aspect technique et graphique sur le site et les réseaux sociaux.

4 plusieurs commentaires

Laisser une réponse

Votre adresse email ne sera pas publiéeLes champs requis sont surlignés *

*

Motor Racing League plugin by Ian Haycox