Accueil / F1 / Simulation de guerre des pneus

Simulation de guerre des pneus

Les pneumatiques, le nerf de la guerre

On parle souvent dans les jeux vidéo de simulation de course. Aujourd’hui, j’aimerais évoquer avec vous d’un sujet qui fait débat : la guerre des pneus. Depuis la règle imposant un manufacturier unique, la compétition et l’envie de produire des pneus bien plus performants que la concurrence a disparu. Normal, me direz-vous, car il n’existe plus de concurrence.

Pourtant, un article d’Autosport fait allusion à cette guerre des pneus. Ce qui est relaté dans l’article est simple : les pneus Pirelli inquiètent les pilotes et les équipes, car ils s’usent. De plus, l’usure constatée est brusque et en un instant, un pilote n’est plus dans le coup.

L’adaptation de Pirelli à la F1 implique forcément que leurs pneus risquent de ne pas être dans le coup, au moins cette année. Cependant, parler de guerre des pneus pour un manufacturier unique qui produit des pneus à la dégradation brusque et inattendue est plus qualifiable de loterie que de guerre des pneus. La guerre des pneus se situe au pinacle du sport, là où plusieurs manufacturiers se battent pour l’excellence et non l’approximation, histoire de pouvoir tenir toute une course.

On a plutôt affaire, si l’on veut reprendre le terme de guerre, à une guerre de stratégies. En ce sens, et plus encore que l’an dernier, les pilotes les plus conservateurs avec leurs gommes tireront leur épingle du jeu. On essaie, toujours artificiellement, de s’approcher de la F1 d’antan. On est encore loin de courses sans changement de pneus ni ravitaillements en essence.

À propos Juliette Follin

Juliette vous apporte les actualités, interviews et résumés de meetings de course sur un plateau, quelle que soit la discipline. En parallèle, elle supervise l’aspect technique et graphique sur le site et les réseaux sociaux.

Laisser une réponse

Votre adresse email ne sera pas publiéeLes champs requis sont surlignés *

*

Motor Racing League plugin by Ian Haycox